Victoria : la passion de la cartomancie chevillée au cœur

Par Anne Bouquet, journaliste

Après une quinzaine d’années à travailler dans le monde du luxe et de la mode, Victoria a quitté la fashion sphère pour vivre pleinement sa passion pour la cartomancie.

En 2005, elle a ouvert son cabinet- « La Maison de la Cartomancie » – à Paris. Depuis, elle n’a de cesse mettre sa raison d’être au service du plus grand nombre, le cœur grand ouvert.

Consultations en cabinet et à distance mais aussi formations en cartomancie, événementiels, tutos sur sa chaîne YouTube…Victoria aime partager ce que de belles âmes lui ont transmis.

Victoria nous donne également rendez-vous chaque vendredi à 13h55, dans l’émission ID Voyance Amour sur la chaine IDF1.

Rencontre avec une femme passionnée et pétillante.

Victoria, parlez-nous de votre parcours, avant votre plongeon dans le bain de la cartomancie…

Je suis originaire de Vichy, ville où j’ai grandi jusqu’à mes 17 ans. Après mon baccalauréat, je suis « montée » à Paris et j’ai suivi des études en Histoire de l’Art.

Durant mon adolescence, j’ai découvert l’univers de la cartomancie grâce à la maman de ma meilleure amie d’enfance.

Cette dame était férue d’ésotérisme et de spiritualité. Elle m’a initiée aux arts divinatoires.

Elle pensait que j’avais la connexion nécessaire pour exceller un jour dans ce domaine. Même si j’étais passionnée par ce monde merveilleux, je n’avais pas du tout l’ambition d’en faire mon métier ! …(sourires).

J’ai très rapidement utilisé la cartomancie pour avancer de manière plus fluide dans ma vie.

Les cartes sont devenues mes fidèles alliées dès mes jeunes années.

Elles m’ont accompagnée et guidée, avec justesse et bienveillance.

 

« On me dit souvent que j’ai de la chance… »

 

Je ne dirais pas cela car ce sont les cartes qui m’ont aiguillée sur le bon chemin. Je les écoute avec gratitude. Je ne me sépare jamais d’elles.

Pour en revenir à mon parcours, j’ai terminé mes études en Histoire de l’Art, puis j’ai travaillé dans le monde du luxe.

Grâce à mon petit ami de l’époque, qui était directeur artistique des Bains Douches, je suis entrée dans ce milieu de la nuit et du showbiz et je suis devenue Directrice des Bains Douches dans les années 90.

Ensuite, j’ai exploré d’autres horizons dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration de luxe.

J’ai notamment ouvert l’Hôtel Costes, ainsi que d’autres établissements de renom. Ce fut une période de ma vie intense, joyeuse et remplie d’énergie positive.

J’ai rencontré mon mari, mes enfants sont nés et j’ai arrêté cette activité professionnelle pour naviguer cette fois-ci dans le milieu de la mode.

Je suis devenue directrice des ventes et acheteuse pour la société « L’éclaireur ».

En parallèle, j’avais toujours mes cartes dans mon sac. Certaines clientes me demandaient de leur tirer les cartes. Tout le monde savait que j’avais « ce truc en plus » …

Quelques temps plus tard, j’ai éprouvé le besoin de réaliser un retour aux sources.

J’ai ainsi pris du temps pour me perfectionner sur certains oracles comme celui de la Triade. Je suis allée voir Christina, une cartomancienne réputée dans le XVIIIème siècle à Paris.

Elle a vu d’entrée de jeu que j’avais cette capacité à voir.

Durant une année, elle m’a formée. Elle a fait de moi une cartomancienne « carrée ». Ce fut une école formidable.

Et cette femme m’a permis d’ouvrir une nouvelle porte. Je lui en suis très reconnaissante.

En 2005, vous avez ouvert votre cabinet de cartomancie dans le XVIIèmearrondissement de Paris. Depuis, vous vous épanouissez en donnant des clés à vos nombreux consultants.

J’ai tenu à utiliser le terme de « cartomancie » car j’ai toujours eu un peu de mal avec celui de « voyance ». Certes, je vois les événements mais j’ai toujours besoin de mes cartes pour vérifier, pour confirmer.

Cela vient sans doute de mon signe -la Vierge-qui est généralement carré, concret et méticuleux (rires).

Je propose des consultations en cabinet et à distance.

Chaque séance est unique, intime et je plonge au cœur de la vie du consultant. Je réponds à toutes les questions avec précision car c’est ma nature d’aller au fond des choses. Je ne peux pas faire autrement !

Le Tarot permet de lever le voile sur l’avenir mais il a également un magnifique pouvoir : celui de révéler les choses cachées et de mettre en lumière les potentiels de chacun.

 

« Chaque jour, je donne le meilleur de moi-même. »

 

J’ai trouvé un réel équilibre afin de ne pas me laisser envahir par la cartomancie :  je m’octroie une journée par semaine, une journée rien que pour moi.

C’est un temps nécessaire qui me permet de me relier avec les plaisirs simples de la vie.

 

Le sens inné de la communication

J’aime multiplier les expériences et les rencontres.

C’est pourquoi j’ai souhaité mettre la cartomancie à l’honneur à travers des événementiels pour de grandes sociétés comme l’Oréal, Sephora, Evoluderm, Le Lancaster Paris, Le Palais Royal Monceau et bien d’autres encore.

Dernièrement, j’ai réalisé un événementiel dans une grande école de commerce. Les arts divinatoires sont dans l’ère du temps, ils ne sont plus vus d’un mauvais œil et j’en suis ravie !

Enfin, je suis très heureuse d’animer tous les vendredis à 13h55, l’émission ID Voyance Amour sur la chaîne IDF1.

C’est l’occasion pour moi d’apporter des éclairages à celles et ceux qui en ont besoin.

Je pars du principe que personne ne devrait rester avec des interrogations en tête car elles peuvent devenir toxiques.

Il suffit parfois d’une phrase, d’un conseil éclairant pour débloquer des situations difficiles. La cartomancie doit être ouverte à tous.

Vous êtes dans la transmission de votre savoir et de votre expérience. Vous proposez des formations en cartomancie et vous postez des tutos sur votre chaîne YouTube…

J’ai un lien particulier avec le Tarot. C’est une source infinie d’informations.

Le Tarot est pur, rempli de symboles. Les lames représentent le chemin d’un individu, de sa naissance jusqu’à son départ, et même après…

Le Tarot n’est pas seulement un instrument divinatoire. Il est également un outil de développement personnel.

Lors des formations, qu’elles soient collectives ou individuelles, je propose d’apprivoiser ce support formidable, qui peut devenir un allié fidèle et infaillible pour chacun d’entre nous.

Notre époque est formidable car les consciences s’ouvrent et les préjugés tombent en poussières.

J’ai également tenu à transmettre mon savoir à travers les réseaux sociaux.

La Maison de la Cartomancie n’est pas qu’un cabinet dédié aux arts divinatoires. Elle est aussi un endroit où on découvre, on apprend, on échange.

Je vois la Maison de la Cartomancie comme une maison bienveillante où chacun se sent bien, en confiance.

Sur YouTube, je mets régulièrement en ligne des tutos d’explications et de démonstrations de tirages.

 

« Chaque personne peut partir à sa propre rencontre avec le Tarot. »

 

Il suffit de donner des clés pour qu’une personne puisse reprendre confiance en elle, pour qu’elle se laisser enfin guider par son intuition, qui ne demande qu’à jaillir de mille feux.

Passionnée d’astrologie, je réalise également des vidéos pour le site Fabiola Voyance. Je donne la météo astrale en expliquant point par point ce qu’il se passe au-dessus de notre tête et quelles sont les incidences des mouvements planétaires pour chaque signe.

En multipliant les expériences et les rencontres, je cultive ma passion pour les arts divinatoires.

Je suis juste à ma place.

Contacter Victoria :

Paris 17ème – Tél. : 06.18.80.69.78

www.lamaisondelacartomancie.com

 

Anne Bouquet

Interview, rédaction d'articles sur des parapsychologues, énergéticiens...etc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *