Florence Grange « Derrière le voile »

Florence Grange est medium et énergéticienne à Saint-Symphorien-Sur-Coise, en région Rhône-Alpes.

Voyance pure, écriture automatique, soins énergétiques…Florence Grange vit son ouverture sur le monde invisible avec une belle humilité.

Après une vie professionnelle terre à terre, elle a choisi de vivre pleinement cette médiumnité qui l’accompagne depuis son enfance.

Interview.

 

Vous avez décidé depuis quelques années de mettre votre médiumnité au centre de votre vie…Et pourtant celle-ci était là, tapie dans l’ombre depuis toujours…

Enfant, j’avais des ressentis, des contacts mais à cet âge-là, je pensais évidemment que tous les enfants vivaient la même chose.

Il y a eu beaucoup de faits « étranges » bien entendu.

Je faisais des annonces sur des événements à venir. Je sentais la présence d’entités, de défunts. Certaines connexions étaient directement liées à ma famille.

Pour vous donner un exemple, le soir, j’entendais une voix de petite fille qui n’était pas contente. Elle m’en voulait. Je n’avais de cesse de lui demander d’arrêter de m’embêter.

Cette présence revenait régulièrement. En parallèle, j’ai grandi avec un manque.

Je sentais l’absence d’une personne qui aurait dû être près de moi. À l’adolescence, j’ai osé demander à ma mère si je n’avais pas eu une sœur décédée.

Ma mère est restée muette. Plus tard, elle a lâché la vérité.

Elle m’a expliqué qu’après ma venue au monde, elle était tombée enceinte peu de temps après. Mais vu que « j’étais une enfant pénible », qui ne dormait pas, elle a interrompu cette nouvelle grossesse…

Donc il y avait bien cette absence d’un autre enfant que je ressentais viscéralement.

Connaître la vérité m’a apporté un soulagement. J’ai aussi intégré le fait que mes ressentis avaient un fond de vérité.

Adolescente, j’ai grandi dans une maison « habitée ». Portes qui claquent, bruits de pas, ambiance lourde…Malgré mes ressentis naturels, j’avais autant peur que les autres membres de ma famille ! (rires)

Fort heureusement, mes parents ont vendu cette maison lors de ma seizième année.

On a appris par la suite que bien avant, une femme s’était suicidée à cet endroit.

 

Solitude et ouverture à l’invisible

Adolescente, j’étais assez solitaire. Je me sentais différente.

Je n’avais pas les mêmes centres d’intérêts que mes camarades.

De plus, je ne supportais pas le bruit et la foule. Dès qu’il y avait un rassemblement de personnes, j’étais assaillie par des énergies et des présences trop lourdes pour moi.

Je me suis donc isolée. Je passais mon temps à lire.

J’aimais aussi passer du temps avec mon oncle qui était comme un frère pour moi. Il était passionné de voyance.

D’ailleurs, je l’accompagnais souvent à ses consultations. Un jour, une voyante lui a dit : « votre nièce, elle a quelque chose ! »

 

Mon oncle prédisait aussi l’avenir à qui voulait l’entendre,

de manière naturelle et amicale.

 

Ma mère m’a laissée grandir avec cette capacité à voir au-delà du voile. Rien ne la surprenait.

Pour elle, c’était ma façon d’être et me voir aujourd’hui installée comme medium et énergéticienne est une suite logique à mon cheminement.

Avec le recul, je me dis que de nombreux signes ont marqué mon évolution.

Mais il m’aura fallu du temps pour prendre confiance, pour comprendre que la médiumnité, la voyance, le magnétisme seraient un jour au centre de ma vie.

 

Vous avez mené une vie professionnelle classique mais là encore, vos dispositions pour voir et transmettre étaient toujours bien présentes.

Après des études en comptabilité et en secrétariat à Lyon, j’ai plongé dans la vie active. Mon parcours n’a pas été fluide car j’ai un souci avec l’autorité…

J’ai commencé à travailler pour une entreprise puis j’ai été nourrice et j’ai ensuite travaillé de nuit dans une centre pour adultes autistes et schizophrènes.

Cette dernière expérience qui a duré sept ans a été forte et troublante car ma médiumnité s’est vraiment décuplée durant cette période.

 

J’entendais des messages, je sentais la présence de défunts… Tout a jailli.

 

Je me suis posée beaucoup de questions. J’ai réalisé que je n’étais pas seule.

Mais j’étais fatiguée par ce travail. C’était très éprouvant. Je ne savais plus quoi faire.

Mes amis m’ont poussée à me lancer. Mais mon mari étant chef d’entreprise, je ne me voyais pas m’installer comme « voyante ».

Un jour, je lui ai tout de même demandé si cela le dérangerait si je travaillais dans la voyance. Bizarrement, il m’a répondu : « Mais non, pourquoi cela m’ennuierait ? »

J’étais estomaquée. Tous les voyants étaient au vert.

Il ne me restait qu’à surmonter mes propres résistances.

De fil en aiguille, je me suis lancée.

Le 26 aout 2011, j’ai démarré mon activité par des consultations par téléphone. Les réseaux sociaux et le bouche à oreille m’ont permis de me lancer avec une certaine fluidité.

Dès le départ, j’ai effectué mes consultations en voyance pure. Au fil du temps, j’ai ajouté l’écriture automatique que je pratique depuis mon adolescence ainsi que l’Oracle Gé.

Avant toute consultation, je me concentre et j’écris ce que l’on me transmet car j’aime rappeler que je ne travaille pas « seule ».

 

Je suis profondément guidée et entourée par l’invisible.

 

Cette technique me permet de mettre en mots les moments clés de la vie du consultant. Des informations très précises et datées me sont aussi données. Puis la consultation démarre et je pars en voyance pure.

 

Vous venez de vous installer dans un nouveau cabinet à Saint-Symphorien-Sur-Coise, en région Rhône-Alpes. Soins énergétiques, voyance, médiumnité sont aujourd’hui au centre de votre quotidien.

J’ai trouvé un cabinet grâce à une série incroyable de synchronicités.

Pour la petite histoire, j’avais demandé de l’aide à l’Archange Mikaël. J’ai visité un local idéal pour mon activité et dans ce lieu il y avait une illustration de l’Archange Mickaël…(sourires).

 

Je donne ainsi des consultations de voyance par téléphone

et je reçois aussi en cabinet. Je ne pose aucune question.

 

Je livre ce que l’on me transmet par l’écriture automatique et ce que je vois. À noter que mes voyances peuvent se projeter loin dans le temps.

En parallèle, je propose des soins énergétiques car parfois, il convient de soulager le corps et l’esprit d’une personne pour qu’elle puisse avancer plus librement sur son chemin de vie.

Je suis énergéticienne depuis des années. Je me suis formée au magnétisme, au Reiki. Cela m’a avant tout donné confiance car là encore, lors des soins, je suis guidée par l’invisible.

Problèmes de sommeil, de stress, de peau, de douleurs physiques. Lorsque je suis en séance, je vois les raisons pour lesquelles la personne est dans la douleur. Les soins énergétiques permettent de plonger à la source, de lever les barrières et de rétablir l’équilibre.

J’ai aujourd’hui 41 ans. Je dois avouer que je suis agréablement surprise par la tournure de mon cheminement. Comme m’a dit un jour une amie, « lorsqu’on vous met quelque chose entre les mains, ce n’est pas sans raison ».

 

Mais j’aime rappeler que j’ai une vie comme tout le monde !

 

J’ai une passion pour la chanson, la musique. Je chante beaucoup.

Je suis une inconditionnelle de Daniel Balavoine comme on peut le voir sur ma page Facebook.

Je vous aussi une grande admiration pour de grandes âmes comme Marthe Robin et Maître Philippe de Lyon.

Tout ceci pour vous dire que je suis une femme ancrée dans son époque mais qui voit et ressent au-delà du temps.

 

 

Site de Florence Grange : http://florencecaroline.yolasite.com

 


La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

http://www.guidedelavoyance.com

4 commentaires sur “Florence Grange « Derrière le voile »

    joelle

    (13 mai 2018 - 16 h 43 min)

    Un grand Merci pour tout Florence .
    Tu as beaucoup de mérite et d’humilité dans ta médiumité.
    Et quel bonheur de donner ton nom à chaque fois qu’une amie me demande si je connais une medium car je sais que tu ne la trompera jamais par toutes tes prédictions qui à chaque fois sont JUSTES

    faes martine

    (14 mai 2018 - 19 h 23 min)

    Je connais Florence depuis des années , elle est une personne si simple ,naturelle , humble et pleine de ressources . Elle ne compte jamais son temps et dis les choses avec douceur. J’ai pu l’avoir plusieurs fois au téléphone pour des consultations et je peux vous dire qu’elle est bluffante whaouhhhhhhh tout ce qu’elle m’a dit est arrivé petit a petit ou alors d’un seul coup elle ne se trompe pas et ne trompe personne . Franchement une âme pur ,sensible et avec un cœur avec un grand CCCCC je l’adore elle sera toujours parmi mes amies je peux juste vous dire vous pouvez aller la consulter ou lui demander par téléphone ou autre elle saura toujours vous trouver une petite place avec Amour

    crozier isabelle

    (15 mai 2018 - 11 h 21 min)

    J’ai connu Florence via les réseaux sociaux. Très vite j’ai eu envie d’aller la consulter. J’ai commencé par le téléphone dont la durée a été plus longue que prévue, le « courant » est tout de suite bien passé et ce que me disait Florence était vrai. Ensuite j’ai effectué deux soins énergétiques qui m’ont fait le plus grand bien. Depuis je « revis », effectivement le mal être la douleur et la grande fatigue faisaient partis de ma vie et rythmaient mes journées. depuis le soin (environ 15 jours plus tard) plus de fortes migraines beaucoup moins d’angoisse et je commence à prendre confiance en moi.
    Pour tout cela un grand merci à vous Florence

    Condamin Catherine

    (22 mai 2018 - 12 h 11 min)

    Les prédictions de Florence sont d’une grandes exactitudes, je lui fait une très grande confiance et suis à chaque fois impressionnée par son don , et son talent .
    La consulter est à chaque fois pour moi un moment d’exception

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *