Jean Didier : Parcours d’un médium

Jean Didier est un des médiums français les plus connus de par ses nombreuses interventions télévisées.

Passionné de communication, il a toujours un projet en réserve et ne cesse de pratiquer son activité avec passion et dévouement. S’il fallait une preuve que la notoriété et le succès ne tournent pas systématiquement la tête, Jean-Didier l’incarnerait parfaitement !

Nous l’avons rencontré en espérant qu’il nous révèle l’un ou l’autre de ses prochains projets…

Bonne lecture ! 

 

Avez-vous un don ? Ou comment qualifiez-vous votre état ?

Je ne sais pas si c’est un don, ce que je sais, c’est que je suis médium de naissance et que je vis avec depuis plus de 35 ans, (ce qui n’est d’ailleurs pas tous les jours facile). Un médium est comme une éponge qui capte et absorbe tout et devient donc par définition un être hypersensible qui va utiliser ou pas un certain nombre de choses comme support de voyance. Le support est donc pour moi un élément intermédiaire entre la voyance et moi. Grâce à cela, j’ai la chance d’avoir des facultés auditives, « clairaudiance », et visuelles, « clairvoyance ». Maintenant, le tarot de Marseille reste quand même mon support de voyance de prédilection. Après, l’intuition se développe par une pratique quotidienne, un peu comme un musicien qui fait ses gammes. Plus on pratique, plus on développe ses capacités, plus on les aiguise.

A quel âge avez-vous pris conscience de cela ?

Comme beaucoup de médium, à la suite d’un choc émotionnel important, j’ai développé des facultés médiumniques. En fait, j’ai perdu ma maman à l’âge de

15 ans, et j’ai vu son décès quelques semaines auparavant. Tout cela m’a plongé dans une hypersensibilité déstabilisante. J’ai alors passé quelques années à gérer mes flashs, mes ressentis, avant de me décider à étudier le tarot de Marseille pour compléter et développer mes flashs. Le reste, c’est la vie qui s’en est chargée. Une rencontre importante avec une médium professionnelle vers l’âge de 25 ans, qui m’a confirmé mon don et conseillé de me lancer dans la voyance en me disant « c’est votre voie la voyance, d’ailleurs, dans les années à venir vous allez devenir un médium célèbre ! ». Depuis, je suis intimement convaincu que les gens qui sont sur notre route ne le sont pas par hasard.

Il y a-t-il des contraintes à vivre dans cet état ?

Je pense les médiums sont sollicités en permanence. Il faut simplement gérer son temps, gérer son activité et savoir dire stop quand il le faut. Il est certain que nous voulons tous toujours bien faire pour aider notre prochain, seulement nous ne sommes pas des « Monsieur superman » et nous avons une vie comme tout à chacun (ce que parfois les clients ont d’ailleurs tendance à oublier). Et puis, nous devons nous économiser et nous ressourcer beaucoup plus que d’autres personnes. Il est important d’être toujours en pleine possession de ses moyens et de ses capacités médiumniques pour faire une bonne consultation. C’est pour cela que je consulte une journée sur deux, une journée pour les clients et une journée pour moi.

 

Pensez-vous avoir une mission ?

J’ai du mal avec ce mot « mission » car il me semble chargé de prétention. Humblement, pour ma part, je pense être là pour donner des clés aux gens qui ont besoin. Je fais très nettement la différence entre l’aide, l’écoute, la transmission des connaissances et le rôle que je joue dans la vie de ma clientèle. Je ne veux surtout pas devenir une béquille pour certains ou une addiction pour d’autres. Il est pour moi important de savoir où se trouve sa vraie place et surtout savoir y rester. Cette profession fascine et interpelle, il est très facile dans jouer ou de prendre le pouvoir sur les gens. C’est d’ailleurs souvent les pseudos professionnels qui en abusent et qui font du tord à notre profession.

Racontez un événement positif qui vous a rendu fier de vos facultés.

lL n’y a pas une expérience en particulier, c’est tout d’abord la chance de pouvoir exercer un métier qui me passionne. C’est également la chance de rencontrer des gens formidables quelque soit leur niveau social. C’est aussi le bonheur de pouvoir transmettre un savoir et un peu d’espoir. Et surtout le sentiment d’apprendre des autres continuellement. En fait, chaque jour est une expérience nouvelle.

Avez-vous suivi une ou des formations particulières, lesquelles et pourquoi ?

Non, je n’ai pas suivi de formation professionnel particulière dans ce domaine. Mais, il y a 25 ans quand j’ai commencé ce métier, j’ai souffert du fait qu’à l’époque cette profession était très mal vu. Puis, il y avait peu de monde sur ce marché et tout le monde gardé ses secrets pour soi. Alors, j’ai suivi ce que j’appelle l’école de la vie. Les consultations en cabinet, et surtout la radio. Dans les années 1990 j’étais sur RVS un réseau FM Normand où je faisais 4 heures de voyance tous les matins. C’est la meilleure formation à mon goût. Pas le droit à l’erreur et sur le fil du rasoir en permanence.

Comment voyez-vous votre avenir ? Et, est-il possible de voir pour soi même ?

Les cordonniers sont les plus mal chaussés, mais j’ai tendance à me voir vieillir justement en développant des programmes pour la télé ou pour internet dans lesquels je pourrais plus jouer un rôle de présentateur ou de journaliste du paranormal plus que de voyant au sens propre du terme. Maintenant, voir pour soi-même reste un exercice difficile car dans ce cas je pense ne pas être objectif. Puis, le peu de fois où j’ai pu voir des choses me concernant, celles-ci se sont avérées négatives. Vous comprendrez pourquoi maintenant, du coup je ne cherche plus trop à voir pour moi-même.

Pensez-vous que les médias ont changés de regard vis-à-vis de la voyance ?

Première remarque, l’arrivée du câble et de la TNT a créé une forte demande en terme de programme et de différence. Cap 24 a ouvert le bal avec « Voyance en direct », a suivi iDF1 avec « id Voyance », Vivolta petite chaîne de canal plus, ainsi que les grandes chaînes, comme TF1 avec « La soirée de l’étrange », et M6 avec « Enquêtes extraordinaires » ont suivis très rapidement ….

Ma deuxième remarque, se porte directement sur les sociétés de productions audiovisuelles. En effet, depuis 2 ans la télé me contacte beaucoup plus en me demandant de cautionner leurs émissions, pour donner plus de crédibilité à leurs sujets. J’interviens donc maintenant comme expert ou consultant. Chose impensable il y a encore 5 ans en arrière. C’est une très bonne évolution vers plus de professionnalisme du côté des médias comme du côté des voyants. De ce fait, les clients peuvent enfin s’y retrouver.

Avez-vous des projets télévisuels justement ?

Je viens de finir les tournages des émissions « Au cœur de l’inconnu» de Frédéric Joly, diffusion une émission en mars l’autre en avril sur NRJ12. J’ai également tourné dernièrement dans l’émission « La voyance à tout prix » pour M6 avec une chasse aux fantômes un peu comme ce que j’ai pu faire en novembre dernier dans l’émission de Karine Lemarchand de M6 « C’est ma vie » diffusion entre février et mars. Pour finir je suis sur le montage d’un très gros projet télé qui sera proposé en février à divers chaines de télévisions. Ce sera une émission récurrente sur la médiumnité !!!

 

Jean-Didier

Médium. Consultation en cabinet et par téléphone

téléphone45, rue Bethemont 78630 ORGEVAL

sitewww.jean-didier.com/

téléphone01.39.75.49.09.

adresse mailEmail

 

Aujourd’hui la Numérologie est entrée dans notre vie quotidienne au même titre que l’Astrologie et le Tarot.

Grâce à ce livre, vous allez découvrir une méthode tout à fait originale permettant de concilier l’utilisation de la Numérologie et du tarot de Marseille.

Cet ouvrage pratique et ludique, explique dans un langage clair et soutenu, par des exemples, des tirages de cartes et des thèmes numérologiques, comment aborder cette méthode expresse qui sans nul doute vous fera maintenant regarder le tarot d’une autre manière.

L’auteur, médium, tarologue, nous livre ici le fruit de son expérience de Numérologue et Tarologue sur différents médias.

 

 

 

 

Partagez directement sur FaceBook

 

 

 

 

 

La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

2 commentaires sur “Jean Didier : Parcours d’un médium

    Cécilia

    (15 août 2018 - 22 h 00 min)

    Voilà j’ai des soucis financiers, je n’y arrive plus, comment je peux réussir dans ma vie, je suis totalement perdu.

    Farrell TIMO

    (10 décembre 2018 - 15 h 43 min)

    Comment pourrai-je bénéficier de votre aide ??? J’ai d’énormes soucis. Ça me dépasse et je suis confus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *