Judith Fricot : Voyante, médium

Médium, quel a été votre parcours ?

Depuis mon plus jeune age, j’ai pratiqué la voyance. Je ressentais les événements qui allaient se produire. Je voyais des choses, des êtres, qui me parlaient. Je n’ai pourtant pas pratiqué de suite cette route. Directrice commerciale, c’est après la naissance de ma fille que ma passion est devenue mon métier. J’ai d’abord travaillé en tant que salariée pour une société, puis je me suis mise à mon compte. Aujourd’hui, 15 ans plus tard, je pratique toujours avec autant d’envie de donner de moi et de faire connaître mon métier dans le respect de chacun.

Quelle est votre méthode de travail ?

Je préfère la qualité à la quantité. Au bout de quelques consultations, quand la médiumnité m’abandonne, j’arrête ! Je préfère alors aller me ressourcer pour toujours donner le meilleur à chacun. Je ne prends jamais deux consultations l’une derrière l’autre. Je n’apporte pas non plus un temps donné. On me demande souvent combien de temps cela prendra, je réponds le temps qu’il faudra. Tout en restant, bien sûr, dans un échange médiumnique quand j’ai tout dit à mon patient, je ne poursuis pas par des bla-bla. Je préfère bien cibler mes réponses.

Une consultation, pourquoi ? Quel est son but ?

Pour rassurer je pense, apporter des réponses à nos questions, offrir des directions à prendre plutôt que d’autres. Aider à changer parfois le destin. Ma plus belle histoire récente est une lycéenne qui est venue me voir. Elle avait tout plaqué, à 2 mois d’un examen, qu’elle avait mis trois ans à préparer. Le lendemain, je recevais un mail de sa part : « quand je suis sortie de chez vous, je suis retournée au lycée. Je vais passer mon examen ! » Ce sont ces petites étincelles qui m’aident et me font aimer ce que je fais, quoi qu’en pense certain.

L’avenir est-il tout tracé ?

Non, je ne pense pas. Il nous permet parfois de changer de direction. Selon le comportement que l’on adopte, on prendra tel chemin ou tel autre. Mais certains de nos actes sont écrits. Ce sont ceux-là que l’on transmet.

Pour quelles circonstances peut-on vous consulter ?

Un doute sentimental, un problème dans le travail, une inquiétude sur sa santé. Je ne suis pas là pour guérir, je n’ai aucune compétence dans ce domaine, mais je vois où le corps et l’esprit ont mal. Je fais partager cette information pour qu’elle soit utilisée à bon escient.

Jamais, vous ne vous trompez ?

Si, bien sûr ! Si un voyant vous dit qu’il ne se trompe jamais, passez votre chemin, il se ment à lui-même.  La presse a évalué mes prédictions à environ 80% de réussite ; malheureusement, on fera toujours des erreurs, la voyance n’est pas à 100 %.

Être confident attire plus en soi des amis ou des ennemis ?

On a peu d’amis, beaucoup de relations, pas mal de gens intéressés… Comme dans toute profession, je pense, il faut savoir dissocier le travail de sa vie privée.

En ce qui me concerne, je suis assez fière d’avoir gardé des amitiés à travers certains collègues dont je reconnais le talent. C’est rare car souvent les gens sont jaloux. Ils se reconnaîtront, je leur fais mes amitiés.

Êtes-vous tentée d’utiliser votre don pour vous-même ? Si oui, est-ce possible ?

J’évite, car je ne suis aucunement objective pour moi et mes proches. Ne dit-on pas que le cordonnier est le plus mal chaussé ? Mais j’avoue que, parfois, cela me permet de prendre la température face à certaines décisions.

Quels sont vos projets ?

J’aimerais refaire des livres, mais le temps me manque, participer plus activement à des buts associatifs. Quelques projets d’émissions télé restés en suspens. Je prends plaisir également à faire des émissions voyance en radio. J’aimerais réentendre les auditeurs en direct comme au bon vieux temps !

Une journée avec Judith Fricot, c’est quoi ?

C’est m’occuper de mes animaux, mon deuxième passe-temps, travail à 8h jusque 17h, consultations en cabinet, par téléphone, mes courriers des lecteurs, mes prises de rendez-vous, m’occuper de mon site (je gère tous seule en mon absence seulement je renvoie vers un autre cabinet quand je n’est plus aucune médiumnité à apporter et le week-end end). Le lundi, émission de radio en direct et piscine pour me détendre.
Ensuite, me suivre dans les pâtures et structures équestres. Mis à part mon travail, j’ai une autre passion : ma fille ; je lui consacre tout mon temps. Je reste très famille, et mes amis comptent beaucoup.

Et toujours me perfectionner dans mon travail reste mon objectif principal.

 

Judith Fricot

Consultation en cabinet et par téléphone

Jules Ferry 80300 Albert
téléphone03.22.75.21.89.
sitewww.voyance-allojudith?com

adresse mail

 

La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

http://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *