Vincent
Discrétion d’un praticien

Pouvez-vous nous parler de vos débuts en tant que médium ? Comment avez-vous su que vous possédiez un don ?

Mes débuts ? Oh, cela fait plus de 13 ans que je l’exerce pour le bénéfice du public en Gironde. Avant, je l’exerçais dans un cadre privé et amical. D’ailleurs, en passant, je tiens à remercier L’Officiel De La Voyance de m’avoir permis de me distinguer pour ce que je vaux en toute impunité et simplicité, et le Guide de la Voyance pour cet interview et m’avoir permis également de figurer dans leur annuaire. Mais ces dons ne datent pas d’hier : j’avais 7 ou 8 ans quand cela s’est manifesté (ressentis, rêves étranges, état de perception avancé). Certes, on se sent « à part » avec le temps. On est même à se demander, surtout lorsque l’on est jeune, si l’on est normal ou non. Et puis, n’oublions pas que dans les années 70, début 80, ces choses-là étaient taboues.

Il en va de même pour le magnétisme que je pratique pour soigner ; mes enfants ont profité à bon escient de mes facultés ; je soigne les problèmes respiratoires, de ventre, les états psychologiques (dépression, etc.), et certains problèmes articulaires. D’autres facultés se sont également réveillées, tout comme la médiumnité sur photo, et surtout la capacité de communiquer avec mon guide et avec « là-haut » ou appelez cela comme vous voulez !

Décrivez-nous le déroulement d’une consultation de voyance avec vous ? Tout le monde peut-il consulter ou faut-il croire ?

Avant même de recevoir qui que ce soit par téléphone ou bien chez moi, j’allume une bougie, j’effectue une prière et je me détends en écoutant de la musique de relaxation (tibétaine). Lorsque je commence une consultation, je ne demande que deux choses : le prénom et la date de naissance du consultant(e) et aucun autre indice. J’utilise alors mes ressentis, ce que l’on me communique (via les guides), des supports (pendule, Oracle du Cristal, Oracle de la Triade, Grand Tarot de Mlle Lenormand) afin de peaufiner mes dires et apporter ainsi davantage de précisions.

Je n’ai pas de limite de temps : mes consultations peuvent durer jusqu’à deux heures. Cela n’engage que moi. Mon rôle ici est d’apporter toute l’aide possible avec tout ce que je dois communiquer aux personnes venues me voir. C’est pour cette raison que je me limite à 3 ou 4 consultations par jour sous peine d’être très fatigué. Et puis, en dehors de la voyance, je dispose d’une vie privée comme tout le monde, de mon épouse et de mes 3 enfants.

Quant à savoir si tout le monde peut ou non consulter, que l’on y croit ou pas, je répondrais que chacun voit midi à sa porte, et que cette démarche est en principe volontaire. Bref, chacun fait comme il veut, je n’oblige personne à y croire.

Quels sont vos objectifs lors d’une consultation de voyance ? Vous arrive-t-il d’échouer ?

Je ne sais pas si l’on peut parler d’objectif !

Ce que je souhaite, c’est de répondre aux questions du consultant avec le plus de précisions, d’honnêteté et de vérités possibles. Bref, je souhaite contribuer en une qualité de voyance, car ce qu’il faut noter c’est qu’il est difficile de se distinguer ou de se faire valoir dans cette jungle d’Internet où règne le n’importe quoi.

Le principal pour moi est d’apporter mon aide dans toute son intensité et peu importe le temps passé au service des autres. Mais j’ai des limites aussi : je ne suis pas Dieu, ni une machine. D’ailleurs j’ai toujours gardé en moi (volontairement et tant mieux) cette peur de me tromper ; ainsi je garde (j’espère) la tête froide et mon humilité. Je n’oublie pas d’où je viens, ni les coups de mains qui m’ont été donnés.

Pensez-vous que l’intérêt des consultants pour la voyance et le paranormal en général soit en baisse ?

Non, je ne pense pas : à l’heure actuelle, avec toutes les incertitudes et les inquiétudes des gens, la voyance a toute sa place. Mais je vous rappelle que celle-ci a toujours existé et qu’elle ne date pas d’hier. Je rappelle qu’hormis l’intérêt grandissant, il est recommandé de ne consulter qu’une fois par an ou tous les 6 mois.

Que pensez-vous des guides de la voyance, qu’ils soient écrits ou numériques ?

Ils sont très utiles s’ils sont neutres, objectifs et surtout avec une certaine éthique. Il subsiste sur la toile de « faux » guides de la voyance ayant un but parfois malsain. Le rôle du guide est, comme son nom l’indique, de « guider » ou de « conseiller » et non de prendre un parti pris ou un but uniquement commercial.

La notoriété est-elle compatible avec l’exercice de la voyance ?

Pour moi oui, à condition de rester et de ne jamais oublier ce que nous sommes, et d’où l’on vient.

La notoriété peut aussi venir du bouche-à-oreille car on a su se faire reconnaître auprès des gens.

Que pensez-vous de la magie, des travaux occultes en général ?

Je ne touche pas de près comme de loin à ce genre de chose.

L’avenir est-il écrit ? Que pensez-vous de la notion de libre-arbitre ?

Pour moi, l’avenir est bel et bien écrit. J’en suis convaincu. Je suis toutefois ouvert à toutes contestations. Quant au libre arbitre, je suis en accord avec ce principe. Toutefois, rien ne me dit qu’il existe réellement. Là-haut, ils peuvent nous faire croire que nous l’avons. Nous sommes tous convaincus d’une vérité découlant de nos croyances et convictions. Moi, je dis pourquoi pas : la vie est tellement surprenante parfois.

Quels sont vos projets ? Comment voyez-vous évoluer « le monde de la voyance » dans les années à venir ?

J’ai un gros projet en préparation dont un de mes amis, voyant et médium proche d’Avignon, est au courant (Régis, un petit clin d’œil). Je ne souhaite pas en parler pour le moment tant qu’il n’est pas encore bien conçu.

Quant à l’avenir, les gens, à mon sens, iront vers une voyance de qualité, seront très exigeants et n’auront plus envie de se faire « plumer » et tant mieux d’ailleurs.

A quoi ressemble une de vos journées-type ?

Houlà, mes journées sont très remplies. Je m’occupe dès le matin de mes enfants, je cours à droite et à gauche, je consulte mon agenda de la journée afin de préparer ma journée de voyance (et ma soirée parfois). Notez que je me consacre du temps dans la journée, à me recharger, me détendre car pour moi cela est primordial afin d’effectuer une voyance de meilleure qualité. Je passe du temps également à répondre aux différents mails que je reçois (prise de rendez-vous, suivi, partage d’idées, etc.).

Des personnes à remercier tout particulièrement ?

Oh oui ! A toutes les personnes qui sont venues me consulter par téléphone ou chez moi (merci de votre confiance), à L’Officiel de La Voyance (Jean, merci pour tout), au Guide de La Voyance (un clin d’œil à Laurent EDOUARD), à Régis mon ami pour ce qu’il est tout simplement, à Estelle des Enclos pour le moment partagé avec elle (elle comprendra), à ma petite famille pour les petits rayons de soleil que vous m’apportez, un grand merci à vous Là-Haut, à mes guides.

 

Vincent

Voyant et médium. Consultation en cabinet et par téléphone.

téléphoneSt Joseph 4670 La Chapelle Glain

téléphone06.09.91.18.10
sitewww.wix.com/vincentvoyant/voyance-en-gironde

adresse mailEmail

 

 

 

Partagez directement sur FaceBook

 

La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

http://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *