Secrets de consultation d’une medium
Karinne Bens Corsia

Par Anne Bouquet

 

La vie des mediums intrigue et ouvre parfois la voie aux clichés et aux fantasmes.

Karinne Bens Corsia qui met sa médiumnité au service de ses semblables depuis 27 ans, a décidé de témoigner à travers le livre « Secrets de consultation d’une medium ».

Découverte de son don, relation avec ses consultants, fonctionnement de la voyance et de la médiumnité, recherche de personnes disparues…Karinne Bens Corsia lève le voile sur sa raison d’être entre terre et ciel.

 

 

Interview.

 

Après 27 ans de carrière, vous avez choisi de vous livrer à travers votre livre « Secrets de consultation d’une medium », qui est publié aux éditions Exergue…

Beaucoup de personnes se posent des questions sur les mediums et j’ai décidé de répondre à celles-ci, de montrer l’envers du décor, d’expliquer et de révéler.

L’idée de ce livre s’est imposée naturellement.

Celui-ci a été écrit en collaboration avec mon amie d’enfance, Nicole Korchia, qui est journaliste (Télé 7 Jours, Femme Actuelle, Avantages…) et auteure.

Elle me suit depuis toujours !

Nicole m’a permis de plonger dans mes souvenirs, d’aller à la source pour remonter le courant de ma vie.

Bien entendu, elle m’a aidée à synthétiser les informations et elle a ouvert le récit en allant recueillir les témoignages de personnes qui m’ont côtoyée.

Je suis heureuse de ce travail à quatre mains car il est synonyme d’aboutissement, de partage, de lumière.

 

Karinne Bens Corsia, cette ouverture au monde invisible est ancrée en vous depuis vos jeunes années. Parlez- nous de votre parcours…

Je suis issue d’une famille de quatre enfants, mon père travaillait dans la police et ma mère -surnommée Nanou- était aide-soignante. Elle s’occupait beaucoup de nous.

Elle était medium pure et elle faisait de temps en temps des voyances pour la famille et les amis…

Petite fille, je recevais des messages dans mon oreille. Un jour, j’ai entendu ces mots : « Elle nous entend et elle nous comprend »…C’est alors que j’ai commencé à dialoguer avec ces voix.

Dès l’âge de 7 ans, je me posais beaucoup de questions sur la mort. J’avais toujours l’impression de ne pas être seule, d’être accompagnée d’une présence bienveillante.

 

La médiumnité comme une évidence

J’ai perdu ma grand-mère l’année de mes huit ans.

Quelques jours après son départ, je l’ai vue apparaître au coin de ma porte.

Je n’ai pas eu peur. Ceci me semblait « normal ».

Je pensais que tout le monde voyait comme moi….

En grandissant, j’ai compris que non, cette capacité à être en lien avec l’autre monde n’était pas commune à tous…(sourires).

À l’adolescence, les flashs sont devenus saisissants, voire parfois perturbants.

Ma maman qui donnait ses consultations à la maison me permettait d’être à ses côtés.

Lors de ces séances, je livrais naturellement mes flashs.

Je complétais ses ressentis et tout était limpide. Le doute n’était plus permis…

À l’adolescence, j’ai plongé dans le monde de la musique.

J’ai joué de l’accordéon, j’ai commencé à m’intéresser à la moto.

Deux cordes à mon arc qui ne m’ont jamais quittée.

Je pense que ces deux passions m’ont permis d’être en équilibre.

Car la médiumnité s’imposait de plus en plus.

Les flashs, les ressentis devenaient de plus en plus forts. Ils arrivaient en continu.

J’ai alors « bloqué ». Je me considérais comme une antenne et je devais me concentrer sur autre chose : mon Bac, mes études. J’ai choisi « d’arrêter de voir ».

Après des études en audiovisuel, je suis partie aux États-Unis pour travailler en tant que cameraman.

Un an après, je suis rentrée en France. Ma famille me manquait trop…

 

Après un accident de moto, vous acceptez votre médiumnité et vous vous lancez…

De retour en France, j’ai eu un grave accident de moto.

J’ai été immobilisée pendant des mois et des mois.

Cet accident s’est sans doute transformé en cadeau car durant ce temps entre parenthèses, j’ai compris que la médiumnité serait toujours au centre de ma vie. C’était évident.

Les consultations étaient déjà mon quotidien, mais c’est après cette épreuve que je me suis installée en tant que medium avec mon amie Marine, une merveilleuse voyante au cœur pur. Ainsi nous allions pouvoir accompagner les gens qui nous appelaient en toute liberté.

Marine m’a donnée des clefs, elle m’a poussée sur ma voie.

J’ai alors embrassé ma raison d’être.

Marine est décédée en 2009. Elle était mon pygmalion.

Mais elle ne me quitte pas. Elle est toujours avec moi, de l’autre côté du voile.
C’est ainsi que ma vie de medium a véritablement démarré.

En regardant mon passé, je garde en moi toutes ces rencontres fabuleuses, tous ces liens qui se sont tissés avec mes consultants.

Je suis une medium qui s’attache aux autres.

Je nourris des liens forts avec mes consultants, beaucoup font partie de ma famille.

 

 

Comment travaillez-vous au quotidien ?

Je suis medium et voyante. Je travaille sans aucun support.

Je me connecte à la voix d’une personne et des flashs, des sons me sont transmis par mon canal. Je travaille en collaboration avec mon guide bienveillant.

Je dis souvent que je pioche des informations dans l’âme de mes consultants. Je pars dans le passé, (voir dans les vies antérieures), dans le présent et je m’invite dans leur futur.

Tous les éléments s’imbriquent comme un puzzle.

Ma clientèle est très hétéroclite. Elle vient du monde entier et peut évoluer dans le monde du cinéma, de la télévision, de la culture, de la politique, du milieu de la recherche médicale ou dans des sphères plus classiques et anonymes.

J’aime la vie et j’aime les humains. Nous sommes tous reliés.

Je crois que pour exercer ce métier, au-delà du don que nous pouvons avoir entre les mains, il faut avant tout avoir une dose d’empathie infinie et être guidée par l’amour de son prochain.

Je suis une femme au cœur ouvert, je donne et je reçois.

Je souhaite rendre la vie meilleure à chacun. Je booste, je mets en lumière le potentiel de chacun. J’aide à avancer.

Les épreuves sont parfois inévitables mais elles se dressent sur notre route pour nous faire évoluer.

C’est parfois difficile à entendre mais au-delà de l’événement, il faut voir le sens et les conséquences de celui-ci dans notre cheminement spirituel.

Nous ne sommes jamais seuls dans notre parcours terrestre. Mon langage est empreint de lumière.

 

Dans votre livre, vous parlez de nombreux sujets et notamment de votre participation dans certaines enquêtes policières.

Est-ce que mon intérêt pour les enquêtes policières vient de mon papa qui a travaillé dans la police ?

Je ne sais pas, mais pour moi, il est évident que la médiumnité doit aussi permettre de faire la lumière sur des situations insupportables comme peuvent l’être les disparitions de personnes.

Dans mon livre, je parle de quelques-unes de mes expériences.

Un ancien brigadier en chef de la police judiciaire apporte son témoignage sur ma collaboration avec la police pour retrouver deux personnes disparues. Ce même policier m’a accompagnée dans une enquête que j’ai menée en solo, après m’être heurtée à tous les services judicaires. J’ai remué en vain ciel et terre pour transmettre des informations sur la disparition d’un enfant.

J’ai pu contribuer à retrouver huit personnes et je pense que lorsque nous sommes confrontés à une situation aussi lourde, tous les moyens doivent être mis en place pour faire jaillir la vérité.

J’ai voulu élargir cette thématique en poussant un gentil coup de gueule. Je souhaite ardemment que les services de police osent faire appel ouvertement à des vrais mediums.

En France, nous sommes très en retard sur ce sujet alors qu’outre-Atlantique, ceci est rentré dans les mœurs.

Mon don de médium est un cadeau fantastique. J’en prends soin et je l’utilise pour aider le plus grand nombre.

 

 

Livre « Secrets de consultation d’une medium » de Karinne Bens Corsia et Nicole Korchia, éditions Exergue.

Site de Karinne Bens Corsia : www.karinnebenscorsia.com

 

 

 

2 commentaires sur “Secrets de consultation d’une medium
Karinne Bens Corsia

    ferrieres

    (1 février 2018 - 14 h 49 min)

    comment contacter Karinne Bens Corsia

      La Rédaction

      La Rédaction

      (2 février 2018 - 16 h 52 min)

      Bonjour,

      Vous avez le lien de son site en bas de l’article.

      L’équipe du Guide de la Voyance

Commentaires fermés.