David Mogiel, medium et thérapeute

« D’âme à âme »


Vous avez peut-être entendu parler de David Mogiel, medium et thérapeute belge ? À travers ses vidéos sur YouTube, il dépoussière le monde de l’ésotérisme et de la spiritualité avec humour et franchise. Il a publié le livre « Vivre sa spiritualité dans un monde matériel ».

Interview.

 

David Mogiel, parlez-nous un peu de vous et de votre cheminement…

Je suis medium, j’ai 42 ans et je vis à Grez-Doiceau (Brabant-Wallon).

Je suis installé dans ce domaine en tant que professionnel indépendant depuis huit ans. J’ai 25 ans de pratique dans le monde de l’ésotérisme.

Ce chemin est à la fois difficile et merveilleux. Merveilleux car il se conjugue avec des découvertes sur soi, sur l’autre, sur des capacités qui jaillissent de notre profondeur.

Difficile car il engendre le jugement, le rejet par ceux qui ne comprennent pas, la sensation de passer pour un « fou ». Tout ce cocktail provoque parfois des remises en question.

Depuis plusieurs années, j’assume qui je suis et ce que je fais.

Cette acceptation a ouvert la voie à une dynamique. Plus nous nous affirmons et plus nos capacités sont libres de s’épanouir.

Mon chemin a été rendu possible par des recherches, des lectures. Je peux dire que dès mon adolescence, je me suis relié à mon âme de chercheur.

Dans les années 1990, il fallait dénicher des livres ésotériques dans des librairies spécialisées. Aujourd’hui, ceux-ci se trouvent librement, notamment par le biais d’internet.

J’ai dû dépasser ce sentiment d’être un peu particulier, mystérieux, voire mystique au regard des autres (rires). En plus, à l’époque, j’avais des piercings, des tatouages…

Je tiens à préciser que j’étais tout à fait ancré dans la société. J’ai travaillé dans différentes entreprises comme EDF, Proximus durant une quinzaine d’années.

 

De la théorie à la pratique

Ensuite, après avoir engrangé une myriade d’informations, je suis passé aux « travaux pratiques ». Pour donner un exemple, j’ai acheté un Tarot de Marseille et je me suis entraîné.

Peu à peu, j’ai réalisé que ces supports divinatoires ne m’étaient pas indispensables. Ils contraient même mes propres ressentis.

Je les ai mis de côté et j’ai laissé libre cours à la voyance pure.

Suite à la fin d’un contrat de travail, je me suis posé la question : « Et si c’était l’occasion de me lancer ? »

Je me suis jeté à l’eau et je me suis installé comme medium.

Au début, j’ai proposé des consultations de voyance mais assez rapidement, je me suis heurté aux limites de la voyance dans le sens où je voyais beaucoup de personnes se maintenir dans des schémas de répétition ou qui se posaient en victimes de la vie.

De plus, certaines devenaient dépendantes à la voyance.

Je n’étais pas en phase, alors j’ai travaillé sur moi-même, je me suis formé à différentes techniques comme l’hypnose…

Mon métier de voyant a rapidement évolué vers une mission de coaching de vie.

 

David Mogiel, comment se traduit votre médiumnité ?

Un medium est celui qui fait le lien avec le monde matériel et certains plans subtils. Telle est la définition de la médiumnité.

Pour ma part, je trouve que cela ne veut pas dire grand-chose. En effet, être medium, c’est plutôt développer des compétences intuitives que nous avons tous à l’origine.

Au début de mon parcours, j’ai commencé à avoir des messages de personnes défuntes. Petit à petit, je me suis intéressé aux messages des guides, des anges.

De là a commencé le processus de canalisation. À l’époque, mes consultations commençaient par un tirage de tarots puis la médiumnité s’enclenchait.

Ensuite j’ai laissé tomber les supports divinatoires et je me suis branché sur l’âme du consultant. Je continue à recevoir des messages extérieurs en parallèle.

Tout ceci est le fruit d’un travail personnel, d’une évolution spirituelle.

Autre exemple, dès mes débuts, j’avais des visions sur les vies antérieures des personnes. Je voyais distinctement leurs blocages karmiques et les raisons pour lesquelles elles n’avançaient pas aujourd’hui sur tel ou tel domaine.

Les premières années, je gardais cela pour moi. En prenant confiance, en constatant la récurrence de ces visions, j’ai osé en parler. Aujourd’hui, le processus d’incarnation est au cœur de mon travail.

Vous le voyez, la médiumnité est synonyme d’évolution, de progression. Au fil du temps, elle se peaufine.

Pour se faire, il faut avant tout l’accepter et lui faire une vraie place dans sa vie.

 

 

Vous avez créé la méthode Chrysalide. En quoi consiste- t-elle ?

Je n’étais pas en accord avec la voyance traditionnelle. J’avais envie d’aider les gens à déployer leurs ailes.

Être autonome, prendre les rênes de sa vie, se transformer de l’intérieur et ne rien attendre de l’extérieur…Tels étaient les domaines où je pouvais accompagner les gens.

Je me suis formé à différentes méthodes de développement personnel (hypnose, PNL…etc). J’ai aussi mis au point une numérologie basée sur les poids karmiques et transgénérationnels.

Toutes ces compétences combinées à mes perceptions médiumniques ont donné naissance à la méthode Chrysalide.

Le nom est symbolique.

Il s’agit avant tout de faire prendre conscience d’une histoire enfouie, de nettoyer, de dépasser et de comprendre notre raison d’être sur cette terre.

Des personnes qui ont effectué ce travail me rappellent souvent deux ou trois ans après et elles me font part de leur changement de vie.

Je travaille en cabinet et à distance, par Skype.

 

David Mogiel, vous avez écrit le livre « Vivre sa spiritualité dans un monde matériel ». Quelle est la trame de cet ouvrage ?

J’ai toujours eu le besoin de partager. Je dois préciser que j’ai suivi des études pour être journaliste mais la vie m’a invité à prendre un autre chemin…

J’ai écrit ce livre en 2015. Il s’agissait pour moi de faire comprendre que nous devons nous ancrer dans la matière.

À partir de là, il est alors possible de vivre sa spiritualité.

Tant de personnes dites spirituelles sont complètement perchées et il faut dire et redire que nous sommes sur terre pour vivre notre vie.

La spiritualité ne doit pas être un refuge qui permet de fuir sa vie…

Dans cet ouvrage, j’aborde la loi de l’attraction, l’importance d’être aligné sur tous les plans de notre vie, je donne quelques outils clairs.

On reprend les bases pour pouvoir vivre sa vie idéale en accord avec son âme.

 

On vous retrouve sur YouTube pour des Direc’apero où vous parlez de tout, sans langue de bois…

En parallèle à mes consultations, aux formations (par internet et à domicile) et aux conférences que je donne en Belgique et en France (compréhension de soi, développement de ses capacités, mise en lumière des blocages de vie), je prends du temps pour échanger avec des internautes en direct sur YouTube.

J’anime des vidéos pour démystifier l’ésotérisme et la spiritualité. Il s’agit d’arrêter de se prendre la tête et de ramener les choses sur terre.

J’ai étudié l’ésotérisme dans toute sa profondeur et sa complexité et je pense pouvoir donner quelques conseils afin de ne pas faire n’importe quoi.

On me pose de nombreuses questions et je n’hésite pas à être direct, et parfois rentre- dedans.

Donc souvent, on m’aime ou on ne m’aime pas !

J’ai été confronté à des dangers dans ma vie, par exemple lorsque j’étais jeune, je pratiquais l’écriture automatique un peu n’importe comment. Or il faut faire attention…

Depuis peu, j’anime des Direc’Apero sur YouTube où là aussi, nous discutons tranquillement, sans prise de tête.

Je suis sans doute un medium atypique mais je crois vraiment qu’il faut raison garder. Il est possible de vivre son ouverture au monde sans tomber dans l’excès.

 

 

Site de David Mogiel : www.mezael.com

Chaîne YouTube de David Mogiel : David Mogiel

5 commentaires sur “David Mogiel, medium et thérapeute

    Bertrand

    (31 juillet 2017 - 19 h 27 min)

    David est effectivement un médium atypique c’est ce qui m’a plu chez lui : son côté nature très terre à terre justement.

    Boire sa bière et parler spiritualité, ça peut paraître bizarre mais c’est tellement rassurant pour ma part !

    Ne pas se prendre la tête et ne pas se croire au dessus des autres … Être juste lui même.

    Il se montre tel qu’il est avec son langage parfois rentre dedans, habillé avec son vieux pull bref c’est à prendre ou à laisser !

      David Mogiel

      (2 août 2017 - 16 h 03 min)

      Merci Bertrand, j’essaie juste de pas me prendre la tête, y a aucune raison de se prendre la tête, et si on se la prend, une bonne bière rafraîchit les idées 🙂

    Poumalis boris

    (1 août 2017 - 9 h 16 min)

    Bonjour, je souhaiterais rentrer en contact avec vous. Cordialement. Boris.

      La Rédaction

      La Rédaction

      (1 août 2017 - 12 h 11 min)

      Bonjour,
      Nous vous invitons à prendre contact via son site Internet.
      Cordialement,
      L’équipe du Guide de la Voyance

      David Mogiel

      (1 août 2017 - 15 h 23 min)

      Bonjour Boris, effectivement il est possible de me contacter via mon site web indiqué en bas de l’article. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *