Quel avenir pour la France ?

Les jours se suivent et ne ressemblent pas. Les affaires s’enchaînent, les sondages se font blêmes et l’opinion se déchaîne.
La Vème République Française semble vivre des instants primordiaux. Alors, en juste cause, nous pouvons nous poser une question légitime :

 

Mais où va la France ?

 

 

Dans la morosité ambiante, les Françaises et les Français n’y comprennent plus grand chose. Déflation, inflation, PIB, dette … ces mots ont quitté les langues des spécialistes pour nous être servis chaque jour, dans nos assiettes, à l’heure de déjeuner et du dîner. La pilule passerait-elle mieux ? Rien n’est moins sûr.

Le PS n’est plus en odeur de sainteté : oubliés les discours prometteurs et les grandes promesses populaires. Aujourd’hui nous assistons à un démantèlement du pouvoir. Outre le parti de la majorité qui est chahuté en tout sens, c’est bien le gouvernement qui prend.

 

Selon le médium Ethan Maure, François Hollande joue sa dernière cartouche

 

François Hollande joue sa dernière cartouche. L’idée de la dissolution est déjà là depuis un moment, comme un fusible, dernier rempart avant la chute du Hollandisme. Tel le jeu de la roulette russe, la balle sera t-elle là quand le barillet s’arrêtera de tourner ?

Venez avec moi pour vous projeter d’ici quelques mois.

La confiance sera bien votée, mais d’une courte tête, peut-être à 5 ou 10 voix près. C’est tout juste suffisant, mais assez pour se sentir légitimé. En ce qui concerne le budget 2015, là ce sera une toute autre paire de manche. La copie devra être revue plusieurs fois !

 

 

Une dissolution aura  lieu. Les élections législatives feront basculer le pouvoir. Pour ne pas se cacher, dans les bureaux de l’Elysée, c’était le but recherché. Comment faire comprendre à la gauche du PS que le programme pour lequel François Hollande a été élu n’est pas applicable dans l’état actuel des choses ? Il faut faire diversion. Donner le pouvoir à la droite, pour pouvoir réformer en profondeur, telle sera la nouvelle ambition de François Hollande. La majorité se trouve désormais à droite, la gauche est affaiblie.

 

Dès lors, le gouvernement sera une nouvelle fois remanié.

 

Nous n’allons pas nous mentir, le grand gagnant sera le FN qui aura su séduire de nouveaux électeurs. Il obtiendra une vingtaine de sièges. Pas suffisant pour tenter quoi que ce soit, certes, mais assez remarquable pour continuer de pointer du doigt la monté de l’extrémisme. D’ailleurs, le parti changera de nom, effaçant ainsi le dernier rempart de la forteresse imprenable qu’est le FN : l’ombre du père. Il me semble que l’état de santé de Marine Le Pen fera la une des quotidiens, ce qui donnera néanmoins un élan de médiatisation au parti.

Puis, les chiffres continueront de tomber. Nous aurons l’impression que rien n’arrêtera la longue agonie que nous serons sur le point de vivre. Même si la situation française semble en passe de se stabiliser, c’est l’Europe qui viendra nous chercher pour nous amener, toujours plus près du fond. Ce qui au départ devait devenir un sauvetage deviendra notre croix. Et si nous subissions le même traitement de faveur que la Grèce ?

Les deniers de l’Etat n’auront de cesse de diminuer. Même si aujourd’hui l’idée d’une nouvelle taxation semble suicidaire, la TVA augmentera de 2 à 4 points, des niches fiscalement avantageuses seront oubliées. Puis l’entreprise, grand chantier du « Hollandisme », après avoir été glorifiée et sanctifiée par le premier ministre, redeviendra la bête noire. Une augmentation de leur fiscalité est à prévoir. Les grandes et très grandes entreprises seront mises lourdement à contribution. Le crédit investissement pour la compétitivité et l’emploi (CICE) sera de nouveau étudié et ses conditions d’obtention deviendront plus sélectives. Il en sera de même pour les minima sociaux.
L’air flairera bon le « 49.3 », ce qui mettra la population dans la rue. Le peuple contre le passage des lois en force.

Et cela, n’importe quel parti ne pourra rien y changer.

Le PS restera sous le feu nourrit des critiques. De nouveaux livres sortiront, écrits par des anciens « proches de » François Hollande et qui attiseront les braises de la polémique. L’acharnement médiatique est encore loin d’être terminé. Etrangement, je sens que Cambadélis ne gardera pas son poste.

Pour être franc, loin de mes partis pris politiques, les mesures qui seront prises seront bonnes, à long terme. Ce qui va tuer le gouvernement, François Hollande et consors, c’est l’acharnement médiatique, comme si les mesures prises ne pouvaient montrer leurs résultats qu’au bout de quinze années. Les Français ont besoin de réponses immédiates.

 

Selon le médium Ethan Maure, Nicolas Sarkozy rievient médiatiquement

 

L’UMP de son côté tentera son grand « come back ». Nicolas Sarkozy reviendra, médiatiquement, tout du moins. Comme il le dira si bien «je n’ai pas eu le choix, l’appel de la France était trop fort ».

Cependant, son parti n’aura de cesse de se déchirer. Ce qu’il faut bien dire, c’est qu’aucun des ténors ne souhaitait son retour. Ils avaient tous d’autres plans.

Très sincèrement, je ne pense pas que Nicolas Sarkozy briguera de second mandat Présidentiel. Je le vois rattrapé par la justice sur les années qui nous séparent de la prochaine échéance présidentielle. Le dilemme est fort : profiter de son aura médiatique pour remonter et redorer le parti ou écarter l’homme qui voulait être le monarque de la République. Mais ne nous trompons pas, l’UMP n’a de grandeur que son ombre. Ses déboires financiers s’étaleront une nouvelle fois sur la place publique : nous aurait-on menti sur le véritable montant de la dette ?

Jean François Copé, véritable paria, fera un timide retour mais sans grandes ambitions. Il fera entendre sa voix, mais tout s’arrête là.

Des petits partis comme Nouvelle Donne feront entendre leur voix, plus loin et toujours plus fort. L’initiative d’un collectif issu de la société civile fera sont chemin. Mais manquant de «professionnalisme », l’idée ne pourra pas démontrer toute l’étendue de son potentiel.


Note personnelle d’Ethan Maure

Tout semble coincer. Quelle ficelle tirer ? Voici le scénario que je vois se dessiner sous mes yeux, à l’heure H et au jour J où j’écris cet article.

Mais j’espère au plus profond de moi, un sursaut, un changement. De quelle nature ? Je n’en sais rien. Mais je sens qu’il reste encore un petit pourcent de chance, une petite lueur d’espoir pour tenter de renverser la vapeur.

Que le courage Républicain permette à nos élus de venir s’exprimer face à face avec le peuple. A de grandes sanctions les Français préfèreront de grandes explications.

Alors de grâce, sans langue de bois, chers élus, prenez la parole et expliquez aux hommes, aux femmes qui vous ont élu, qu’ils ne sont pas que des chiffres, qu’ils ne sont pas que des courbes dessinées par vos ministères.

Ils sont autant des frigos à remplir que d’emplois à trouver. Autant de réalités auxquelles il faut savoir se confronter. Autant de problèmes à résoudre que de solutions à trouver.

Alors sans langue de bois, osez nous dire ce qui ne va pas.

 

 

Ethan Maure

Médium spirit. Consultation en cabinet à Besançon, à Paris et par téléphone.

téléphone 25000 BESANCON

téléphone03.81.52.38.31.

sitewww.ethanmaure.com

adresse mailEmail

 

 

Partagez directement sur FaceBook

 


La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *