Comment devenir son propre voyant ?

Très régulièrement, et la plupart du temps en fin de rendez-vous, mes consultants me posent timidement cette question :”Pensez-vous que j’ai moi-même un don particulier?” (voyance, magnétisme, médiumnité)

Je leur réponds invariablement de la même manière: “Ce n’est pas à moi de l’affirmer, vous êtes la première personne à pouvoir juger de votre don, mais si vous en avez un les autres l’ont certainement déjà instinctivement détecté en venant vers vous presque inconsciemment “. Ce n’est pas me dérober, car je pense vraiment que rien ne m’autorise à “homologuer” les capacités extrasensorielles d’autrui et que la découverte de son don est un chemin initiatique dont on doit seul décider.

J’ai toujours pensé que près de 2 tiers de la population mondiale avait un don, le plus souvent totalement ignoré. Mon don de médiumnité en soi n’a donc rien d’exceptionnel, ce qui est exceptionnel ce sont le temps et l’énergie que je lui ai consacrés afin de le comprendre et d’ apprendre à l’exprimer.

Très fréquemment, j’encourage mes consultants à devenir leur propre Voyant, en sachant interpréter les signes, leurs rêves prémonitoires ou parler avec leurs défunts quand ils sentent leur présence. Ce sont donc ces quelques conseils que je vais reprendre dans cet article.


POUR EN FINIR AVEC LA TÉLÉPATHIE

La télépathie n’est en rien un don, car toute personne qui sait un tant soit peu s’écouter est télépathe. Combien de fois ne s’est-on pas exclamé : “Oh justement j’allais t’appeler” “j’ai senti que tu n’allais pas bien en ce moment”….Il suffit d’avoir un véritable intérêt pour cette personne pour ressentir ce qu’elle éprouve au même moment.

Personnellement, la télépathie est une capacité que j’ai fermée il y a plus de 20 ans. Être télépathe n’est pas être Voyant. Quitte à faire grincer quelques dents de consultants ou d’autres médiums s’ébahissant: “il est génial il a deviné que j’avais une voiture rouge et que mon ex était médecin….”. Oui et alors? Quid de l’avenir et surtout quid de ce que le consultant ne sait pas de son présent et de son passé?

Utiliser la télépathie c’est obligatoirement risquer d’être influencé dans sa voyance et sous-estimer les surprises de la Vie. Une femme battue peut retourner avec son ex tortionnaire, un homme marié avec 5 enfants peut devenir homosexuel à seulement 50 ans, un militaire devenir cardiologue. La vie est surprenante et le futur d’un consultant est souvent très différent de ce qu’il a vécu auparavant.

Je continue de penser que la Voyance et la télépathie sont 2 océans dont les eaux de navigation ne se croisent que fort rarement.

 

COMMUNIQUER AVEC SON DÉFUNT

Il faut avant toute chose tenter de distinguer les présences étrangères (esprits en suspens dans un lieu de vie) et ses propres défunts. Car si la méthode de communication avec un mort est identique, il s’agira souvent de demander aux inconnus de partir, et au contraire de créer un vrai axe de communication avec un être cher disparu.

Quels sont les signes de manifestation d’un défunt? Courants d’air, déplacements d’objets, surtension dans des appareils électriques, portes qui claquent, ombres qui passent, odeurs, bruits, sont autant de signes permettant à un défunt de vous manifester sa présence.

Une présence positive peut être celle d’un défunt inconnu, et une présence négative celle d’un défunt proche. Il ne s’agit donc pas de se dire “je me sens bien donc c’est maman qui est là”.

Pour savoir qui est présent, il faut poser la question à haute et intelligible voix et interpréter la réponse, et donc écouter sa propre voix intérieure. Souvent, un défunt proche manifeste sa présence par une odeur significative (parfum, matière..) en déplaçant un objet référent (photo, bijou…), ou en réagissant à des faits qui le touchent directement (émotions, visites, nouvelles…).

Avant d’entamer un dialogue avec un défunt, il faut oublier aussi sa propre peur, et si un fantôme peut être dérangeant (une présence inexplicable que l’on ne maîtrise pas), il est rarement dangereux (sauf dans les films de science-fiction).

Lorsque on se sent enfin prêt à communiquer avec son défunt, il est préférable d’être seul(e), de créer une ambiance détendue, calme et sereine, de placer à proximité des souvenirs ayant appartenu au disparu, et si possible qu’il a souvent touchés ou portés. Après, il “suffit” de parler à haute voix en délivrant des messages clairs et en laissant des moments de silence durant lesquels le défunt pourra manifester sa présence et ainsi s’exprimer.

Une fois le dialogue repris, et les réponses trouvées, il faudra demander au défunt de remonter, car la place d’un mort n’est pas de rester près de nous. Ce nouveau départ peut être douloureux, car probablement définitif, mais il faut l’accepter et même le favoriser.


RÊVES PRÉMONITOIRES ET MESSAGES DE DÉFUNTS DURANT LE SOMMEIL

Le sommeil est une des plages horaires au cours de laquelle un maximum de messages prédictifs nous sont délivrés.

Il faut bien entendu mettre de côté les rêves décousus, illogiques, sans sens, ne contenant aucun message réel.

Et analyser les autres, ceux qui correspondent à une question en suspens dans notre propre vie.

Rêver d’un de ses défunts qui nous parle, est vraisemblablement une prédiction importante. Souvent votre défunt se manifestera lorsque vous dormez tout simplement parce que vous êtes en lâcher-prise et qu’ainsi il risque moins de vous effrayer. Il est plus facile pour un défunt de s’approcher de vous lors de votre sommeil. Donc quand vous pensez “cette nuit j’ai rêvé de mémé Odette”, il s’agira certainement d’une véritable visite de celle-ci alors que vous étiez dans les bras de Morphée.

Et inutile d’aller voir un médium pour analyser ses propres rêves, parfois les messages ne nécessiteront même aucune interprétation : “Quitte Antoine il te trompe avec ton amie Viviane”, et si un doute subsiste il existe d’excellents ouvrages ou sites internet répertoriant le sens des rêves dits prémonitoires.


VOIR ET PRÉDIRE L’ AVENIR

Au bout d’un certain nombre de “Je te l’avais dit” “Je l’avais senti” “Je savais que ça finirait comme ça” “C’est exactement ce que j’avais vu” “Tu avais raison c’est bien ce qui s’est finalement passé” , il faudra bien vous résoudre à penser que vous avez vous-même un vrai don de voyance.

Que vos intuitions se manifestent par des voix, des images, des sensations, des certitudes instinctives, des odeurs, le meilleur testeur de votre don de médiumnité reste la concrétisation future de ce que vous aviez prévu.

Le plus difficile reste bien entendu de prédire pour soi-même, car on peut difficilement être juge et partie, et quelles que soient nos intuitions, nous préférons souvent continuer de vivre sans les écouter.

Est-ce que voir l’avenir des autres est pour autant une bonne nouvelle? Si vous souhaitez en faire votre métier : oui. Sinon, ce don risque à terme de devenir bien dommageable pour vos rapports avec autrui. Quel être humain ne préfère pas interroger la voyante plutôt que de simplement parler avec son amie? Fort peu. Ce don est tellement attractif pour autrui qu’il peut devenir un véritable handicap dans vos relations au quotidien et inexorablement vous isoler. On peut aimer un acteur sans lui demander de jouer une scène en privé, un musicien sans lui demander de nous jouer un morceau, mais peu de gens résistent à la tentation de connaître l’issue de leur avenir.

Donc avant d’officialiser votre don de voyance, rappelez vous que l’absence d’intuition est un peu comme l’anonymat : peu flatteuse, mais tellement plus confortable…

 

Nathaly Bloch

Médium

Consultation en cabinet et par téléphone

téléphoneParis 11ème

sitewww.nathalybloch.com

téléphone06.33.45.86.06

adresse mailEmail

 

 

Partagez directement sur FaceBook

La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

1 commentaire sur “Comment devenir son propre voyant ?

    Avatar

    Gane

    (19 septembre 2018 - 13 h 58 min)

    Je veux faire m’as voyence seul pour récupérer mon ex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *