La Voyance et le Libre Arbitre

Une consultation de voyance permet d’obtenir un éclairage sur notre futur.

Mais cela signifie-t-il que l’avenir est écrit ?

Avons-nous la possibilité de changer le cours des évènements, ou notre destin est-il déjà tout tracé ?

Réponses aux questions existentielles que soulève la voyance.

Le libre-arbitre : quand l’avenir se crée chaque jour

Si beaucoup de personnes pensent que l’avenir est écrit et immuable, il n’en est rien. Tout simplement parce que nous possédons tous un libre-arbitre. Ce dernier est défini comme : “la faculté qu’a l’être humain de se déterminer librement et par lui seul, à agir et à penser”. Ainsi, le libre-arbitre s’oppose au déterminisme ou au fatalisme, qui affirment que “la volonté serait déterminée dans chacun de ses actes par des forces qui l’y nécessitent.”

Chacun est donc maître de ses décisions et peut influencer le cours de sa vie en faisant ses propres choix. Si nous n’avions pas de libre arbitre, nous serions tous des pantins avec une vie toute tracée… Non seulement ce serait incroyablement ennuyeux, mais cela entraverait notre capacité à expérimenter et à apprendre toutes les choses merveilleuses que la vie a à nous offrir. Ainsi, la meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer.

Le futur se conjugue au présent

Lorsqu’on fait la démarche de consulter un voyant, il faut être pleinement conscient que les prédictions ne sont pas des fatalités en soi. Cela amenerait à être soit passif, soit résigné. Or, chacune de nos actions peut modifier les prédictions annoncées par un voyant, en changeant le résultat de ce qui était prévu. Nos vies et notre destin sont en constant mouvement, tout comme l’Univers.

Il n’existe donc pas de chemin tout tracé, puisque le futur est toujours la conséquence de nos choix du présent ! Chacun est libre de prendre ses propres décisions, d’attirer les bonnes personnes et de vivre telle ou telle expérience. Il n’y a en réalité pas de bon ou de mauvais chemin, puisque nos choix nous dirigent toujours dans la direction qui nous permettra de comprendre, d’apprendre et de grandir. Votre vie vous appartient, et le futur se conjugue en réalité en présent.

Que voient les voyants si le futur n’est pas écrit ?

Puisque l’avenir n’est pas écrit, les voyants percoivent donc notre avenir en fonction de notre présent. C’est uniquement en fonction d’ici et maintenant que l’avenir s’écrit à chaque instant. Vous et vous seul décidez de la destination, de l’itinéraire et des moyens pour vous rendre quelque part. Les voyants peuvent entrevoir votre chemin futur par rapport à votre situation actuelle, sans prendre en compte votre libre-arbitre.

Prenons un exemple : vous êtes actuellement en couple avec un homme et vous consultez pour savoir si cette union va durer. Le voyant vous dit que oui. Cependant, trois mois plus tard, votre meilleure amie vous propose de partir tout un été en Australie. Vous sautez sur l’occasion et partez avec elle. Là-bas, vous rencontrez un autre homme et décidez de tout plaquer pour lui et de ne pas revenir en France. La prédiction du voyant était-elle fausse ? Non, elle était juste au moment où vous l’avez appelé car vous étiez heureuse en ménage et n’envisagiez pas de partir à l’autre bout du monde. Votre libre-arbitre a changé le cours des évènements. Comment un voyant aurait-il pu prédire un tel changement de direction ? Impossible !

Comment appréhender et interpréter les prédictions ?

Une consultation de voyance est une photographie de votre vie présente et future à l’instant T où vous consultez. Si votre libre-arbitre vous amène à changer de route, l’avenir sera inévitablement modifié.

C’est donc à partir de votre point de départ, de votre destination et de comment vous emprunterez ce chemin qu’un professionnel des arts divinatoires pourra prédire de quoi votre périple sera fait. Les prédictions de voyance ne sont pas parole d’évangile, puisqu’à tout moment il est possible d’orienter le cours des évènements. Les prédictions ne doivent surtout pas encourager à l’inaction, à la résignation ou à l’inflexibilité, bien au contraire. C’est d’ailleurs le principal piège de la voyance et de là que naît l’addiction. Il est faux, et même déstructeur, de penser que tout est écrit à l’avance, car nous devenons dans ce cas simple spectateur de notre vie alors qu’en réalité nous en sommes l’acteur principal.

Les prédictions de voyance permettent d’être guidé, en connaissant à l’avance le résultat de vos décisions. Un bon voyant est là pour confirmer si vous avez employé les bons moyens pour parvenir à une fin, mais en aucun cas pour dicter vos choix. Vous menez votre propre barque sur les vagues de la vie. La voyance doit servir à prévenir d’éventuels remous et tempêtes ainsi qu’à vous guider vers le trajet le plus sûr, mais c’est vous et vous seul qui choisissez le cap. Vous êtes l’unique maître de votre destinée.

Contact de l’auteur de cet article :

Estéban Frédéric

Voyant / Médium

Consultation en cabinet et par téléphone

téléphone 17, quai Arloing 69009 LYON

téléphone09.88.99.75.60

sitewww.esteban-frederic.fr

adresse mailEmail

Partagez directement sur FaceBook


La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

1 commentaire sur “La Voyance et le Libre Arbitre

    Coloma

    (24 mai 2019 - 19 h 26 min)

    Bonjour,
    Le libre-arbitre :
    Quand l’avenir se crée chaque jour oui c’est vrai mais par la multitude d’Être sur la terre …… Donc il faut compter avec tous les conditionnements de la naissance, de l’éducation , de la société en générale et de nos émotions qui nous enlèvent notre libre arbitre.

    La liberté de penser n’est pas toujours la liberté d’agir elle est donc en fonction des circonstances du moment et des autres individus qui vivent dans les mèmes conditions ……Une liberté sous conditions n’est pas une liberté c’est une laisse qui donne une limite ….

    Le véritable libre arbitre serait celui d’un Être unique sans ascendants s’étant reproduit par lui-mème et pour lui-mème vivant uniquement de lui -mème ce qui n’est pas le cas puisque nous sommes divisibles par DEUX donc sans libre arbitre ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *