Interview : Fabienne Lombardo

Vous définifissez votre activité plus comme tarologue- numérologue que voyante. Pourquoi ?

En effet je préfère l’appellation tarologue-numérologue car ce n’est pas à moi de m’intituler « voyante ». L’éducation « cartésienne » que j’ai reçue » n’évoquait pas ni ne valorisait ce type de pratique (mais j’ai appris par la suite, que contrairement aux apparences, des aïeux pas si lointains pratiquaient les arts divinatoires).

J’ai étudié la numérologie holistique et humaniste auprès de Jean Claude Imbert et poursuis encore des études d’astrologue auprès de l’IEA de Nantes. Cela fait plus de vingt ans que je pratique la tarologie et la cartomancie.

Au départ, c’était par amusement que je tirais les cartes et surtout pour mes amis, puis les prédictions se sont révélées très troublantes. Un jour je n’ai plus lutté contre tout cela et les rêves prémonitoires ont fait leur apparition… Pendant mon sommeil, une cartomancienne (parfois c’est moi) tire les cartes ! Je ressens aussi des intuitions très fortes, des évidences face à certaines personnes.

Qu’est-ce qui vous a conduit à exercer cette activité ?

L’évidence ! Après des années de pratique « gracieuse » auprès d’amis, de proches et « d’amis d’amis », j’ai profité d’opportunités diverses et des encouragements de tous pour m’installer.

Le métier que j’exerçais m’était de plus en plus pénible, mes grands enfants devenaient autonomes, je venais de rencontrer l’homme de ma vie et un enfant du Bonheur m’arrivait comme un cadeau.

Il fallait vraiment que je fasse ce pour quoi j’étais faite, ce qui me procurait de la Joie. Alors c’est entourée d’Amour et d’affection que j’ai pu me lancer, c’était vital pour moi !

Si vous n’étiez pas tarologue-numérologue, qu’auriez-vous aimé faire comme métier ?

Les métiers liés aux soins en général, à l’écriture et à l’information aussi.

Pouvez-vous nous expliquer le déroulement d’une consultation?

Tout d’abord, j’attache beaucoup d’importance à la qualité de l’accueil, je veux que mon consultant se sente bien, détendu, en confiance.

Je me présente et explique le déroulement de la consultation. Je sollicite aussi l’accord de la personne. En général, j’ai préparé à l’avance la trame numérologique, il me faut le prénom, le nom de jeune fille pour les femmes et la date de naissance. Cette partie dédiée à la numérologie dure entre vingt minutes et une demi-heure. Je ne détaille pas les cycles et réalisations en cours, sauf demande expresse, car la consultation dure déjà entre une heure et une heure et demi. Bien entendu, la suite de cette étude peut être réalisée soit à la place de la tarologie, soit lors d’une consultation suivante.

A noter que la numérologie ainsi placée en premier m’éclaire sur la personnalité qui me fait face et sur ses dispositions, ses possibilités d’accepter les tirages de cartes.

Il reste donc une demi-heure à trois quarts d’heure de tarologie.

– Tirage du jeu de 32 cartes pour déterminer la situation actuelle, l’entourage, le contexte, les soucis. C’est un « instantané »

– L’oracle de Belline sur le prénom du consultant et prédictions sur les 6 mois /1 an.

– Questions diverses du consultant avec : Tarot Zen et Tarot de Marseille.

– Questions très précises avec le pendule.

Les consultations se font par téléphone ou au cabinet.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite vous consulter ?

M’appeler ! Mais trêve de plaisanterie, simplement venir de façon détendue sans trop d’a priori en se faisant plaisir, et toujours garder à l’esprit qu’elle est une personne libre de ses choix, de son destin.

Poser toutes les questions qui lui tiennent à cœur, en les formulant le plus clairement possible…

Et être rassurée sur mes pratiques, j’adhère à la charte de l’INAD, pas de travaux occultes, respect de la personne, respect du prix unique de la consultation.

Pour quelles raisons vous consulte-t-on le plus souvent ?

Pour des questions générales, sentimentales et affectives, pour les enfants lorsqu’ils prennent leur indépendance. Pour l’orientation professionnelle et les rapports entre collègues de travail.

Qu’aimez-vous le plus dans votre activité ? Le moins ?

Ce que j’aime le plus c’est la rencontre de l’autre, être unique et riche, j’aime aider une personne à retrouver en elle toutes ses capacités, ses fragilités, ses particularités (notamment grâce à la numérologie).

J’apprécie tout particulièrement de voir mon « patient » repartir le sourire aux lèvres, ou tranquillisé. Pour moi les tarots aident à définir par quel moyen obtenir ce que l’on désire et pas seulement ce qui va se passer, je crois que l’on peut interagir avec son destin.

Ce que j’aime le moins, c’est l’attitude déplorable de certains « marchands » sans scrupules qui se sont lancés dans ce créneau pour l’appât du gain, sans amour ni respect pour son prochain.

Pouvez-vous faire des « auto-prédictions » ?

« Oh oui ! » j’ai fait une foule de rêves prémonitoires lors de ma dernière grossesse. Je peux me tirer les cartes aussi et c’est parfois perturbant. En général j’évite ! J’ai aussi plus de difficultés à conserver du détachement pour mes enfants. Mes prémonitions touchent souvent mes amis et les personnes dont ils me parlent.

Quels sont vos projets ?

Affiner mes prédictions et développer mes capacités intuitives afin d’apporter aide et soutien. Apprendre, apprendre et toujours apprendre. Proposer mes services de numérologue aux entreprises et au monde politique qui m’intéresse beaucoup. Faire de la « recherche » dans le domaine de la Numérologie et notamment la relier à la Tarologie, créer ma propre méthode. Écrire un livre à ce sujet.

Une journée avec Fabienne Lombardo c’est quoi ?

C’est une journée qui débute vers 7H30 par la rentrée des classes. Puis direction le cabinet conseil, non loin de l’école. Ecoute des messages, prise de rendez vous, lecture des mails ; travail administratif et consultations.

Midi je retrouve parfois mon époux pour un déjeuner rapide, puis consultations de l’après midi et gestion de mon site Internet.

Le soir, prise de contact avec mes proches, retour à la maison où j’aime cuisiner et raconter des histoires à ma petite dernière, lecture de mes cours d’astrologie, mais aussi un temps pour les sorties à deux.

Le week-end est propice à la vie familiale, aux ballades. Je profite de mes nombreux animaux, chats, chien, lapin… Passionnée par la généalogie, je mets aussi à jour mes données sur logiciel. Je consulte aussi parfois le samedi après midi. Voilà vous savez tout ou presque ! À bientôt peut-être !

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *