Mickaël Levy : « De l’Écologie…à l’Économie !!!»

Par Anne Bouquet, journaliste

Mickaël Levy, qui fait partie de la sélection « voyants 2021 » sur le Guide de la Voyance, est un medium qui interpelle.

Homme relié à la nature et défenseur acharné de la cause animale, il aime mettre en mots ce qu’il voit et ce qu’il ressent au plus profond de son être.

Dans son second livre « Stooop ! Plus que jamais nous sommes dans l’urgence, de l’Écologie…à l’Économie !!! », publié en 2016, il a partagé ses prédictions pour le monde : pandémies mondiales, colères noires de la terre, crises économiques et sociales…

Mickaël Levy n’a eu de cesse de mettre en garde l’être humain sur la dangerosité de ses comportements destructeurs. En ce début d’année 2021, ses prophéties prennent tout leur sens.

Rencontre.

Mickaël Levy, vous avez publié votre second livre en 2016. Une nouvelle fois, vous avez alerté vos semblables sur les événements qui allaient toucher le monde, désastres causés selon vous par l’irresponsabilité de l’être humain. Aujourd’hui, il semble que nous soyons au cœur de vos annonces très sombres….

Nous avons tous, Humains, la chance d’être sur terre. Et je suis persuadé que nous avons tous une mission à accomplir.

Pour ma part, en tant que medium auditif, je reçois certains messages à transmettre, mais aussi des colères intérieures. Lorsque c’est le cas, je me dois de les exprimer. Et ceci dans le but d’ouvrir les yeux au plus grand nombre.

Des vies humaines, mais aussi des espèces du monde animal et végétal pourraient être sauvées. Je suis bouleversé lorsque nous savons que chacun pourrait agir avec plus de respect pour le monde qui nous entoure…

La terre nous envoie des signaux d’alerte, inlassablement. Et nous semblons surpris par ce qui nous arrive actuellement…

 

Des prédictions troublantes

 

La terre gronde et prévient l’homme depuis si longtemps.

D’après mes ressentis, je peux affirmer que si cela continue, 80% des espèces végétales et animales vont disparaître avant 24 ans.

Combien de temps croyons-nous continuer nos dérives ? : piller la terre, massacrer le règne végétal, faire subir les pires atrocités aux animaux, encore et encore !!

Nous avons conscience des dégâts que nous causons, jour après jour.

La terre agonise…Lorsqu’elle se sent blessée et meurtrie par nos actes, alors elle se met encore à prévenir.

Lorsque j’ai écrit ce livre en 2015, j’avais besoin d’exprimer, d’alerter sur ce qui nous attendait, tous : politique, écologie, pandémies…

Et aujourd’hui, ce que nous vivons n’est que le commencement de notre propre autodestruction.

Dans votre livre, vous aviez annoncé l’arrivée de deux virus dont le premier (que nous subissons depuis un an) « qui va se propager comme un spectre qui tuera des milliers de personnes sans qu’on puisse arrêter sa course folle » …

Il y a cinq ans, j’ai en effet vu qu’un virus allait bouleverser le monde. Mes visions sont comme des saynètes qui s’invitent en moi. C’est d’ailleurs souvent difficile à vivre.

Comme je l’ai écrit dans ce livre dans le chapitre « Prophéties mondiales », « l’animal va à son tour nous faire payer un si lourd tribut que tous nos modèles économiques et sociaux vont s’en trouver déroutés, ruinés. Pour ceux qui consomment aveuglément de la viande d’animaux à outrance, il en adviendra le retournement d’une situation à l’effet d’un véritable boomerang ».

Je vois ce virus actuel comme un avertissement que la terre nous lance avec force.

Un second virus arrivera par la suite. Nous serons obligés de vivre avec et il sera plus virulent.

Comme je l’ai annoncé dans l’émission « Quotidien » de Yann Barthès sur la chaîne TMC, il fera des millions de victimes. Là encore, il prendra son origine dans les manipulations de consommation de viande animale.

Je ne veux pas faire peur aux lecteurs donc je ne vais pas m’étendre mais il faut comprendre que durant les années à venir, nous allons vivre de nombreuses pandémies et des nouvelles maladies vont surgir.

Les énergies de d’Univers vont aussi se révolter avec une force inouïe ! : des cataclysmes à répétition (c’est déjà le cas en Europe) deviendront courants et l’être humain finira même par s’habituer à ces déferlements.

Mais il faut donner de l’espoir. Certaines personnes vont tenter de redresser la barre en cherchant tous les moyens possibles pour protéger celle qui nous loge, qui nous nourrit et qui ne demande qu’à être protégée.

Cependant, il faut bien comprendre que tout est saturé, que la démographie est galopante, que nous avons envahi la quasi-totalité des terres. Les risques de se retrouver face à nous-mêmes sont flagrants. Pourquoi cet immense déni ?

 Mon plus grand coup de gueule serait de prévenir cette humanité déroutée en disant haut et fort : « Surtout pas l’économie avant l’écologie ! »

 

Mickaël, vous vivez à Cannes, mais vous aimez aussi passer plusieurs mois par an au Sri Lanka et en Tunisie, au contact des animaux et de la nature, vos piliers dans la vie.

Les animaux font aussi partie de ma vie depuis ma tendre enfance.

Comme je l’ai raconté dans mon précédent ouvrage « Je ne vous vois pas comme les autres » (voir l’article sur notre site : Mickaël Levy, le cœur relié à la nature »), je n’ai pas marché avant l’âge de 7 ans.

J’étais un petit garçon atteint de rachitisme et on m’a envoyé dans le Sud de la France, dans un sanatorium durant des années.

Le Soleil du Var a été mon fidèle allié. Et les animaux aussi puisqu’ils étaient à ma « hauteur » d’enfant malade, moi qui ne pouvais pas tenir sur mes jambes. J’ai noué un lien infini avec eux, au-delà des mots.

Très tôt, j’ai ressenti leurs émotions, leur sensibilité, leurs besoins.

Depuis toujours, j’ai pris soin des animaux en souffrance, comme eux, qui ont toujours su apaiser mes maux.

En Tunisie, au Sri Lanka et en France, je vis avec eux, au rythme des saisons. J’adopte, je nourris, je donne de l’amour à ces êtres purs et sensibles.

J’invite chaque être humain à prendre le temps d’accueillir la nature à cœur ouvert car elle est la source infinie qui nous permet de trouver des solutions. Car oui, nos problèmes existentiels viennent bien souvent de nous-mêmes.

Plus j’ai passé du temps dans la nature, plus elle m’a inculqué son monde infiniment riche. Je crois si fort au fait que le monde est un être vivant, qui vibre, qui aime, qui renaît sans cesse et qui transmet l’espérance du lendemain.

Son écoute et sa protection sont à la portée de chacun d’entre nous.

Vous imaginez combien je peux souffrir lorsque je vois toutes ces belles richesses naturelles ainsi bafouées par cette humanité qui ne cherche qu’à en tirer profit.

Je suis un medium atypique sans doute, mais d’une très grande simplicité. Je suis aussi un écorché vif !

J’aime vivre dans des endroits qui ont conservé leur pureté originelle, où toutes les espèces vivantes sont en harmonie, sous les rayons du soleil, cet astre qui m’a guéri étant petit mais aussi sous la pluie…Juste équilibre !

Je consulte autant par téléphone, que de visu à Cannes et à Paris, et j’anime chaque année des conférences au Salon Parapsy.

Cette communion avec la nature me permet de donner le meilleur de moi-même dans mon travail de medium.

J’aimerais préciser un point : pour moi, l’Humain garde sa place initiale mais en équivalence avec le reste du vivant.

Tandis que la NATURE se suffit à ELLE-MEME…Les humains que nous sommes en auront de PLUS en PLUS BESOIN !!!

 

Quels conseils pourriez-vous donner aux lecteurs afin d’aborder plus sereinement cette année 2021 ?

J’invite tout d’abord chacun à se découvrir.

Dans mon livre, j’ai écrit « À quand le rendez-vous avec soi-même ? ». Car en effet, nous n’osons pas prendre le temps de partir à la rencontre de nous-mêmes. Et pourtant, nous devrions commencer par cette étape !

De nos jours, il est difficile d’être soi et de le rester alors que c’est le secret de l’équilibre.

Le jour où nous savons qui nous sommes, nous prenons conscience que nous avons perdu beaucoup de temps avec des personnes qui ne nous correspondaient pas…

J’aimerais aussi vous dire : Au lieu de subir sa vie, vivez- la !

Le plus beau voyage, le plus court que nous ayons à effectuer est à moins d’un mètre de distance…En Nous…Du cœur à l’esprit !

Être authentique, aller à l’essentiel, et ressentir l’énergie de la terre.

Voici quelques pistes pour vivre mieux, en accord avec soi-même, sans se laisser happer et polluer par le monde extérieur.

Et puis, j’aimerais reprendre ces quelques phrases écrites dans mon livre :

« De tous les voyages, les déplacements que je dus effectuer, je garde la nécessité et l’importance du SOURIRE…On ne se rend absolument pas compte de ce qu’il pourrait nous procurer. Il représente le réel PASSEPORT aux mille facettes. Il possède le pouvoir de changer les situations en toutes circonstances. D’autant plus que nous le possédons TOUS ».

 

Livres :

 « De l’Écologie… à l’Économie !!! Stooop ! Plus que jamais nous sommes dans l’urgence », de Mickaël Levy, préface de Martine Phélan, organisatrice des salons PARAPSY.

Second livre : « Je ne vous vois pas comme les autres… » (remasterisé en mai 2020)

Premier livre : « Vivre une mort », préface de Brigitte Bardot.

Les bénéfices de ces ouvrages sont reversés aux animaux en grande détresse.

Les livres sont disponibles sur le site de Mickaël Levy.

 

Consultation à Cannes et à Paris et par téléphone.

Tel : 04 93 94 69 09 ou le 06 20 36 04 00

www.mickaelevymedium.com

 

Anne Bouquet

Interview, rédaction d'articles sur des parapsychologues, énergéticiens...etc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *