Hanouna vs Barthes… La Battle du Paf

Par Diane Boccador, astrologue

En 1986, Diane Boccador tombe dans les méandre de l’astrologie, des thèmes et des prévisions. 20 années d’expérience du zodiaque, de la réalité des signes, des interprétations et prévisions.

En parallèle, elle est chargée de communication dans le secteur de la mode et de journaliste, en même temps qu’elle est sollicitée par des magazines pour ses horoscopes.

Un parcours inédit  nonloin des « Madame Irma » et autres dinosaures de l’astrologie et de leurs discours trop académiques, sa vocation, en tant qu’actrice active de la vie moderne, est de communiquer à tous une astrologie logique et véridique autant que ludique.

En 2005, Diane Boccador créer son site Internet à son image et concrétise ses recherches et publications de 20 ans sur les vérités du Zodiaque.


Décryptage astro des ogres de l’audimat.

 

Ils ont le même âge (nés en 1974), le même signe du zodiaque (Balance), les mêmes plages horaires (ou presque) et sont tous les deux animateurs-producteurs. Leurs ressemblances s’arrêtent là…

  • L’un est le « bouffon-zébulon-faux-cancre » qui cartonne sur C8… Hanouna.
  • L’autre est le « bobo cynique-faux gendre idéal » qui décolle dans le Groupe TF1… Barthès.
  • L’un rase les pâquerettes en mettant l’audience à la fête (sans que personne ne parvienne à toucher à son poste…). Hanouna
  • L’autre sévit dans « l’info divertissante » au Quotidien, en zappant avec plus ou moins de rigueur (pour mieux faire son beurre). Barthès.

L’un rattrape l’autre et l’autre se gausse de l’un… Aujourd’hui, leur audience au coude-à-coude n’arrange rien : la battle se finit de temps en temps en « foutage de gueule »… mais qui est qui, qui va où et que nous dit l’astrologie ?

 

HANOUNA, NÉ LE 23 SEPTEMBRE 1974 À PARIS 

 

Balance ascendant Cancer, le « bouffon-zébulon » de l’audimat s’offre :

 

  • une conjonction Soleil-Mars-Pluton en Balance. Forte énergie-volonté, tempérament parfois dominateur, excessif. Capacité évidente à affronter les obstacles mais caractère potentiellement manipulateur, seulement par jeu de pouvoir. Vit tout très intensément, s’investit à fond mais ne connaît pas la demi-mesure.
  • Une conjonction Mercure-Uranus en Balance (également) plutôt sympa : esprit vif, rapide, éclectique, capable d’innover en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, inventivité, véritable vivier d’idées originales… Mais avec des risques de nervosité, dispersion, impatience, de manières un peu abruptes.
  • Saturne à l’ascendant : grand sens des responsabilités, défi d’indépendance, fan de boulot (le travail, c’est la santé) et même possibilité de s’isoler dans un océan de travail. Ce Saturne est opposé à la lune : tendances à fuir les relations qui impliquent trop l’émotionnel, peur d’être rejeté, humeurs parfois moroses…
  • Jupiter conjoint au secteur de la carrière : réussite et chance professionnelle, belle autorité en ce domaine. Mais ce Jupiter est opposé à Vénus (personnalité foncièrement sympathique mais dépensière et abus de plaisirs en ligne de mire…) et au carré de Neptune (gare aux petites combines et compromissions !).
  • Saturne au trigone du secteur de la carrière : fixité de objectifs (quels que soient les efforts à fournir), discipline.

 

BARTHES, NE LE 9 OCTOBRE 1974 À CHAMBÉRY 

 

Balance ascendant Sagittaire, le «bobo-faux gendre idéal » de l’audimat s’offre :

 

  • Une conjonction Soleil-Vénus-Pluton en Balance : magnétisme physique puissant et étonnant. Cet homme-là doit avoir quelque chose de la séduction du serpent qui fascine…Le caractère est également dominateur mais tout passe par une force de séduction-conviction qui doit beaucoup lui servir. Il s’engage entièrement dans tout ce qu’il fait, avec un côté no limite (comme Hanouna).
  • Une conjonction Soleil-Mars pleine d’énergie (avec même un excès de chaud…)qui peut faire quelqu’un de volontiers querelleur. Volonté forte, sens du compromis faible.
  • Avec sa conjonction lune-Saturne en Cancer, je dirais que l’animateur-producteur de «Quotidien » est plus émotif et introverti que prévu. Cette conjonction n’est pas synonyme de grande joie de vivre et évoque plutôt des phases potentielles d’abattement ou de forte mélancolie. Sa lune est elle-même au carré de Mars et Uranus : c’est sans doute ce qui lui donne ce petit côté sarcastique et rebelle (à ses heures), mais il peut aussi être coléreux par débordements d’émotions… Bref, sa sensibilité est particulièrement éruptive.
  • Saturne est lui-même au carré du Soleil et de Mars : peu de souplesse (encore), un peu d’égoïsme, de l’irritabilité (encore…), parfois de l’arrogance, un caractère cassant, impatient de tout vouloir et trop vite…Mais détermination et endurance.
  • Neptune à l’ascendant : cette position indique une forte intuition mais un mode de perception différent, qui n’est sûrement pas toujours compris par tout le monde. Peut-être le trouve-t-on de temps en temps peu rationnel. Ce qui ne l’empêche pas d’être très perspicace (Mercure en Scorpion). Possibilité aussi de jouer plusieurs rôles à la fois, pour brouiller les pistes ou se cacher derrière un écran de fumée… Ce Neptune étant au carré de Jupiter, la tendance aux petites combines est présente comme chez Hanouna (sans doute une nécessité à la télé ?).
  • Vénus et Pluton conjoints au secteur de la carrière : sens esthétique important et indice de popularité (pour Vénus). Sens du pouvoir très développé,besoin absolu de contrôler les autres (pour Pluton). La question est de savoir s’il en use raisonnablement… ou pas.

 

MON AVIS SUR CETTE ANALYSE

 

Après cette analyse et donc au seul vu de l’astrologie, Barthès me paraît peut-être plus complexe mais moins sympathique que Hanouna. Face à Hanouna, on doit sûrement savoir exactement à quoi s’en tenir. Il prend ses responsabilités, il semble assumer… tout, il est « cash ». Ce qui ne semble pas être le cas de Barthès : très charmeur mais un rien bluffeur… ou filou. Peut-être que certains de ses invités peuvent se sentir abusés. Barthès semble avoir plus de finesse mais moins de vraies idées et peut (à mon avis) facilement se défiler.

 

      Et la suite ? (Pour Hanouna)

 

  • Son problème de l’année en cours et des années à venir ? Les dérapages, les terrains glissants et les petites traîtrisesattaques sournoises ou coups en dessous dont il pourrait faire les frais… Avoir Neptune conjoint à l’ascendant (depuis 2016 déjà et encore jusqu’en 2020…), c’est embêtant quand un méchant Mars ou un mauvais Jupiter se rajoute : il devra donc se méfier (comme il aurait dû le faire en ce mois de mai 2017) de la fin septembre-début octobre 2017, de la 2e quinzaine de février 2018, de la 1ère quinzaine de décembre 2018 mais aussi et surtout d’une partie de l’année 2019 (durant laquelle la fiabilité ne sera surtout pas d’actualité…).
  • Les périodes bonus à venir : une période intrépide, un excellent flair (ou sens créatif ?) et un fantastique sens des opportunités l’attend en décembre 2017-janvier 2018 puis de mi-avril à septembre 2018. Une nouvelle émission, une idée géniale opportunément concrétisée ? Avec cet excellent Jupiter (renforçant Neptune conjoint à son secteur de la carrière), ce sera vraiment à lui de jouer ! Même s’il peut subir des problèmes de mésentente au sein de son équipe, il y a bien une vague d’enthousiasme et une belle créativité dans les projets.
  • A signaler : avec l’arrivée de Saturne en mauvais aspect de sa triple conjonction Soleil-Mars-Pluton en Maison IV, l’animateur pourrait être pas mal déstabilisé au niveau familial durant l’année 2018.

     .

    Et la suite ? (Pour Barthès)

    .

    – Attention à la 2e quinzaine de juin-début juillet 2017, il y a un risque de gros litige (pouvant prendre de drôles de proportions) dans l’air… Août 2017 serait plutôt bon pour mettre sur pied un projet d’envergure mais attention : à la rentrée 2017, les initiatives trop audacieuses peuvent faire perdre du terrain. Ce ne sera pas forcément le moment pour lui de tenter marquer les esprits : il pourrait ne pas recevoir l’accueil attendu. Si il y va un peu fort, on lui donnera facilement tort… Les prises de risque seront alors à éviter.

  • On notera ensuite qu’en 2018, il pourrait subir des problèmes dans son équipe et/ou avec sa hiérarchie. Ambiance perturbée ou organisation défectueuse. Saturne arrive en mauvais aspect de son secteur de la carrière et de Vénus et Pluton (dans ce même secteur) : un sentiment d’insécurité ou de morosité dans la vie professionnelle ? L’ambiance au travail pourra laisser à désirer : une baisse de popularité au sein de son équipe ? Il ne se sentira plus en position de force ? Des intrigues incessantes ?
  • Dans ce cadre global un peu démo

 


Contact auteur de l’article


Diane Boccador – Consultation astrologique

PARIS

06.16.73.08.93 –  www.dianeboccador.com


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *