Géraldine Garance Nous sommes tous médiums !

Géraldine Garance est medium et voyante dans la région de Toulouse.

Connectée avec les personnes décédées, les êtres de lumière et les anges, cette jeune femme solaire nous invite à éveiller notre conscience et à nous connecter au monde invisible.

Auteure du livre « Devenir médium », publié en 2012, Géraldine Garance revient sur son parcours, et lève le voile sur le champ des possibles.

…Interview.

Vous avez embrassé une carrière professionnelle très « terre à terre ». Et puis vous avez pris un virage à 180 degrés. Vous vous êtes installée en tant que medium…

Après des études en droit, j’ai travaillé durant vingt ans dans une compagnie d’assurances. J’adorais le droit, je gérais les dossiers juridiques…on ne pouvait pas être plus « carrée » que moi !

En 2007, mon entreprise s’est retrouvée en phase de restructuration.

 

Je me suis dit : « c’est sans doute le moment de changer de direction… »

 

À vrai dire, depuis un certain temps, je me sentais poussée vers une autre route : de plus en plus de personnes me demandaient de leur tirer les cartes, de leur transmettre des messages. Je faisais cela pour le plaisir, à titre gracieux mais cette demande prenait de l’ampleur.

Alors, il était peut-être temps !

Je suis allée voir un medium, que je connaissais bien. Il m’a mis en contact avec mes Guides de Lumière. J’ai ressenti une envie irrésistible d’écrire…

Les mots sont venus. Au bout du stylo, j’ai eu mes propres Guides de Lumière.

Ils m’ont demandé de réaliser un travail immense. De changer de voie. De me recadrer sur mon véritable chemin de vie. D’accepter cette médiumnité. De l’embrasser et de la mettre au service de mes semblables.

J’ai eu très peur. Les doutes m’ont assaillie. Étais-je devenue schizophrène ?

Je n’osais en parler à personne…

Cette période a été très difficile.

Du  découragement à l’euphorie, en passant par l’inquiétude,  j’ai été vraiment traversée par toutes sortes d’émotions.

La lumière a jailli, au bout du tunnel. J’ai lâché prise.

Et j’ai pris un virage à 180 degrés, en m’installant en tant que médium, en 2009.

Je suis revenue à la source.

 

La médiumnité était finalement présente en vous, depuis très longtemps…

En effet, cette médiumnité est apparue lors de mon enfance.

Petite fille, j’étais sujette aux pressentiments. Je faisais aussi beaucoup de  rêves prémonitoires.

Adolescente, je me suis mise à tirer les cartes, à mes amies, à leurs mères.

Je pratiquais également l’écriture automatique…C’était d’une grande facilité pour moi : je prenais un stylo et les messages arrivaient.

Mais j’étais dans une sorte d’amusement. Il n’y avait rien de vraiment sérieux, profond, ou spirituel…

J’avais simplement un intérêt pour l’ésotérisme.

J’ai laissé cette facette de côté, lors de ma première tranche de vie, inscrite sous le signe de la rationalité.

Ma vie professionnelle et matérielle était au centre de mon attention…(sourires)

Mais vous savez, notre âme nous recadre un jour ou l’autre, sur l’incarnation qui nous convient. Il n’y a pas de hasard.

Une kyrielle de signes, des intuitions profondes…et un jour, le scénario se met en place : vous arrivez à bon port.

Et là, vous ressentez une joie indicible.

Une libération. Une liberté qui vous fait pousser des ailes.

 

 

Dans votre livre « Devenir médium », vous parlez des Guides de Lumière. Qui sont-ils ?

Ils ne sont pas des êtres décédés, qui veillent sur nous. Les Guides de Lumière sont situés sur un plan beaucoup plus élevé que celui où se trouvent nos défunts.

Certains Guides de Lumière n’ont jamais eu d’incarnation. D’autres ont connu un cycle d’incarnation qu’ils ont dépassé depuis bien longtemps. Ils nous comprennent ainsi parfaitement, car ils ont connu les épreuves que nous vivons.

Les Guides de Lumière font en général partie de la même famille d’âmes que la nôtre.

La nuit, c’est auprès d’eux que nous nous ressourçons, en opérant des décorporations, et c’est avec eux que nous avons établi notre plan de vie, avant de nous incarner.

Ils nous guident, ils nous poussent à écouter notre propre intuition.

Nous pouvons les appeler également « anges gardiens », même si ce terme a une connotation religieuse.

Nos Guides de Lumière changent en fonction des différentes étapes de notre évolution.

Certains « instructeurs » peuvent aussi s’inviter dans notre cheminement, de manière très ponctuelle. Ils ont, dans ce cas, quelque chose de très particulier à nous faire comprendre.

Une fois la leçon intégrée et comprise, ils repartent et s’en vont aider d’autres personnes….

 

Comment pouvons-nous entrer en contact avec nos Guides de Lumière ?

Avant de parler du contact proprement dit avec les Guides de Lumière, nous pouvons également dire un petit mot sur le contact avec les entités, les personnes décédées, afin de bien noter les différences.

Lorsque nous sommes sensibles, nous pouvons sentir la présence d’entités autour de nous. Souvent, nous ressentons plusieurs symptômes physiques : sensation de froid, fatigue, mal à la tête….

Ces entités « pompent » notre énergie vitale. En réalité, elles ne peuvent pas faire autrement pour se manifester.

Un aparté pour donner un petit conseil qui a son importance : il ne fait pas être effrayé par ces présences !

Le  doute et la peur sont des énergies négatives bloquantes.

Pensez à faire jaillir une magnifique lumière au creux de votre cœur, et demandez à vos Guides de Lumière, de vous protéger. Tout sera verrouillé. Rien ne pourra vous arriver.

On peut toujours faire une petite prière pour ces âmes qui sont souvent perdues, afin qu’elles se dirigent vers la lumière. Et être ferme avec ces entités, en leur demandant de s’éloigner.

En ce qui concerne les Guides de Lumière, vous allez voir, c’est tout à fait différent !

Ils véhiculent une énergie d’amour phénoménale. Quand ils se manifestent à nous, ils ne prennent pas notre énergie vitale. Au contraire, ils nous en donnent !

Nous pouvons alors ressentir une chaleur au niveau du corps, et plus particulièrement sur le chakra du cœur. C’est comme un vêtement doux et chaud qui nous enveloppe…

La méditation est un excellent outil, pour s’enraciner. Elle nous permet de bien nous connecter à nos Guides de Lumière. Plus nous méditons, plus la communication est simple et fluide.

Dès que la connexion est établie, nous sommes en mesure de tout demander à nos Guides de Lumière : «S’il vous plaît,  prenez ma peine, j’ai un poids sur le cœur, allégez-moi ! », « que dois-je faire face à ce problème, aidez-moi mon Guide ! », ou « montrez-moi mon vrai chemin », et encore « aidez-moi à monter en vibrations ! »

Dès que notre demande est conduite avec le cœur, le résultat est rapide.

Nous ressentons alors un soulagement et les nœuds se dénouent. Les synchronicités apparaissent aussi dans notre quotidien : une chanson à la radio qui nous donne la réponse, une rencontre qui nous permet de changer de regard sur un événement…

Le dialogue devient réel, tangible.

Nous sommes tous médiums, dans le sens où nous pouvons tous être reliés avec le monde invisible.

C’est un partenariat de tous les instants. Ciel et terre, terre et ciel.

 

Vous parlez beaucoup de l’importance de la méditation….Cette technique nous permettrait de faire jaillir notre médiumnité….

Je ne suis pas dans la mouvance de la méditation transcendantale, bouddhiste ou autre. Pour moi, la méditation (que j’enseigne en petits groupes) est un outil très simple !

Voici le b.a.-ba : il faut s’assoir, et avoir  le dos droit. Nous respirons profondément par le ventre et nous visualisons et ressentons les énergies terrestres en train de remonter par nos jambes.

Elles passent par chacun de nos sept chakras, puis elles ressortent par le sommet de notre tête. Nous demandons alors aux énergies célestes de descendre en nous, en passant par le sommet de la tête. Elles empruntent le même chemin, et elles repartent à la terre.

Il faut ensuite demander à être « douché » de lumière, à être nettoyé au niveau de son aura.

Il faut profondément s’enraciner à la terre. Plus  nous sommes reliés à la  terre, plus nous pouvons nous connecter au ciel !

La méditation est une technique très simple. Elle nous offre la magnifique possibilité de devenir « medium », c’est-à-dire d’être un être en liaison avec le ciel et la terre.

L’important dans la méditation, et je tiens  à le souligner, c’est d’être assidu. Il vaut mieux méditer cinq minutes par jour, qu’une heure, une fois par semaine. Cette constance n’est pas synonyme d’effort car la méditation devient naturelle et indispensable, au fil du temps.


Votre livre  « Devenir médium » est un témoignage fort, sincère, sur votre cheminement en tant que médium et être spirituel….

Je dois avouer que je ne voulais pas écrire ce livre, dans un premier temps.

Je ne voyais pas vraiment quel intérêt il pouvait avoir pour les autres…

Car je pensais que le livre serait simplement un récit personnel, sur ma rencontre avec mes Guides de Lumière. Et sur ma propre ouverture, sur ma transformation intérieure.

Mes Guides de Lumière m’ont pourtant poussée à prendre la plume. Ils m’ont dit et répété que ce récit  allait aider beaucoup de monde, qu’il allait véhiculer nombres d’enseignements pour l’évolution et l’ouverture spirituelle de chacun, et que ce livre se situait bien au-delà de mon histoire …

Je  tiens cependant à préciser qu’ils m’ont laissé dans le flou, pour la suite à venir. Ils ne m’ont jamais certifié que ce récit serait édité, qu’il serait bien vendu…

J’ai fini par le rédiger, guidée par la  confiance.

Et tout s’est enchaîné. La maison d’édition Vibrance Editions m’a publiée.

Aujourd’hui, je mesure la portée de ce témoignage. Non seulement « Devenir médium » vient d’être réédité, mais de surcroît, je reçois  de nombreuses lettres de lecteurs, qui me touchent en plein cœur.

Beaucoup de personnes me disent « merci », pour ce témoignage, qui porte l’espérance et l’amour à bras le corps.

 

Revenons à votre vie de medium. Quel est votre quotidien ?

Je me suis installée officiellement en 2009. Le bouche à oreille s’est mis en place. L’histoire s’est tricotée naturellement….

Je travaille en cabinet, et aussi par téléphone. La voix est un excellent support médiumnique.

Dans mon quotidien, mes consultations sont variées : je reconnecte certaines personnes à leurs vies antérieures, d’autres viennent vers moi, pour établir un contact avec leurs chers défunts. 

Je réalise aussi des soins de l’âme, quand cela m’est permis (le monde invisible est le seul à décider du bienfait de tel ou tel travail). Je débloque alors des nœuds énergétiques, je coupe des liens karmiques entre les consultants et des personnes dont elles n’arrivent pas à se défaire….

Chaque séance est unique.

Je me mets en état de médiumnité, et les Guides de Lumière du consultant, communiquent à travers moi.

Tout passe par la parole. Les énergies se libèrent.

Parfois aussi, on me demande de simples consultations de voyance. Mais là encore, j’obtiens des clés pour expliquer la raison de tel événement, ou de telle difficulté.

Nous sommes bien au-delà de la simple prédiction…

 

Vous animez des conférences, des stages et des séminaires. La notion de transmission est très importante pour vous….

Les conférences me permettent de toucher un public assez large. La première partie est dédiée aux enseignements, à la spiritualité (Guides de Lumière, Au-delà, devenir médium…etc).

C’est une invitation à l’ouverture des consciences, sur une autre réalité.

La seconde partie des conférences s’articule autour de la médiumnité en salle. Je sers alors d’intermédiaire entre défunts et vivants. Les messages sont emplis d’amour et de  respect. J’aime ces temps entre terre et ciel. Ils font du bien à tant de personnes endeuillées !

J’éprouve une joie profonde, dans cette mission.

Je propose aussi des stages. Spiritualité, médiumnité….Mes stagiaires (qui sont au nombre de 16, pour chaque groupe) sont prêts à monter une marche.

Quand ils sortent de cette formation, je peux le dire, sans prétention, ils sont mediums ! : ils entendent leurs guides, ils sont connectés au monde invisible…

Dans l’avenir, j’aimerais beaucoup pouvoir me déplacer en France et à l’étranger, pour proposer mes stages et mes conférences.

Ce projet me tient vraiment à cœur car pour l’heure, je suis un peu centrée sur la région toulousaine.

La transmission passera évidemment par la publication d’un second livre, que mes guides m’ont demandé d’écrire. On parlera une nouvelle fois de spiritualité et je donnerai quelques techniques pour pouvoir se connecter facilement avec le monde invisible.

Je suis sur mon chemin de vie.

Mes messages touchent de nombreuses personnes (j’ai d’ailleurs ouvert une page sur Facebook où je mets en place un dialogue interactif avec les internautes).

Mais je me garde, à vrai dire,  de faire des projets d’avenir.

Je vis l’instant présent. Je savoure cette unité retrouvée !

 

Géraldine Garance

Médium, voyante, auteure

adresse mailSite Internet

 

 

Partagez directement sur FaceBook

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.