Vendredi 13 : Superstition es-tu là ?
(2ème partie)

Pour ce deuxième vendredi 13 de l’année, je reviens lever le voile sur le « pourquoi du comment » de nos superstitions. Nous passerons donc en revue certaines d’entre elles dont je ne vous ai pas encore parler.

Beaucoup d’entre vous le savent sûrement : poser du pain à l’envers sur la table porte malheur ! Oui mais pourquoi ?

Il s’agit là d’une superstition qui nous vient directement du Moyen-Âge. Le bourreau, personnage fort craint et déprécié à cause de l’horreur de sa besogne, avait dirons-nous des « horaires aléatoires ». C’est pourquoi, en ville, les boulangers, pour être sûrs qu’il n’en manque pas,  réservaient son pain en le mettant à l’envers sur leurs étals.

Voici donc pourquoi le pain retourné est passé dans la mémoire collective comme attirant le bourreau donc le malheur voir directement le Diable.

 

Vous connaissez sans doute également la coutume qui veut qu’on jette un peu de sel par-dessus son épaule lorsque l’on vient de renverser une salière.

Encore une fois, tout ceci remonte au Moyen-Âge, durant lequel, le sel était, non seulement une denrée rare et donc chère, mais surtout soumis à un impôt important : la gabelle. Gâcher celui-ci en en reversant n’était donc pas un bon présage. C’est pourquoi, il est devenu coutume d’en jeter un peu par-dessus son épaule pour conjurer le mauvais sort et lui faire un pied de nez en lui indiquant que après tout «non, je ne suis pas si pauvre que ça ».

 

Venons-en maintenant au porte bonheur qu’est la patte de lapin.

L’animal est connu pour pouvoir se reproduire très rapidement, il est donc un symbole de fertilité et d’abondances très positives. C’est pourquoi porter une de ses pattes en talisman apporterait la chance et le bonheur. Au Moyen-Âge, on estimait aussi qu’elle protégeait contre les sorcières.

Cependant, comme l’a dit Louis Aragon : « La patte de lapin porte chance, mais pas au lapin » !

 

Un autre qui n’aurait pas eu de chance, c’est Molière. Mort sur scène (comme le veut la « légende ») pendant représentation du Malade imaginaire, il portait du vert pendant le spectacle. Il semblerait donc que la superstition qui veut que porter la couleur verte au théâtre porte malheur, vienne de là.

Cependant, il existe une autre explication qui réside dans le fait qu’on utilisait de l’oxyde de cuivre pour obtenir de la teinture verte.

Or, ce composé s’est révélé, par la suite, hautement toxique et mêlé à la transpiration des acteurs, il pouvait intoxiquer ceux-ci voir même causer des décès.

 

J’espère avoir fait la lumière sur nos superstitions les plus courantes et les avoir quelque peu démystifiées.

Alors toujours superstitieux ? En sa voir plus cliquez-ici

 

Ethan Maure

Médium spirit. Consultation en cabinet et par téléphone.

téléphone 25000 BESANCON

téléphone03.81.52.38.31.
sitewww.ethan-maure.com

adresse mailEmail

 

Partagez directement sur FaceBook

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *