Jean-François Rottier :
« Un homme en mouvement »

Jean-Francois Rottier est Marc Angel, l’astrologue du magazine Femme Actuelle.

Auteur de nombreux ouvrages sur les arts divinatoires, créateur de plusieurs oracles, cet homme enjoué est plébiscité par les médias.

Cet ancien professionnel du tourisme sillonne et accompagne depuis plus de vingt ans les vies d’hommes et de femmes, en quête de lumière.

Jean-Francois Rottier anime l’émission « ID Voyance » sur la chaîne de télévision  IDF1.

Rencontre avec un homme rayonnant, qui prend le temps de savourer la vie.

Vous avez eu un vrai coup de foudre pour l’astrologie, durant votre adolescence…

Enfant, j’étais fasciné par les légendes grecques.

Je dévorais les encyclopédies illustrées.

J’ai vite réalisé qu’il existait une correspondance entre les planètes, et la mythologie.

Du coup, durant l’adolescence, je me suis formé à l’astrologie. J’ai acheté des tas de livres.

J’ai réalisé  mes travaux pratiques sur mes camarades de classe…Je leur demandais leur  signe astrologique. Je procédais à des recoupements…

De fil en aiguille, j’ai dressé des cartes du ciel.

Cette discipline m’a permis de me rapprocher de mes semblables. Je dois préciser que j’étais très timide.

L’astrologie me donnait un sésame pour aller au-devant des autres…

À 18 ans, je suis « monté » à Paris pour mes études supérieures. J’ai pris des cours  de théâtre mais la réussite n’a pas été au rendez-vous. Face à cet échec, je suis revenu en Province. J’ai  passé un concours et je suis devenu facteur !

Je n’étais pas en phase avec cette vie professionnelle. Je devais absolument changer de métier !

Le destin a bien fait les choses : un jour, en lisant un journal, je suis tombé sur une offre d’emploi. Un club de vacances cherchait des animateurs pour travailler à l’étranger.

J’ai sauté sur l’occasion. J’ai été embauché et je me suis retrouvé aux Baléares, en Tunisie, et dans de nombreux autres pays

J’animais les « jeux café pour mettre du sucre dans votre journée ! »

Au cours de ces animations, je me suis testé auprès des vacanciers, avec mes disciplines de prédilection : l’astrologie et le Tarot de Marseille.

Les retours des touristes ont été très positifs. Cela m’a donné confiance.

En 1990, j’ai été accompagnateur, en Egypte.

Je touchais du doigt cette mythologie qui me parlait tant, depuis mon enfance.

Puis changement de direction : J’ai arrêté de travailler dans le domaine du tourisme.

Je me suis envolé pour la Martinique, où vit mon père. J’ai renoué avec mes racines.

Premiers pas dans le monde de la voyance

Je suis rentré à Paris, après ce break salvateur.

Un jour, j’ai découvert que  l’Hôtel Ambassador accueillait un salon de la voyance. Je me suis présenté.

L’organisateur m’a donné ma chance. Je me suis donc retrouvé dans le milieu des voyants.

Un soir, une voyante m’a dit « Mais tu n’es pas qu’un astrologue et un tarologue. Tu es avant tout  medium. C’est ton grand-père qui te guide ».

J’ai pensé en mon for intérieur : « C’est très bien mais je n’ai pas le mode d’emploi ! »

Les propos de cette femme ont provoqué un déclic intérieur :

Lors de mes consultations, je me suis laissé aller. J’ai accepté les messages que je recevais en direct.

Oui, le monde subtil me guidait…

Comment avez-vous évolué en tant que voyant et astrologue ?

Les paroles de cette médium, m’ont libéré et donné confiance en moi.

J’ai compris que  la voyance était devenue mon allié.

J’ai ensuite participé à de nombreux salons de voyance, aux quatre coins de la France. Puis j’ai sauté le pas : je me suis installé  comme voyant et astrologue.

J’ai intégré un cabinet de voyance, dirigé par deux frères. Ces hommes dirigeaient aussi Radio Montmartre.

Ils m’ont invité à participer à l’émission « Faites nous un signe », qui se déroulait chaque jour, de midi à 13 heures.

Cette émission de voyance en direct a rencontré un vif succès. Elle m’a fait connaître.

J’ai travaillé dans leur cabinet durant une année.

Mais j’ai compris que je ne pouvais plus vivre en accord avec un  système, bâti sur des objectifs commerciaux et financiers.

Du coup, je suis reparti aux Antilles pour faire le point…

À mon retour en métropole, je n’ai plus remis les pieds dans ce cabinet de voyance.

Je pensais évidemment que la terre entière m’attendait ! Mais non, cela n’a pas été le cas…(rires)

Grâce à la magie de la vie, l’astrologie est revenue vers moi… Une femme qui travaillait au magazine Femme Actuelle, est venue me consulter. Enchantée, elle a parlé de moi à ses collègues de travail.

En 1996, le magazine m’a proposé d’écrire des horoscopes. Puis en 1998, Femme Actuelle a lancé son premier hors-série Astro. Cela a été le début d’une grande aventure. Le hors-série Astro n°2 a dépassé tous les records, il  a été vendu à 780. 000 exemplaires !

Depuis 17 ans, je suis donc Marc Angel, l’astrologue de Femme Actuelle. J’aime beaucoup ce pan de ma vie.

Vous vous êtes éloigné de la voyance durant un certain temps…

En effet, j’ai arrêté la voyance pendant quelques années.

J’ai perdu un ami cher, qui est décédé d’une tumeur au cerveau, à l’âge de 40 ans. J’avais toujours eu la  sensation que cet homme ne vieillirait pas.

Après son départ, j’ai vécu un vrai rejet de la voyance.

Je me suis dit : « Quel est l’intérêt de voir et de connaître le futur, puisque nous ne pouvons pas échapper à notre destin !»

J’ai suivi une psychanalyse durant cinq ans.

J’ai aussi écrit des livres  et mes horoscopes.

J’ai délaissé les consultations de voyance.

Puis grâce à une amie, j’ai considéré la voyance autrement : elle pouvait aider à préparer certains événements, et à garder foi en la vie.

Quel est votre quotidien ?

Je pratique la  voyance, quelques jours par mois.

J’aime me déplacer  en province pour aller à la rencontre de mes consultants.

J’ai toujours refusé de consulter chez moi. C’est pour moi le meilleur moyen de conserver ma liberté, et mon jardin secret.

Je refuse aussi toute forme d’attachement avec le consultant.

Je vis à la campagne, j’écris mes horoscopes. Je travaille sur mes livres, je prends du temps vivre mes autres passions.

J’ai fait le choix de vivre la vie, au temps présent !

Vous avez écrit plusieurs livres. La notion de transmission semble être importante chez vous…

En rédigeant les hors-séries de Femme Actuelle, j’ai été à la bonne école !

Dans les années 90, les lecteurs ne connaissaient pas forcément leur ascendant. La numérologie était peu ou mal connue.

J’ai expliqué, sous une forme ludique, le b.a.-ba de ces disciplines.

J’ai écrit « Le Petit Livre de l’Astrologie » aux Editions First, « Astro Couple », avec Liz Rose aux Editions First, « Mieux se connaître par l’Astrologie » sous le pseudonyme Marc Angel aux Editions Solar, « Un amoureux sur mesure » aux Editions Solar, « Les 7 clés de la Voyance » avec mon amie et consœur Claire Davryle, aux éditions Exergue.

J’ai créé des jeux divinatoires tels que l’Oracle Egyptien, l’Oracle Amérindien, le Dodéka…

À chaque fois, j’ai eu énormément de plaisir à transmettre mon savoir au plus grand nombre, tout en m’amusant, tel un enfant.

La vie est basée sur l’échange et l’énergie !

 

Astrologie, mon petit guide partique – Editions Solar

Concis mais complet, Astrologie, Mon petit guide pratique mêle harmonieusement généralités et quiz, tests et cahiers pratiques, pour que vous appreniez les bases de cette discipline et pour vous lancer à la découverte de votre signe et de celui de vos proches, tout en vous amusant.

Ainsi, l’ouvrage se compose d’informations détaillées et classées par signes, suivis de leurs tests « Bien dans son signe » et « êtes-vous prêt à vivre aux côtés de…», des informations concernant les ascendants, les familles astrologiques, et aussi des tableaux déterminant facilement les affinités amicales et amoureuses entre les signes. D’un simple coup d’œil, vous saurez quels sont ceux qui sont le plus aptes à recevoir votre amour, votre sympathie, et au contraire ceux qui vous craindront.

Bien plus qu’un simple ouvrage théorique, l’Astrologie, Mon petit guide pratique vous permet d’approfondir vos connaissances sur votre signe, sur celui de votre proche, sur vos affinités, vos passions, et ainsi de mieux vous connaître en vous testant. Vous avez là, entre vos mains, LE guide qui vous permettra d’améliorer vos relations en décryptant les attitudes et les comportements de chacun.

 

Les 7 Portes de la Voyance co-écrit avec Claire Davryle – Editions Exergue

 

Vous êtes un professionnel plébiscité par les médias. Que vous apporte le fait d’être sous les feux des projecteurs ?

Je me suis toujours retrouvé acteur dans des projets novateurs.

Il y a vingt ans, les salons de voyance avaient un côté révolutionnaire !

L’émission de voyance en direct sur Radio Montmartre faisait figure d’ovni sur les ondes.

Les journalistes de Femme Actuelle, qui ont lancé le premier Hors-Série Astro, étaient aussi des précurseurs.

J’aime la nouveauté, la rupture avec le passé.

À la télévision, c’est la même chose. Mon intérêt se porte sur des concepts nouveaux, voire culottés !

À ce titre, j’ai particulièrement apprécié l’émission « L’avenir nous le dira », qui était diffusé sur la chaîne Direct 8, en 2007.

J’ai participé à d’autres  rendez-vous cathodiques : « Bien-Être » sur (Direct 8), « La Soirée de l’Etrange » sur TF1…

Je veille au fait que ces émissions respectent les professionnels des arts divinatoires.

Si ce n’est pas le cas, je les zappe !

Vous participez à  « ID Voyance », sur la chaîne de télévision IDF1. Qu’appréciez-vous le plus dans cette émission ?

Depuis quelques années, j’ai accepté l’idée de me tromper. J’essaie de faire passer ce message à la télévision.

J’ai dépassé le stade du test.

Cela m’a libéré.

Je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit.

La voyance intéresse uniquement le voyant et le consultant.

Pour revenir à votre question, le direct, la totale liberté d’échange sont des éléments qui me touchent dans cette émission.

Je suis à l’antenne deux fois par mois.

Ce rythme me convient parfaitement.

Je suis heureux d’être sur ce plateau.

Je crois d’ailleurs que cela se voit !

 

Jean-François Rottier lors de l’émission ID Voyance sur IDF1

 

Comment se déroule une consultation de voyance ?

J’ai ma marque de fabrique : quand une personne vient me voir,  j’écris tout, du début à la fin de la consultation, sur un papier.

Le mot est très important pour moi. Il est source de vie.

Voici une anecdote :

Un jour, j’ai dit à une dame : « Je vous vois devenir maman » ! (je ne lui ai pas annoncé qu’elle serait enceinte)

La sœur de cette dame a malheureusement eu, quelques temps plus tard, un accident de voiture. Elle est décédée dans ce drame.

Ma consultante a alors adopté les enfants de sa sœur. Elle est devenue « maman ».

Chaque mot a un sens, une vibration.

Lors de mes consultations, j’aide à dénouer les nœuds qui jalonnent les vies de mes consultants.

D’une certaine façon, nous allons, ensemble, toucher du doigt leur Vérité.

Je vais au-delà du prédictif.

Comme je le disais précédemment, la voyance peut permettre d’anticiper certains événements, et par la même, de mieux les accepter, car tout événement a un sens.

Je reçois souvent des femmes qui sont en plein divorce. Elles se retrouvent dans des situations affectives, morales, et financières très difficiles. Après de tels accidents de parcours, de belles choses les attendent souvent, comme le vrai amour ou une renaissance.

Tout n’est pas blanc ou noir, dans une vie….

Jean-François Rottier, quels sont vos rêves ?

Enfant, j’ai toujours été fasciné par le monde du cinéma.

Il y a deux ans, j’ai réalisé mon  rêve de gosse. J’ai suivi une formation dans une école de réalisation. Par la suite,  j’ai réalisé  le court métrage « Fausse Route » (à voir sur youtube.fr).

Grâce à une consultante, qui travaillait au théâtre du Châtelet, j’ai également été invité  à la Nuit des César pendant plusieurs années.

En ce qui concerne mes projets, j’ai le désir d’écrire un roman.

Je voudrais aussi continuer à réaliser des films, des courts métrages.

Mais je ne suis pas dans l’urgence.

Je sais prendre le temps.

Le fait de vivre à la campagne, loin de l’agitation des grandes villes, m’aide à savourer chaque instant.

Vivre le temps présent est l’une des clés qui mène à la joie, et c’est un voyant qui vous le dit ! (sourires)

Vous semblez avoir beaucoup d’humour…Est-ce une manière de prendre du recul sur la vie ?

Tout est mouvement.

La peine que nous éprouvons aujourd’hui, est déjà en train de partir. Demain,  nous retrouverons le sourire…

Quand une personne m’appelle pour me demander une consultation en urgence, j’attends toujours un ou deux jours pour la rappeler…

Car le problème n’est souvent plus d’actualité…

Il faut, encore une fois, savoir prendre le temps de vivre, d’accepter et de  digérer les événements…Certains sont essentiels à notre évolution personnelle.

Pour en revenir à mon humour, oui, je crois que c’est l’un de mes traits de caractère.

Cette qualité a le mérite  de  démystifier et de dédramatiser la voyance.

J’entends des choses, je les transmets en parlant, mais je pose un garde-fou.

L’humour est un bouclier, mais aussi le signe extérieur de mon amour pour la vie !

 

Jean-François Rottier

Astrologue & mdium

Consultation à Paris et par téléphone.

 

sitewww.jeanfrancoisrottier.fr

téléphoneJean-François Rottier et son équipe de médiums au 01.44.88.33.63.

téléphoneConsultation à Paris par Jean-François Rottier au 05.46.08.32.65 ou 06.48.02.52.88.

SCOOP : Réunissez un minimum de 5 personnes et Jean-François Rottier se déplace dans votre région pour des consultations.

 

Partagez directement sur FaceBook

 

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

6 commentaires sur “Jean-François Rottier :
« Un homme en mouvement »

    NOËL

    (24 avril 2018 - 0 h 49 min)

    Tes trop génial j’adore c’est quoi ton signe astrologique moi en tout cas je suis gémeaux ascendant poisson mon signe lunaire c’est bélier mon signe celte frêne et aztèque singe

    Desprez

    (6 août 2018 - 20 h 36 min)

    Combien coûte une consultation chez vous ou une communication avec vous Mr François routier cordialement

    Legrand alina

    (14 octobre 2019 - 11 h 32 min)

    Je vous regarde très souvent, et vous m’inspirer confiance. Je suis dû 4 juin, 1955. Un gemeaux née à 8h30 du matin. Bon courage….

      La Rédaction

      (21 octobre 2019 - 15 h 13 min)

      Merci à lui, mais n’attendez pas une réponse en ligne !

      Cordialement,
      L’équipe du Guide de la Voyance

    Piolanti

    (6 août 2020 - 7 h 36 min)

    Je voudrais commander une analyse de deux thèmes comment procéder et son prix merci

      La Rédaction

      (6 août 2020 - 14 h 58 min)

      Bonjour,

      Nous ne proposons la commande de thèmes.

      Cordialement,
      L’équipe du Guide de la Voyance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.