Site d'informations sur la voyance
Lien facebook guide la voyance

Interview : Brigitte Gregorj

Par Dominique Lagache

Brigitte Gregorj

Comment définiriez-vous votre activité  ?

Je suis médium de naissance donc je pratique une activité atypique intégrant à la fois des notions de connections avec une dimension supérieure et de compassion humaine. Pour ce qui me concerne les valeurs de respect, d’engagements personnels et de responsabilités sont indissociables de la foi et de l’éthique.  Je pense qu’il faut réellement posséder un « don de soi » pour pratiquer avec conscience. De la manière dont on exerce cette activité en dépend aussi l’impact que laisse la consultation. En terme clair, même si il y a  reconnaissance professionnelle, je parlerais plutôt de service et de dévouement voire de vocation que d’activité. Je définis donc ma pratique comme un moyen d’accéder à la compréhension d’évènements du destin par la perception d’informations issues du monde de l’invisible.

Il me semble nécessaire d’inclure à cette captation de messages la notion d’esprit rationnel afin de pouvoir les transmettre de façon claire et cohérente.

Qu’est-ce qui vous a conduit à exercer l’activité de voyante ?

Un chemin déjà tout tracé à la naissance. Un difficile parcours qui n’a jamais cessé de me le rappeler et une prise de conscience à 33 ans qui m’a donné suffisamment confiance face aux responsabilités que j’étais à même de pouvoir assumer à l’égard de mes consultants. Lorsque quelque chose ne vous quitte pas, il est  nécessaire de s’en servir – je parle là de ressentis et flashs avec lesquels j’ai grandi – je pense initialement que lorsque on naît avec un don il faut d’abord le reconnaître, ensuite l’expérimenter puis le maîtriser pour enfin pouvoir l’utiliser, tout cela avec sincérité et déontologie.

Vous n’auriez pas été voyante, qu’auriez-vous aimé exercer comme activité ?

Je crois que je ne me suis pas posé la question. J’ai quand même exercé dans divers domaines avant d’en faire une activité à temps complet. Cependant, tout ce qui concerne l’histoire de l’homme depuis son origine en passant par les différents stades d’évolution me passionne. Ainsi l’archéologie, pour la richesse qui nous a été laissée par les civilisations anciennes.

Quel est le déroulement d’une consultation ?

Aussi « étrange » que cela puisse paraître et n’utilisant aucun support, je rentre en connexion avec la fréquence vibratoire de mon consultant. Ce qui signifie que, dès que j’ai la personne au téléphone ou face à moi je sais déjà qui elle est et pourquoi elle m’appelle. Je ne me serais jamais engagée sur une telle pratique sans « preuve à l’appui » de ce que j’affirme et l’entrée en matière de la consultation me permet immédiatement de le vérifier. Mon consultant représente à lui seul mon support. Ce qui permet à la fois, pour lui d’être en confiance parce que je lui donne des précisions sur ce qui le concerne, et pour moi d’évaluer la véracité de mes informations. Je commence toujours par décrire les traits de caractère de mon consultant et la situation. Je fais référence à quelques évènements du passé et me concentre sur le présent pour déterminer ses préoccupations. Ainsi j’avance dans la projection du futur pour lui communiquer toutes les informations canalisées. Je n’oublie jamais la notion de « guidance » pendant mes consultations. Ce que j’appelle « guidance » c’est l’indication de moyens ou conseils pour face aux situations et changements.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent vous consulter ?

Ne pas avoir peur de la «vérité» parce que c’est un voile qu’on lève sur les doutes et l'incompréhension, mais aussi sur les faux repères ou parfois les mauvais choix. Au-delà de la voyance telle que je la pratique, il existe un véritable accompagnement qui soulage, apaise, réconforte et amène à des prises de conscience. Je pense qu’il est de mon devoir, avec des mots simples, de faire passer l’essentiel des messages et surtout aider à la transformation du quotidien de certains.

Qu’aimez-vous le plus dans votre activité ? Le moins ?

J’aime beaucoup ce moment où nous nous rencontrons avec mon consultant. Lui avec ses doutes et ses appréhensions, moi avec ma volonté de vouloir donner le meilleur de moi-même. Et surtout, j’apprécie cette sensation d’apaisement ressentie simultanément qui s’installe durant cet échange. Ce que je n’aime pas, c’est l’attitude, rare heureusement, de certains qui, malgré des preuves, remettent en doute l’efficacité de mon travail alors que cela demande énergie et implication personnelle et ceux qui testent par curiosité.  Il y aura aussi toujours des gens pour critiquer ou jalouser ce que vous faites. Ceux-là n’ont aucun intérêt.

Voyante une activité à part… Qu’en pensent vos proches ?

Mes amis, qui n’ont jamais douté de mes compétences, m’ont souvent encouragée à suivre cette voie. Ma famille m’a toujours soutenue. Elle a été le témoin le plus proche de mon évolution sur un chemin assez difficile par moments, je dois le reconnaître.

Voyance par téléphone ou en cabinet ? Que choisir ?

Pour ce qui me concerne, cela ne change en rien la qualité de la prestation puisque mes connections se font aussi à distance. Pour les consultants, il est à l’évidence qu’ils préfèrent avoir un contact direct  plutôt que de téléphoner.  Je pense que lorsque cela est possible, c’est mieux de faire une consultation en cabinet afin que la personne puisse visualiser aussi les expressions du médium, et puis cela reste moins impersonnel.

Quels sont vos projets ?

Un livre en cours d’écriture. Entre romance et autobiographie, le témoignage d’un vécu peu ordinaire, avec messages, conseils et éclaircissements sur ce qui pour beaucoup aujourd’hui reste encore du domaine de l’impénétrable mystère des voies occultes. Egalement qui aidera à la compréhension des changements et évolution de consciences, que nous vivons déjà depuis quelque temps. Accorder une plus grande disponibilité à ma deuxième activité de soins par magnétisme. Il parait évident que pour être en harmonisation il faut soigner à la fois l’âme et le corps. Bien des maux sont issus de l’âme, et ils ont des répercussions dans le physique. En guérissant l’âme on guérit aussi le corps et inversement.

Une journée avec Brigitte Gregorj c'est quoi ?

Je ne consulte pas le matin, mais disons à partir de 11h.

Le matin, c’est sacré pour démarrer avec un bon café et un « petit déjeuner épicurien » en sucré salé, qui ressemble plutôt à un « brunch » du dimanche. Je réponds à mes prises de rendez-vous et mails, remplis mes obligations et mes courriers.

L’après-midi, j'assure mes consultations avec une pause qui s’impose vers 16h et je reprends les rendez-vous à la sortie du travail de 17h à 20h, ce sont mes horaires.

Le soir, je fais du sport trois fois par semaine. J'adore aussi le cinéma... Parfois, cocooning et d.v.d. avec la personne de cœur qui partage ma vie et mes petits plats.

En fin de semaine, comme beaucoup de mamans, ma priorité c’est avant tout ma fille. Une fois déposée à l’école, j’ai assez de temps devant moi pour le suivi de mes consultations, répondre aux mails, prendre mes rendez vous et consulter. Je travaille seule et parfois aussi assez tard le soir pour les personnes qui n’ont pas d’autres disponibilités. 

Je ne fais pas et ne ferai jamais de consultations les unes derrière les autres. Je privilégie la qualité à la quantité. Le soir de nouveau des moments privilégiés avec ma fille – Rien de tel pour retrouver à travers la pureté et l’insouciance d’un enfant joie et enthousiasme et surtout la pleine énergie d’une vie terrestre.

Certains week-end, quand mes possibilités me le permettent, je m’évade dans le Var retrouver mon compagnon et mes amis. La vibration tellurique de cet endroit me procure une sensation de centrage, et me permet de régénérer mes énergies.

Je tiens ici à remercier particulièrement les personnes qui me consultent et me font confiance depuis longtemps. Leur dire que c’est ensemble que nous nous donnons les moyens de comprendre le sens des difficultés et d’y apporter les éclaircissements nécessaires à leur soulagement.  Ils savent aussi que je m’engage à transmettre à travers chacune de mes consultations cette part de vérité en donnant le meilleur de moi-même.

 

Brigitte Gregorj

Consultation en cabinet et par téléphone

téléphone512, chemin du Faliconnet 06950 Falicon

téléphone04.93.52.71.75. ou 06.23.37.36.70.

sitewww.brigittegregorj.com

adresse mailEmail

 

Partagez directement sur FaceBook