Edouard Philippe : décryptage astro du Géant de Matignon !

Par Diane Boccador, astrologue

En 1986, Diane Boccador tombe dans les méandre de l’astrologie, des thèmes et des prévisions. 20 années d’expérience du zodiaque, de la réalité des signes, des interprétations et prévisions.

En parallèle, elle est chargée de communication dans le secteur de la mode et de journaliste, en même temps qu’elle est sollicitée par des magazines pour ses horoscopes.

Un parcours inédit  nonloin des « Madame Irma » et autres dinosaures de l’astrologie et de leurs discours trop académiques, sa vocation, en tant qu’actrice active de la vie moderne, est de communiquer à tous une astrologie logique et véridique autant que ludique.

En 2005, Diane Boccador créer son site Internet à son image et concrétise ses recherches et publications de 20 ans sur les vérités du Zodiaque.


Passer du « chouchou » de Juppé au « Doudou » de Jupiter, il fallait le faire !

Il est Normand, il a 46 ans et il est Sagittaire ascendant Sagittaire…

Edouard Philippe : le Républicain qui s’émancipe…

 

Notre Normand « Macron compatible » (né le 28 novembre 1970 à Rouen) est donc Sagittaire ascendant Sagittaire mais possède un mélange sucré-salé de Sagittaire et de Scorpion. Le feu sacré et l’eau du tourbillon. Si l’on en croit son thème, voici un homme redoutablement… bien choisi pour la circonstance.

.

Forces pas tristes d’un 1er ministre….

.

  • Sagittaire ascendant Sagittaire, c’est « l’aventurier à visage humain ». De l’idéalisme, de l’indépendance et des fourmis dans les pieds…. Cet intrépide géant (1m94) n’a pas seulement Sciences Po et l’ENA sur son CV, il a aussi « failli » en venir aux mains avec Sarkozy. C’était il y a longtemps (2002) mais ça démontre quand même le tempérament de ce Normand fan de boxe… Pas si étonnant que ça donc de le retrouver « bras armé » d’un Macron au-dessus… de tout soupçon et dans l’arène de l’hémicycle, prêt à subir les attaques des trublions (version « durs à cuire ») des nouvelles oppositions parlementaires. 
  • Avec le Soleil, Mercure et l’ascendant en Sagittaire, Edouard Philippe est optimiste, volontaire, enthousiaste, toujours partant, sûrement prêt à relever n’importe quel défi parce que la conquête est dans sa nature. La conjonction Soleil-Lune est aussi tout à fait intéressante pour faciliter la popularité.
  • Ambition indépendante, amour du pouvoir et autorité naturelle (Soleil à l’ascendant). Cet homme-là doit pouvoir facilement exercer son ascendant sur les autres et possède sans doute une force de réalisation étonnante (conjonction Pluton-M.C). Main de fer dans gant de velours, pouvant utiliser la séduction autant qu’inspirer la crainte… Ténacité ne laissant sûrement pas à désirer, volonté d’acier, caractère intraitable. Ce thème-là a tout pour démontrer à ceux qui pensent que Monsieur Macron s’est offert une marionnette, qu’ils se mettent le doigt dans l’œil.
  • Autorité naturelle mais également puissant magnétisme personnel, force de persuasion et/ou emprise probable sur certains (pouvant parfois confiner à la manipulation). On entre là dans le règne du Scorpion : sa conjonction lune-Jupiter en Scorpion est redoutable en termes de détermination et de moyens pouvant être utilisés pour parvenir à ses fins.
  • Son thème insiste aussi sur un 6e sens étonnant et un flair quasiment exceptionnel (on fait ici référence surtout aux conjonctions neptuniennes concernant le Soleil, la lune et l’ascendant…). On ajoute une grande capacité d’écoute et beaucoup d’intuition.
  • A côté de ces caractéristiques très fortes, on trouve aussi (assez étonnamment…) un très harmonieux Mars en Balance dans le secteur professionnel. Ce qui laisse à penser qu’un certain opportunisme et un esprit de mesure incontestable ne lui sont surtout pas étrangers. Il peut donc aussi bien faire office de collaborateur rêvé, celui qui voudra à tout prix éviter les fausses notes (en leur préférant le choix du moment juste et l’utilisation habile d’un savoir-faire certain…).

.

Faiblesses pas tristes d’un 1er ministre….

.

  • Les conjonctions à Neptune sont parfois à double-tranchant. On peut évoquer un côté influençable ou une trop forte perméabilité. Cela peut aussi donner une tendance à faire l’autruche quand la réalité déplait (en préférant se réfugier dans sa propre façon de voir les choses). Il peut aussi se fabriquer un rôle, vivre derrière un écran de fumée (que l’on crée volontairement) ou être fan des petits mensonges qui enjolivent tout… Bref et plus globalement, le côté neptunien d’un personnage se manifeste par un certain flou artistique, qui fait qu’on peut parfois se demander : est-ce du lard ou du cochon ?
  • Une petite faiblesse du côté de la gestion des émotions (et de celles des autres) ? C’est possible avec cette conjonction lune-Neptune. Ce personnage doit de temps en temps avoir besoin d’isolement pour se recentrer sur lui-même ou se vider de certaines pensées négatives.
  • On peut sans doute observer chez lui un petit côté buté (avec tendance aux idées fixes et propension à tomber dans des débats sans fin), potentiellement généré par le carré Mercure-Pluton.

.

Tempérament de feu… oui mais va-t-il faire long feu ?

.

Notre « Vulcain » national a été nommé 1er Ministre à la mi-mai, à l’occasion de la brillante et fulgurante association de Mars et Jupiter en bon aspect de son Uranus natal (en secteur X professionnel). Excellent climat planétaire pour une opportunité éclatante de passer « chef de file »…

  • Possible « couac » entre le 10 et le 21 juillet (désaccord Mars-Uranus avec son Mars natal). Obligation de taper du poing sur la table et d’oublier les nuances (mais ce sera peut-être même à l’intérieur de son Groupe).
  • Très belle période fin août-début septembre 2017 : rentrée d’envergure avec la puissante alliance de Mars en Lion et de Jupiter, en bon aspect de son Mars natal : ça va démarrer fort !
  • Bras de fer féroce courant octobre et gros remous potentiels entre le 8 novembre et le 10 décembre 2017. Autorité contestée ? Grosses hostilités ? Manœuvres sournoises ? Conflits larvés ?
  • Rien de facile de janvier à mai 2018. On peut présumer qu’avec l’arrivée de Saturne en Capricorne (au carré de son secteur professionnel), les vraies difficultés puissent s’annoncer (sa Révolution Solaire, avec sa conjonction lune-Neptune en X, évoque d’ailleurs une potentielle diminution des moyens d’action). On insistera sur la 2e quinzaine de mars et début avril 2018 à ce propos (difficultés).
  • Mais le long périple de la planète Mars en Verseau (de la mi-mai à fin juillet puis en septembre-octobre 2018) pourrait bien être son joker de l’année : un coup de Mars en Verseau et ça repart ! Différemment peut-être mais énergiquement sûrement. Pas d’obstacle qui tienne vraiment quand Mars en Verseau est dans la place : cela lui donnera un petit côté « électron libre » qui ne se laissera pas dicter sa loi par les casse-pieds. On transforme, on contourne, on se révolte un peu, on regarde tout ça sous un angle différent et ça permet au moins de ne pas s’engluer mollement.
  • Super Jupiter en Scorpion naviguera quand même de janvier à novembre 2018 en conjonction de sa forte conjonction natale Lune-Jupiter. Jupiter (associé parallèlement au tenace Pluton) devrait être une véritable botte secrète. On peut présumer une détermination sans faille de sa part et sans doute de vraies occasions de faire la démonstration de ses talents

 


Contact auteur de l’article


Diane Boccador – Consultation astrologique

PARIS

06.16.73.08.93 –  www.dianeboccador.com


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *