Delphine Lalande : Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles

Astrologue -rédactrice auprès de nombreux magazines-Horoscope Magazine, New Witch, Gala- Delphine Lalande nous invite à porter notre regard du côté des planètes, afin d’avancer avec plus de clarté et de confiance. Car l’astrologie est une boussole, qui peut nous guider vers le bon chemin.

Cette astrologue émérite nous fait aujourd’hui l’honneur de lever le voile sur son parcours.

Une rencontre solaire sous le signe des astres.

Delphine Lalande, comment êtes- vous tombée dans le chaudron de l’astrologie ?

Ma conjonction Soleil-Neptune, qui prédispose à l’astrologie, a sans doute marqué de son empreinte mon cheminement (sourire)…

 

« Enfant, j’avais un goût très prononcé

pour les phénomènes inexpliqués et l’occulte. »

 

Ma maman possédait deux manuels d’astrologie.

J’avais dix ans et je les ai dévorés, l’étude des affinités entre les signes me passionnait.

Je suis dotée d’une très bonne mémoire dans ce domaine. J’ai donc enregistré les informations, sans effort. À l’adolescence, j’ai approfondi mes connaissances et l’astrologie m’a permis de mieux comprendre les rouages de l’âme humaine.

Durant la même période, je me suis initiée au Tarot de Marseille, un formidable outil de compréhension des blocages que l’on peut rencontrer.

Je me suis exercée, en dilettante, sur mon entourage.

 

« L’astrologie et la tarologie sont devenues de fidèles alliées,

des guides infaillibles. »

 

Après mon Baccalauréat, j’ai entrepris des études de communication.

J’ai ensuite décroché mon premier emploi de rédactrice pour un city-Guide (Viapolis). Connaissant ma passion pour le langage des astres, on m’a confiée la rubrique Horoscope, en plus des articles sur les loisirs et sorties.

À 26 ans, j’ai commencé ma carrière de rédactrice/astrologue de cette manière.

C’est à ce moment-là que je me suis plus intéressée aux aspects (les figures géométriques entre les planètes) et que j’ai commencé à réaliser des thèmes de naissance.

L’astrologie est avant tout pour moi un formidable outil de connaissance de soi qui permet d’utiliser les atouts dont on dispose et de travailler ses défauts pour évoluer.

Malgré mon intérêt pour l’ésotérisme, je suis de nature très cartésienne. Je me situe plus dans une logique de vérification que de prévision.

Pour l’anecdote, en rédigeant mes horoscopes durant l’été 2001, j’ai vu des aspects délétères entre Saturne et Pluton et Uranus aussi (mais en août). J’ai donc incité à la prudence, notamment dans les déplacements en avion. Depuis les attentats du 11 septembre 2001, je crois qu’il y a une vraie coïncidence entre les astres et la réalité, surtout d’un point de vue personnel.

J’ai ensuite multiplié les expériences professionnelles, en tant que rédactrice pour différentes sociétés. Durant une quinzaine d’années, j’ai approfondi, en parallèle, le langage des astres et je me suis spécialisée en astrologie karmique.

J’évoluais dans le monde de la communication, les deux pieds sur terre mais je me suis autorisée des échappées, la tête dans les étoiles, avec des missions épanouissantes. Par exemple, j’ai travaillé comme astrologue pour une des premières applis mobiles (IP4U).

 

En 2018, vous avez pris un virage à 180 degrés. Vous vous êtes lancée pleinement dans le monde de l’astrologie…

Je travaillais au sein d’une agence de communication depuis 12 ans. Mais une force m’a poussée à me mettre à mon compte. Le sentiment impérieux de définir mes propres priorités était plus fort que moi, c’est devenu une nécessité absolue.

Tous les signes étaient au vert. J’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont demandé de mettre ma plume au service de magazines dédiés à l’astrologie et à l’ésotérisme.

J’ai ainsi démarré une longue collaboration avec Horoscope Magazine, puis avec le magazine New Witch et depuis cet été, je rédige également l’horoscope de la revue Gala.

J’ai également produit l’Agenda 2022 Magic sorcières pour les éditions Larousse.

En parallèle, j’ai proposé des consultations d’astrologie et de tarologie, sur le site Astro Consult Femme Actuelle.

Depuis trois ans, je me sens véritablement à ma place. L’épanouissement est le maitre-mot de cette nouvelle vie, qui coïncide parfaitement avec mon thème natal !

 

Vous venez de publier l’Horoscope 2022 pour le Guide de la Voyance. Quels sont les aspects planétaires majeurs qui vont marquer notre société ?

Fin 2019, nous avons subi un carré Jupiter/Neptune en Sagittaire et Poissons qui symbolise à la fois la pollution, les pandémies, les tempêtes, l’arrivée de faux prophètes, le prosélytisme religieux…

En 2020, ce fut au tour de la conjonction Saturne/Pluton en Capricorne, qui prédisposait à une période de repli sur soi. J’étais loin d’imaginer qu’il s’agissait du confinement lié à la crise sanitaire.

En 2021, un carré Saturne en Verseau/Uranus en Taureau nous a plombés à trois reprises (le dernier remonte à décembre).

La Taureau est un signe traditionnel, stable, ancré.

Uranus est venue dynamiter ce signe en le forçant à se réformer, mais la planète du changement n’est pas à l’aise dans ce signe conventionnel très attaché à ses valeurs. De l’autre côté, Saturne, qui représente le passé, n’est pas dans son élément en Verseau, signe novateur et précurseur.

Ce carré antagonique qui traduit bien les crispations actuelles a engendré des tensions, des divisions, du déni, un refus de s’adapter aux changements inéluctables en cours (comme le réchauffement climatique par exemple).

Ce carré peu sympathique agit encore en toile de fond et va se reformer précisément une dernière fois entre septembre et octobre 2022.

Même si la situation est lourde et pesante en ce début d’année, Jupiter en Poissons devrait toutefois jouer pleinement son rôle de « Grand Bénéfique » jusqu’en mai, en bon écho avec Uranus en Taureau le 18 février, Neptune le 12 avril et Pluton le 3 mai.

Ces 3 aspects rares et positifs sont porteurs de profonds changements de nos modes de vie, guidés par l’idéalisme, des progrès scientifiques et techniques. La politique devrait aussi connaître d’importantes réformes ou amener à d’importantes transformations.

Même si tous les coups seront permis durant la période des présidentielles (carré Mercure/Pluton), Jupiter devrait provoquer une montée d’idéalisme, avec plus de compassion et de bienveillance.

Jupiter passera ensuite en Bélier du mois de mai au mois d’octobre, ce qui laisse entrevoir une reprise de l’activité, notamment économique.

Toutes ces avancées devraient tout de même s’accompagner de fortes contestations, notamment lors des élections législatives.

Cette année 2022 sera donc beaucoup plus positive que 2021, même si des tensions seront toujours dans l’air.

Le langage des astres est parfois surprenant. Aujourd’hui, nous avons du mal à croire que les choses vont s’arranger et pourtant, c’est ce que je traduis, même s’il faudra du temps et de la patience.

Pour ma part, la fin de l’année 2022 devrait s’accompagner de la fin de la crise sanitaire, du moins on l’espère ! La vie pourra alors reprendre ses droits.

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.