Horoscope 2018 : Verseau

1er décan :

Ambiance générale

Qui n’a jamais connu la facette « électron libre » de notre Verseau va sans doute être étonné… Rien de plus probant que l’ultra indépendante paire astrale Mars en Verseau-Uranus en Taureau pour rendre le Verseau aussi cabochard qu’imprévisible… Ce sera essentiellement entre la mi-mai et la mi-octobre et notre Zébulon de Verseau risque d’en faire tourner plus d’un en bourrique (à coup de sautes d’humeur, de volte-face, de crises d’indépendance et de petites extravagances). Pas d’esprit de solidarité (d’équipe), ni de suite dans les idées qui tienn : entre rebelle, insoumis et papillon (trop) zélé, votre cœur ne fera que balancer ! Avant cela et durant la 1ère quinzaine de février, votre champ d’action devrait s’élargir à bon escient. Après cela et pour finir l’année dans de meilleures dispositions (après le 11 novembre), vous aurez droit aux bienfaits de Super Jupiter en Sagittaire (qui devrait faire tomber toutes vos œillères…).

Vos amours

Ce que vous aimeriez en 2018 ? Prendre un peu d’air et quelques nouvelles libertés, faire évoluer les rôles, si vous êtes en couple depuis longtemps ; garder à tout prix votre indépendance, si vous avez une relation en cours. Et surtout ne pas avoir un(e) chéri(e) plan-plan ! Et qu’on ne vous fasse surtout pas le coup de la jalousie ! Si vous vous ennuyez ou si vous vous sentez trop surveillé ou contraint, vous pourriez bien aller voir ailleurs… Attention aux petites crises prévues durant la 1ère quinzaine d’avril et la 2e quinzaine de juin ! Mais en septembre, octobre et décembre, vous risquez même de vous consumer en petites vengeances, sombres griefs et autres troubles trop passionnels (Vénus en Scorpion oblige…). Ca swingue sur votre planète cœur !

 

2e décan :

Ambiance générale

Il a du mordant notre Verseau « made in 2018 »… mais quelquefois trop ! Le « sans modération » vous guette, en janvier puis à nouveau de fin avril à fin septembre (carré de Jupiter en Scorpion oblige). Ne jouez pas trop avec le feu, ne titillez pas autorité et hiérarchie, faites bien la différence entre coriace et agressif et souvenez-vous que rester à sa place évite quelquefois l’impasse ! Prendre systématiquement vos désirs pour des réalités pourrait aussi vous amener à quelques bras de fer fatigants. Un combat un peu âpre vous donnera peut-être du fil à retordre et vous serez trop souvent toutes griffes dehors… A part ça, quelques bonnes nouvelles : durant la 2e quinzaine de février, n’hésitez pas à être audacieux et durant la 2e quinzaine de mars, faites fuser vos neurones (ce sera gagnant) !

Vos amours

Fin janvier-début février, surprenez, inventez, jouez, étonnez ! L’émotion à besoin de ces sursauts d’innovation qui amusent les états d’âme et relancent les ardeurs. Vous pourriez être très doué pour stimuler l’affect. Durant la 2e quinzaine de mars, vous pourriez vous sentir passionnément désiré ou ardemment convoité. Abusez de séduction si le cœur vous en dit : vous ne risquez pas de rater votre cible ! Courant avril, on met sa jalousie chronique et sa possessivité déplacée dans sa poche (avec un mouchoir par-dessus)… Durant la 1ère quinzaine de mai, take it easy, have fun ! Se méfier de la période du 23 juin au 3 juillet : vous serez alors en mode « passionnel » mais trop de passion tue la passion… et vous pourriez en faire les frais. Retour au calme durant la 2e quinzaine d’août : une parenthèse estivale… sentimentale. Enfin et durant la 2e quinzaine de décembre, ne soyez pas trop exigeant et ne prenez pas la mouche à la première broutille ! Jalousie, grosses rancunes ou petites fixettes pourraient vous mettre le cœur à l’envers.

 

3e décan :

Ambiance générale

En 2018, vous aurez des fourmis dans les pieds pour faire bouger le décor, vous faire entendre, affirmer vos ambitions et gonfler vos capacités, mais il faudra doser votre façon d’y parvenir. Avec le désaccord de cet excessif Jupiter en Scorpion (de mi-janvier à fin février, du 20 mars à fin avril puis à nouveau de fin septembre au 20 novembre), vous aurez tendance à y aller un peu vite, un peu fort ou à faire trop de bruit, à avoir l’esprit rebelle ou retors, à voir trop grand ou à trop vous exposer (ce qui pourrait de temps en temps vous causer du tort ou vous donner mauvais réputation). C’est sans modération et parfois en dépit du bon sens mais vos importants besoins d’exister s’exprimeront de cette façon. Risques de tensions à l’horizon 2018… Parenthèse expansive et libératrice entre le 1er et le 20 mars : vos élans et prises d’initiative de la période pourront alors être couronnés de succès. En novembre, on signale que même si vous n’y allez pas de main morte (et que vous ne faites pas que des amis au passage), vous pourriez réussir un petit coup d’éclat fort réjouissant.

Vos amours

Ce caractère un peu agressif (généré par Jupiter en Scorpion) ne devrait pas trop nuire à vos amours (à part durant la 1ère quinzaine de février et la 2e quinzaine d’avril). A ces deux périodes-là, plus vous mettrez la pression, plus vous vous sentirez exister… Attention : jeu dangereux ! A part ça, fin mars-début avril, prenez l’imprévu au mot, soyez audacieux et toujours partant ! Entre le 12 et le 21 mai, changez tout et soyez fou ! Un peu plus d’excitation et beaucoup plus de séduction… L’harmonieuse Vénus en Balance devrait de surcroît générer ou favoriser une très belle entente et des moments délicieux à deux fin août-début septembre et durant tout le mois de novembre. Ca ne pouvait mieux tomber pour compenser les petites zones de turbulences que vous pourriez vivre par ailleurs. Filez donc en douce un joli petit bonheur !

 

Contacter Diane Boccador, astrologue

www.dianeboccador.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *