Interview : Barbara Dorveaux

Vous êtes une jeune voyante pleine de talent. Pourriez-vous nous parler de vos débuts, de votre parcours ?

Je pratique la voyance depuis l’âge de 14 ans, j’ai initialement poursuivi des études financières dans la mesure où je ne songeais pas à la voyance comme un métier mais comme une passion.

J’ai travaillé comme comptable sans grande conviction, il s’agit d’une période douloureuse de mon passé, en effet j’étais à cette époque très mal dans ma peau devant faire face à un trop plein d’émotion que je n’arrivais pas à extérioriser.

Je pratiquais la voyance à titre gracieux auprès de mes amis et de mes collègues de travail. Le destin a mis sur mon chemin des personnes ainsi qu’un organisme très important, qui m’ont permis de canaliser mon don de médiumnité. En effet, ces derniers furent très surpris de la qualité de mes prédictions et ils insistèrent pour que j’en fasse profession et que je m’établisse à mon compte.

Ma vie pris alors tout son sens puisque je savais enfin quel était mon chemin.

Quel est le déroulement d’une consultation ? Quelle est votre méthode de travail ?

Les maîtres mots sont communication et contact !

Je débute la consultation en expliquant à la personne le but de la voyance et je leur explique que je suis un guide et non Dieu.

Nous sommes les prophètes de notre propre destinée et nous devons le retenir !!

J’explique clairement que je ne suis pas maître de leur avenir, que je n’ai pas le pouvoir de changer l’eau en vin et surtout que c’est à eux de pousser leurs propres portes.

Puis une fois que tout cela est bien clair, je commence ma consultation en m’appuyant sur mes cartes, je m’intéresse au passé proche ainsi qu’au présent car cela me permet de vérifier si je suis bien connectée à mon interlocuteur et surtout cela m’aide à mieux aborder leur avenir.

Puis, tout au long de la consultation, je me sers de mes oracles afin de confirmer mes flashs. Nous revenons ensemble sur tous les points sensibles afin de comprendre ce qui peut paralyser le consultant et lui permettre de redevenir maître de sa destinée.

Les consultations par téléphone doivent avoir le même cheminement je recommande à mes clients de m’envoyer une photographie par mail, courrier ou voie postale cela me sert comme support supplémentaire ce qui me permet d’offrir une consultation précise.

Je garde toujours des contacts avec ma clientèle. Je leur demande un retour de leur voyance, cela me permet de me situer vis-à-vis de ma voyance et surtout garantir un travail de qualité. Chaque consultation est unique puisque chaque client est unique.

Vous arrivent-il de faire des prédictions généralistes (pour le monde, la France, des personnalités) ?

Non. Je n’ai pas eu l’occasion de faire des prédictions généralistes. Par contre, j’ai déjà collaboré sur des disparitions et je travail en parallèle avec un consultant en criminologie.

Selon vous, notre avenir est-il tout tracé à l’avance ? Si l’on est prévenu d’un évènement, peut on avoir une influence pour le modifier ?

Je pense effectivement que les grandes lignes sont tracées. Par contre, je pense qu’il est possible d’influencer son destin si l’on est prévenu d’un événement à l’avance.

Je crois que l’on n’a pas q’une seule route, ni même 36 mais seulement deux : la bonne et la mauvaise. Je suis certaine qu’il est toujours possible dans sa vie de rattraper la bonne voie à condition de laisser le passé et les doutes derrière soi

Le monde de la voyance connaît un grand ressort. Pour le public il est toujours difficile de choisir son voyant ? Quels conseils pourriez-vous donner pour choisir le bon voyant ?

Je vais surtout vous donner des conseils de bon sens pour éviter les mauvais voyants :

– Les voyants qui changent régulièrement de numéro de téléphone et d’adresse.

– Les mediums qui critiquent leurs confrères ou qui se comparent aux autres sont à fuir car cela dénote un manque de confiance et de frustration.

– Les médiums qui ne se trompent jamais !!!!!! sont également à fuir car il se perdront vite dans les méandres de leur égocentrisme et oublie que nous ne sommes pas dieu.

– Ceux qui vous marchandent des retours d’affection, du désenvoûtement, etc.

– A bannir définitivement

– Ceux qui vous posent beaucoup trop de questions car ces « voyants » là baseront leurs soi-disant prédictions sur les réponses des consultants : genre plus la question est précise et plus la réponse est précise.

Je considère le bouche à oreille comme le vecteur le plus porteur pour choisir tel ou tel voyant. Il y a également la renommée de certains médiums, à condition toutefois, que celle-ci ne soit pas trop médiatique. Il faut aussi se baser sur son intuition pour consulter comme, par exemple, l’accroche d’un nom qui vous « parle », la musicalité de la voix du médium que vous avez pu entendre lors de la prise d’un éventuel rendez-vous ou bien le visage et/ou le regard du voyant à condition que la photographie soit réelle

Un voyant peut être très bien pour quelqu’un mais ne sera pas forcément adapté à un autre. Cela ne doit en aucun cas remettre en cause ses facultés médiumniques.

Par contre je déconseille au client de tester le médium car il sentira de suite un malaise et cela cassera sans nul doute le fil conducteur .

Et surtout ne pas oublier de poser toutes les questions avant de démarrer une consultation

Parfois, vous arrive-t-il de voir pour vous même, vos proches ? (Anecdotes)

Cela m’arrive de voir pour moi mais de façon totalement différente que pour mes clients. En effet, les seules choses que je ressens pour moi, ce sont les dangers et cela par rêves prémonitoires.

Je fais aussi très attention aux « signes » qui m’arrivent généralement par trois. Par exemple, une nuit, j’ai rêvé d’un accident de voiture. Le lendemain, je devais prendre la route avec mon fils ; je suis allez à la station pour faire le plein mais la pompe était en panne. Je décide d’aller au centre ville idem ; du coup, je bifurque chez mes parents car je commençais à devenir septique et là, il se met à pleuvoir « des cordes » et mes essuie-glaces tombent en panne. Je me résigne donc de faire demi tour pour allez chez moi totalement démotivée et c’est à ce moment là que mon levier de vitesse décide lui aussi de m’abandonner pour venir mourir dans ma main.

Si j’avais pris l’autoroute ce jour-là comme c’était prévu, je n’aurais pas donné cher de ma peau donc depuis je fais toujours confiance à mes rêves.

Pour mes proches, j’évite toute consultation. Je manque d’objectivité du fait que je les connais bien et que notre « intimité » pourrait m’influencer.

Quels sont vos projets, vos souhaits ?

De continuer à effectuer mon métier comme je le fais à présent en éclairant mon prochain. Exercer une profession par vocation est rare de nos jours et précieux. Je souhaite simplement d’avoir la santé, le temps et l’énergie nécessaire pour pratiquer le plus longtemps possible.

Que pensez-vous de l’occultisme (retour d’affection, protection…) ?

Je suis contre les retours d’affection, les désenvoûtements et toutes ces dérives. La plus fortes des protections reste la foi et surtout la prière. Dieu est la pour chacun et n’a pas besoin d’argent pour nous protéger mais simplement de confiance.

D’ailleurs un véritable envoûtement est très rare et dans ce cas là, il n’y a que l’emploi d’une prière que l’on trouve dans la bible, le psaume 32 qui est un des plus efficaces contre ce genre de pratique. Donc inutile de dépenser des fortunes chez des escrocs.

Le retour d’affection, je n’y crois pas et même si cela devait exister, cela serait très malsain pour les deux personnes,

L’amour permettant de s’épanouir est celui où on est aimé pour soi et non grâce à un filtre.

Il faut savoir tourner la page.. Et faire place nette à un véritable amour qui nous rendra heureux.

La voyance à travers les médias. Quels constats faites-vous ?

Malheureusement, la recrudescence de charlatans ne permet pas aux médias de véhiculer une image positive de la voyance. Il est vrai que la presse, la télévision, les médias en général se doivent de faire de la prévention mais il faut aussi savoir informer. Je trouve cela bien dommage mais inévitable à cause d’escrocs qui se targuent d’être des médium et pseudo- psychologues (alors qu’aucunes études dignes de ce nom ne viennent étayer leurs titres…) ou autres fanfarons de bas étages, tant que ces gens exerceront, il sera difficile de montrer la face positive de se métier.

Les médias se doivent de rester objectifs, certes mais ils ne devraient pas oublier de souligner que certains médiums sont sollicités pour des disparitions, meurtres et affaires non élucidés et cela par des institutions très importantes même si cela reste de manière officieuse.

Il devrait montrer les vrais voyants afin que les consommateurs aillent chez les bonnes personnes comme le fait judicieusement entre autre votre site.

Une journée avec Barbara c’est quoi ?

Je vous répondrais qu’elle est semblable à celle de toutes les mères de famille. Je m’occupe de mon fils l’emmène à l’école puis je m’occupe des consultations par mail ou courrier le matin. Le midi je mange léger afin de ne pas alourdir ma concentration. J’essaye de me réserver des moments dans l’après midi pour ma famille (même si cela deviens de plus en plus difficile).

Par contre je dirais que si vous n’aimez pas les sonneries d’un téléphone il ne vaudrait mieux pas me connaître ;). Ils sonne souvent pour les consultations, retour de voyance et prise de rendez vous. Il s’agit de mon unique excentricité d’ailleurs pour les gens qui sollicite un rendez vous je leur conseil de me laisser un message je rappel dans un délai maximum de 24h ou simplement de m’envoyer un mail.

Mes passions sont l’informatique, la nature et les enfants. J’adore également l’Egypte et la mentalité bouddhiste.

 

Barbara Dorveaux

Consultation par téléphone et par email

50, rue Jean Jaurès. 51000 CHALONS EN CHAMPAGNE

téléphone03.26.22.63.09.

sitewww.voyanceserieuse.com

adresse mail

 

Partagez directement sur FaceBook

 

La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

http://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *