L’astrologue Elizabeth Teissier
devient marraine de SOS Rétinite

La célèbre astrologue, très sensibilisée aux problèmes liés à la vue était à Montpellier aux côtés de Monique Roux. 

Elle l’avait promis. Elle l’a fait. Après avoir accepté d’être la marraine de l’association SOS Rétinite, Élizabeth Teissier, la célèbre astrologue, est venue officialiser son engagement. Samedi, peu avant une séance de dédicace de son nouvel opus à la librairie Sauramps Odyssée, à Odysseum, elle a expliqué, aux côtés de Monique Roux, présidente de l’association, les raisons qui l’ont poussée à accepter la proposition de celle-ci. « Je suis très sensibilisée aux problèmes liés à la vue. J’ai, autour de moi, des personnes qui en souffrent. Voir est tout simplement un basique de la vie. Et je suis d’autant plus motivée que je trouve que l’on ne fait pas assez pour les personnes malvoyantes », explique l’astrologue.

Une personne qui a du cœur

Fondée le 30 septembre 1986 par Monique Roux, l’association SOS Rétinite « lutte contre la cécité, la dégénérescence maculaire et la rétinite pigmentaire ». Depuis sa création, sa présidente l’a rappelé hier, 28 chercheurs ont été financés. Car le soutien à la recherche constitue la condition majeure pour parvenir à faire face à ce handicap. Et la présence d’Élizabeth Teissier aux côtés de l’association devrait permettre à cette dernière d’élargir son audience et de parvenir à récolter plus de fonds. « Je suis excessivement touchée qu’elle ait accepté de nous aider. Elle n’était pas obligée d’adhérer à notre cause et de se déplacer à Montpellier. C’est une personne qui a du cœur. Et ça, ça n’a pas de prix. Elle met sa notoriété au service de l’association« , s’est félicité Monique Roux.

La recherche reste le parent pauvre

Dans son intervention, l’astrologue a dénoncé l’hypocrisie liée à la dialectique autour des problèmes de la vue. « On parle de malvoyants pour évoquer les personnes aveugles. Une personne aveugle est une personne non-voyante. Il faut dire les choses comme elles sont. Et, surtout, faire plus de choses pour eux. Je trouve que l’on ne parle pas assez de ce handicap », déclare-t-elle. « La recherche en ophtalmologie a toujours été le parent pauvre en France », enchaîne Monique Roux.

Une action qui dure depuis 30 ans

La faute aux moyens mis à disposition des chercheurs. C’est pourquoi SOS Rétinite, par son action depuis près de trente ans, œuvre à trouver les financements nécessaires. Elle est à l’initiative de nombreuses manifestations. La prochaine, c’est le spectacle donné par Patrick Sébastien, dont elle est l’organisatrice. Un spectacle au service d’une œuvre noble. Ce sera le 29 septembre prochain, au palais des sports de Castelnau-le-Lez. « Nous fondons beaucoup d’espoir sur ce spectacle qui doit nous permettre de financer la recherche », conclut Monique Roux.

 

 

Partagez directement sur FaceBook

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.