Horoscope 2018 : Bélier

1er décan :

Ambiance générale

Oh qu’il est austère ce Saturne en Capricorne qui vient vous enquiquiner, vous freiner et parfois vous isoler en 2018 ! Pas de quoi vous réjouir d’emblée mais dites-vous bien que malgré cette apparente toile de fond déprimante, d’autres planètes viendront dérider l’ambiance au cours de l’année. Le trip « restrictions » et « petites tribulations » se fera surtout sentir entre le 20 mars et la fin avril et il fallait bien le dire. Mais on signale déjà que février sera un mois enthousiaste et conquérant, grâce au très stimulant Mars en Sagittaire. Et puis vous aurez la chance de profiter longuement des rayons beaucoup plus excitants de l’atypique Mars en Verseau, entre la mi-mai et la mi-août puis à nouveau entre mi-septembre et mi-octobre. A ces moments-là, ce sera bifurquer plus que ramer, prendre la tangente pour ne plus être dépendant, retrouver de la liberté d’action pour contrer ce mood pas très folichon. Soyez original, démarquez-vous et dites-vous plus souvent « soyons fous ! » ! On rajoute qu’à partir du 11 novembre 2018, vous serez les premiers bénéficiaires de la vague d’expansion promise par Super Jupiter en Sagittaire : youpi ! En résumé, notre Bélier (toujours plein de ressources) saura plutôt bien rebondir pour contrer la sévère toile de fond saturnienne.

Vos amours

Il y aura sûrement un « hic » dans vos amours de l’année 2018. On se demande même si avec Saturne dans le signe ténébreux du Capricorne, vous aurez vraiment la tête à « ça ». En tout cas et durant certaines périodes plutôt décevantes (durant lesquelles Cupidon jouera au « casse bonbon »), vous vous répéterez souvent qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné… Ce sera surtout début janvier, courant mars, durant la 2e quinzaine de mai et courant août. De quoi ruminer bien souvent, devoir faire un petit bilan sur vos réelles attentes amoureuses et décider de mettre toute votre énergie dans vos projets (pour éviter de la perdre dans de drôles d’élucubrations et autres états d’âme).

 

2e décan :

Ambiance générale

En 2018, ça va mieux ! Excellente nouvelle… 2017 n’a pas toujours été rassurante et vous avez sans doute dû marcher sur des œufs pour réussir à maîtriser les divers enjeux (professionnels surtout). Ce temps-là est presque révolu parce que vous vous êtes habitué à une nouvelle donne, que vous avez réussi à réguler vos inquiétudes et que vous comprenez mieux tenants et aboutissants de certaines situations. Comme le déstabilisant Pluton est quand même toujours présent en toile de fond, évitez encore de mettre les pieds dans le plat ou d’envenimer les potentielles tensions entre la mi-mars et le 7 mai 2018. Mais à part ça, la voie est plutôt libre : la 2e quinzaine de février vous donnera même le feu sacré (si vous avez un projet à concrétiser) et le mois d’octobre risque de vous donner les coudées franches pour vous émanciper de façon intéressante.

Vos amours

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? C’est encore un peu votre mood sentimental de l’année à venir, parce que vous laisser tenter, être fasciné (ou aveuglé), fantasmer, mettre un pied dans des amours sans queue ni tête, tester les jeux interdits ou vouloir trop souvent remettre vos bases (affectives) en question seront encore trop souvent vos manies de 2018. On signale les périodes les plus délicates (celles où vous devrez réfléchir plutôt deux fois qu’une avant de vous laisser aller à un peu de déraison…) : la 1ère quinzaine de janvier, la 2e quinzaine de mars, fin mai-début juin et la 2e quinzaine d’août. Allez… sortez-vous de ces drôles de schémas-là et vos amours fileront plus droit !

 

3e décan :

Ambiance générale

Et si vous vous jetiez (sans filet) dans cette belle aventure qui vous fait envie depuis si longtemps. Sachez en tout cas que 2018 est l’année ou jamais pour franchir ce cap (que vous avez sans doute suffisamment préparé l’année dernière). Un peu d’audace s’il vous plaît ! Les deux dates idéales pour prouver que l’avenir appartient bien aux audacieux (que vous savez être) sont le mois de mars et le mois de novembre 2018. Pas question de rater ces deux occasions de changer tout ou de vous émanciper beaucoup ! Comme l’arrivée de Pluton (en face de vous) ne vous protège pas contre quelques tentatives de déstabilisations, il faudra néanmoins éviter de faire monter la pression et vous méfier d’adversaires un peu sournois fin avril-courant mai, durant la 2e quinzaine d’août et les premiers jours de septembre. En bref et en 2018, il y a deux superbes dates pour foncer et gagner, et deux périodes plus délicates (qui vous réclameront de marcher plutôt sur des œufs).

Vos amours

En 2018, il y aura des hauts et des bas. Une année à l’image de votre état d’esprit : on est fan de nouveauté et de rebondissements mais on réagit parfois impulsivement (imprudemment ?). Le mois de janvier n’aura rien de paisible et tout d’agaçant. Les planètes fin Capricorne jouent avec vos nerfs et ça peut frôler le « ça casse ». Durant la 1ère quinzaine de février, vous vous sentez libre comme l’air et vous allez adorer vous laisser surprendre : et vive les montées d’adrénaline ! En mars, la griserie du changement, c’est super excitant. Fin mars-début avril, il y a de la tentation dans l’air : y aller ou rester raisonnable ? Telle sera la question ! Durant la 2e quinzaine de juin, vous serez capricieux ou velléitaire et cela peut vous être préjudiciable. Ambiance orageuse. Ce sera un peu plus fou durant la 1ère quinzaine de juillet : amours généreuses et démonstratives pour Bélier à fond ! Mais de la mi-août à la mi-septembre et en novembre, ne jouez pas trop avec le feu et ne changez pas trop souvent d’avis : ça pourrait déraper…

 

Contacter Diane Boccador, astrologue

www.dianeboccador.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *