Natacha, médium

Comment définiriez-vous votre activité ?

La médiumnité ne peut s’approcher comme un métier classique faisant appel à des compétences, des connaissances ou des « savoir-faire » acquis au cours d’études spécifiques, sanctionnés par un diplôme.

Nous sommes ici dans le cadre de prédispositions extrasensorielles qui, dans la majorité des cas, se révèlent à l’issue d’une ou plusieurs épreuves particulièrement pénibles et deviennent naturellement une VOCATION, un engagement de tous les instants dans une relation d’aide et de soutien à l’autre tant mental, affectif, moral que spirituel.

Qu’est-ce qui vous a poussé à exercer l’activité de voyante ?

Je viens partiellement de répondre à cette question car dans l’absolu rien ne nous y oblige alors que tout nous y conduit.

Il n’est plus question de vivre dans la réalité de « Monsieur-Madame tout le monde ». Le médium, doté d’une sensibilité exacerbée, se ressent à juste titre « socialement » décalé et profondément déstabilisé par les informations qu’il reçoit et qui le projettent sans cesse dans un ailleurs de l’autre, dans les réalités de l’autre et toujours dans un autre temps.

Essayez d’exercer sereinement votre profession quelle qu’elle soit dans de telles conditions ! Un jour, enfin, vous acceptez de devenir ce que vous êtes, tout simplement.

Vous n’auriez pas été voyante, qu’auriez-vous aimé exercer comme activité ?

Sans hésitation : Ecrivain, poète, metteur en scène, comédienne, avocate, religieuse, toute activité touchant à la protection du monde animal ou de la nature. Paradoxalement, le professorat (ma profession initiale) ne me tenterait plus du tout.

Pouvez-vous nous expliquer le déroulement d’une consultation?

Une consultation revêt toujours un caractère unique et ne peut s’inscrire dans une trame stéréotypée car elle se nourrit des particularités de chacun. Ceci étant, dans tous les cas, le médium que je suis entre en « lecture » au travers d’un mot ou d’une image ou d’une sensation qui surgit dans ma conscience comme une porte qui s’ouvre brusquement sur un monde dont je ne sais rien, comme un livre dont je n’aurais pas encore lu la moindre ligne.

Puis tout s’enchaîne dans une vision circulaire qui va retracer l’environnement de la personne, les évènements marquants de son passé et de son présent. Cette phase d’imprégnation qui dure de 10 à 20 minutes est déterminante, de sa réussite dépend la poursuite de la consultation.

Dans le cas contraire, elle est interrompue (sans versement d’honoraires évidemment). Je préfère recevoir les informations visuelles, auditives, sensitives en direct, sans support, m’appuyant uniquement sur les vibrations de mon interlocuteur.

L’analyse n’en est que plus fine et plus profonde. Qu’il soit assis en face de moi ou éloigné de 2000 kilomètres ne change rien à l’affaire pourvu que sa voix m’atteigne clairement et qu’il réunisse les conditions de silence, de quiétude et de concentration d’un rendez-vous à mon Cabinet.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent vous consulter ?

Le premier, qu’elles consultent en confiance évidemment, mais une confiance avertie, réfléchie, éclairée. Quand il s’agit d’une première fois, même si la personne vient à moi sur recommandation d’un tiers, je lui conseille de visiter préalablement mon site Internet afin de mieux appréhender notre rencontre.

Le deuxième, qu’elles laissent patiemment au voyant le temps de « voir », d’aller à sa guise, au gré des images qu’il reçoit sans le noyer d’informations dont il n’a cure, sans le censurer, sans l’interrompre, sans chercher à l’orienter (ce qui risque au contraire de le désorienter), ou à le contrer.

Le troisième serait de se garder par la suite d’interpréter à sa façon et souvent selon ses désirs les propos du médium et ou de les déformer.

Qu’aimez-vous le plus dans votre activité ? Le moins ?

Cette activité est un grand privilège pour les innombrables rencontres qu’elle offre avec des personnes de qualité, de tous âges et horizons socioculturels dans un échange puissant, exigeant, profond, et parfois même fusionnel dont on ressort grandis et bien souvent émus. J’appelle cet état une consultation réussie.

Je déplore l’aura sulfureuse et délétère dans laquelle la société française a cantonné et maintenu l’art divinatoire, confondant résolument la médiumnité de quelques-uns et le charlatanisme de tant d’autres …

Je déplore le scepticisme dédaigneux et méprisant d’une certaine élite intellectuelle refusant au médium toute légitimité et toute intégrité … Mais, là aussi, les temps changent, raison pour laquelle je me décide aujourd’hui à sortir du silence.

Et votre entourage, comment vous voit-il ?

Je ne m’étais jamais véritablement posé cette question. Aussi, ai-je dû, pour vous répondre, interroger deux de mes proches amis.

En résumé : comme une personne qui aurait, je cite, « le cœur dans les étoiles et les pieds sur terre. »

En effet, mon entourage, au quotidien, fait volontiers abstraction de la clairvoyante au profit d’une femme « normale », passionnée, simple, sans artifice, plutôt gaie et enjouée, bonne cuisinière, avec laquelle « on ne s’ennuie jamais ».

Discrètement mise sous le boisseau, la médiumnité transpire néanmoins comme une vibration particulière, plus spirituelle peut-être, plus initiatique, les conviant implicitement à un mieux-être, à un mieux-vivre comme autant d’étapes d’un voyage intérieur.

Pouvez-vous faire des auto prédictions ?

À mon sens, le médium ne peut lire des scènes de vie le concernant directement, hormis parfois quelques bribes fugitives.

En revanche, l’intuition est surdéveloppée et anticipative et sa voix intérieure sait se faire entendre haut et fort dans un moment crucial.

Quels sont vos projets ?

« Devenir ce que je suis », subtile devise et long programme, n’est-ce-pas ? et ce, quel que soit le chemin à emprunter pourvu qu’il me permette de continuer à aider les autres mais également servir la cause animale, ma passion de toujours.

Une journée avec Natacha c’est quoi ?

Vivre à mon rythme dans un lieu choisi est essentiel.

Hormis le temps consacré aux consultations, longue marche solitaire, contemplative, dans la nature à savourer le silence, l’instant, l’insaisissable …, soins aux animaux, écriture, méditation et pensées vers ceux que j’aime pour une journée bien ordinaire, toute en simplicité.

 

Natacha

Consultation par téléphone et en cabinet à Paris et Nancy


téléphone16, rue Henner 54000 NANCY

téléphone03.83.40.53.18.

sitewww.natachavoyance.com

adresse mailEmail

 

 

La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

http://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *