Horoscope 2018 : Taureau

1er décan :

Ambiance générale

En 2018, notre Taureau sait très (trop) bien ce qu’il veut. C’est ce qu’il faut retenir, mais cette assurance ira de la très jolie persévérance aux drôles d’extravagances, d’un grand courage à une drôle de témérité, de la suite dans les idées à l’ingérabilité, d’un superbe sens de l’effort à un individualisme parfois outré. En effet et d’un côté, Saturne en Capricorne vous rend ultra responsable, stable, endurant, courageux et désirant préparer l’avenir avec grand sérieux (ce sera jusqu’à la mi-mai et après la mi-octobre) ; de l’autre, le long passage de Mars dans le signe imprévisible du Verseau vous rendra cabochard, indiscipliné et fan de ces petits chemins de traverse qui donnent une subtile impression de liberté… (ce sera entre la mi-mai et la mi-octobre). Il va donc falloir nous adapter à votre double casquette « ange/démon » made in 2018.

Vos amours

De gros besoins de sécurité et de construction semblent diriger votre vie sentimentale jusqu’en juin 2018. Ca vous rendra ultra responsable, stable, sérieux et… fidèle à n’en pas douter. On ne rigole pas avec les strictes valeurs de Saturne en Capricorne. Oui mais cette belle maturité affective risque d’être déstabilisée à partir de juin. Durant la 2e quinzaine de juin, vous pourriez déjà prendre des décisions brutales (sans tenir compte des désirs de l’autre) et ça vous rendra plutôt difficile à gérer au sein d’un duo. Crise d’indépendance ou autorité mal placée ? A vous de voir… mais la situation deviendra vite trop passionnelle en septembre, octobre et décembre : l’obsessionnelle Vénus en Scorpion viendra alors rajouter son grain de sel et on se demandera vraiment quelle mouche vous a piqué… Ca s’envenime, ça vous tourmente, ça retourne le couteau dans la plaie : ouh… sortez-vous vite de ce cercle vicieux-là !

 

2e décan :

Ambiance générale

En 2018, il faudra globalement éviter de voir trop grand, de penser que certaines choses vous sont simplement dues et de chercher le conflit avec supérieurs, hiérarchie ou justice. En bref, être exigeant ou revendicateur (parfois agressif) serait bien votre péché mignon, parce que Jupiter en Scorpion n’y va pas de main morte et vous poussera de temps en temps à utiliser la manière forte (en janvier puis à nouveau entre mai et septembre). C’est bien d’être tenace et volontaire, mai y aller trop fort pourrait bien vous mettre en tort. Vos efforts structurés et votre belle motivation d’avril seront en revanche plus convaincants. Et même si en octobre, on vous trouvera bien difficile à suivre, votre enthousiasme généreux de décembre vous donnera bien meilleure réputation.

Vos amours

En 2018, notre Taureau sera plutôt fan d’émotions fortes, mais ce sera parfois délicieux (grâce au romanesque Neptune) et d’autres fois dangereux (à cause du subversif Jupiter en Scorpion). Vous assurez durant la 1ère quinzaine de janvier et votre engagement dans vos amours ne laissera pas à désirer. Mais fin janvier-début février, vous partirez facilement en vrille et ne maîtriserez pas vos petits coups de tête. Entre le 19 et le 28 février, c’est fusionnel, ultra sensuelle et la vie est tellement belle… mais courant avril, votre côté exclusif pourrait bien déclencher quelques prises de tête. Fin mai-début juin, le feeling est « so romantic » mais entre le 23 juin et le 3 juillet, vous voudrez tout contrôler et ça peut finir en bataille rangée… Durant la 2e quinzaine de juillet, vous retrouvez les bons rouages de l’ordinaire et vous saurez vous réconcilier sur l’oreiller. Mais durant la 1ère quinzaine de juillet et surtout durant la 2e quinzaine de décembre, Vénus en Scorpion pourrait bien semer son insidieux venin dans votre relation.

 

3e décan :

Ambiance générale

Vous imposer (sans prendre en compte le contexte réel), abuser d’un peu de tout, en embobiner quelques-uns, prendre des risques pas toujours bien calculés, faire un peu trop de bruit… Voilà votre profil excessif « made in 2018 » parce qu’un Jupiter (en Scorpion) risque-tout et « Rapetou » excitera votre tempérament (de janvier à avril puis de fin septembre à mi-novembre). Forcer la dose n’est pas toujours une bonne chose et pourtant, ça vous démangera un peu trop souvent, cette année. Vous remonterez néanmoins votre cote du 24 avril au 27 mai et entre la mi-août et la mi-septembre parce que vos efforts seront mieux ciblés et que vous saurez conservez votre sang-froid en toute occasion : quelle efficacité ! La 2e quinzaine de décembre signera même le retour d’une ambiance générale beaucoup plus confortable et conviviale.

Vos amours

Avec Jupiter en Scorpion si souvent dans les parages, on peut présumer que vos amours « made in 2018 » seront souvent plus passionnelles que rationnelles. Mettre la pression, perdre la tête, dépasser les limites (du raisonnable) ou jouer avec le feu risque de vous arriver plus souvent qu’à votre tour, cette année. Vous croquerez (à pleine dents) les émotions fortes mais ça pourrait bien (du même coup) mettre toute forme de tranquillité à la porte. Gare surtout à la 1ère quinzaine de février, la 2e quinzaine d’avril et la 1ère quinzaine de juillet. Entre fin septembre et mi-novembre, l’omniprésence de Jupiter en Scorpion ne sera surtout pas gage de tranquillité : notre Taureau a quand même un peu la rage…

 

Contacter Diane Boccador, astrologue

www.dianeboccador.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *