Marie-Lore Staudt :
Une voyante sur des roulettes

Nous avons découvert une voyante hors du commun qui exerce son activité de voyante avec brillance et beaucoup de cœur.

Elle sillonne Paris pour aller au-devant de ses consultants. Elle reçoit pour des grandes enseignes. Son bureau c’est ici et ailleurs.

Plein de charmes, elle vous parlera de votre avenir par l’appui de son tarot.

Une rencontre s’impose si le cœur vous en dit !

Comment définiriez-vous votre activité ?

Si je devais définir ma profession avec des mots, je parlerais de Clair-voyance.

Autrefois, il y avait des voyants qui annonçaient un futur qu’on venait écouter plutôt par curiosité ou par peur que pour mieux gérer sa vie.

Aujourd’hui, la nouvelle génération de voyants est en harmonie avec l’air du temps. Les gens ont besoin de mieux se connaître, de diriger leur vie, de régler des problèmes d’héritages familiaux, d’éducation, et de faire librement, en pleine conscience, leur choix de vie.

C’est en ce sens que je parle de clair-voyance : nous sommes là pour éclairer les gens.

Dans une consultation, je montre à la personne une photographie de sa vie à l’instant présent. Ou plutôt, je devrais parler d’« album de famille », avec le passé, le présent, le futur, et donc aussi avec la dynamique qui se met alors en place dans sa vie.

Chacun comprend ainsi à quoi il va se confronter et ce qu’il doit dépasser. C’est là que le travail commence, quand la personne a compris qu’elle a les clés de sa vie en main et qu’elle peut changer et améliorer le cours des évènements.

On dit de vous que vous êtes une voyante itinérante ? Pouvez-vous nous expliquer ?

Pendant 6 années, j’ai consulté dans des lieux publics (salon de coiffure, bar, restaurants.), à Paris et dans toute la France. Ce sont les journalistes qui m’ont baptisée « voyante itinérante ».

Depuis un an, j’ai choisi de ne plus pratiquer cet art dans les lieux publics, après tous les articles de presse qui ont encouragé beaucoup de voyants en herbe ou voyants amateurs à consulter dans des bars, pour arrondir leur fin de mois. Ce métier ne peut pas se pratiquer en dilettante.

Pour ma part, j’ai toujours choisi des lieux où je pouvais m’isoler dans le calme, et où je donnais rendez-vous à ma clientèle. Et les consultations duraient toujours d’une heure trente à deux heures : c’est un métier que l’on ne peut pas prendre à la légère et pratiquer entre deux bières.

Comment se passe une consultation avec vous ? Quel est son déroulement ?

Je prends toujours le temps, avant de commencer la consultation, d’expliquer à la personne qu’elle possède elle-même, et non le voyant, le pouvoir de décision sur sa vie, et qu’elle peut, en recevant les messages qui suivront, réorganiser ou réorienter sa vie.

Je lui demande ensuite de prendre un petit moment pour elle (après l’avoir fait moi-même), pour être bien centrée : quand la personne est prête, elle m’énonce son nom, son prénom et sa date de naissance.

J’utilise le tarot de Marseille comme support. Cela rassure.

Et là nous pouvons commencer. Je ne compte pas le temps qui passe et demande à chacun d’avoir deux heures devant soi.

Vous arrive-t-il de ne rien voir lors d’une consultation ?

Non, mais chaque consultation est différente par son ton, ses messages, sa profondeur : cela dépend de l’ouverture de la personne en face de soi.

Je pense que chacun reçoit le message qu’il a à recevoir. Parfois, le voyant ne connaît pas l’importance du message qu’il reçoit pour l’autre.

Quel constat faites-vous aujourd’hui du monde de la voyance face aux médias ?

Je suis assez déçue par les émissions TV. Ils utilisent la voyance comme un fonds de commerce en exploitant uniquement les aspects négatifs de la profession : le charlatanisme, les soi-disant accros, le sensationnel. Toutes ces émissions ne sont que de médiocres caricatures.

Je refuse à 90% les émissions de voyance que l’on me propose, toutes chaînes confondues. On me demande de mentir ou d’inventer des choses pour les besoins de l’émission. L’angle est toujours défini à l’avance et aucune production jusqu’alors ne veut faire un vrai travail de journalisme, c’est-à-dire montrer aussi bien les aspects positifs que négatifs, pour que chacun ait sa propre réflexion et sa propre analyse.

Depuis des années, de grosses sociétés de marketing exploitent la crédulité des gens : tout se passe par courrier ou Internet et rien ne passe par des voyants. Et cela, personne n’en parle, aucun journaliste ne dénonce ce commerce crapuleux.. !!!

Donnez 3 conseils aux internautes qui souhaiteraient consulter un(e) voyant(e) ?

1/ Ecoutez votre intuition lors du premier contact (souvent téléphonique lors de la prise de Rv),

2/ aller à un rv en vous ouvrant pour recevoir des messages utiles sur vous qui vont mettre en conscience des choses de votre vie

3/ Tout ce qu’on vous dit doit résonner en vous, et faire écho au plus profond de vous. Vous devez vous sentir plus fort et plus confiant en sortant d’une consultation.

Pour vous, l’avenir est-il totalement écrit ou s’il peut être modifié si l’on est averti ?

Je crois que si l’avenir était écrit, je ne ferai pas ce métier et la vie serait sans surprise.

Le bonheur de cette vie sur terre est qu’en tant qu’être humain, nous avons une conscience et un libre arbitre, donc la capacité de choisir notre vie et de l’orienter selon nos choix et notre compréhension.

Pourquoi le nombre de consultations de thérapeutes divers est en augmentation ? Pourquoi existe-il tant de nouvelles formules de bien-être ? Les gens ont compris qu’ils pouvaient devenir maîtres de leur destin et cherchent la clé de leur existence pour trouver leur épanouissement.

Quelle a été votre plus belle expérience ou fait marquant en tant que voyante ?

Le jour où j’ai écouté la cassette d’une consultation faite 2 ans et demi auparavant, où j’ai dit à quelqu’un que la femme de sa vie était à côté de lui et que, effectivement, depuis 6 mois, cet homme et moi vivions ensemble.

Quel est votre actualité ? Vos projets ?

Depuis deux ans, j’ai mis en place des séjours initiatiques de bien-être à Marrakech, qui sont de vraies vacances que les gens s’offrent pour faire une pause et se faire du bien.

J’ai compris que pour faire un vrai travail de transformation, une consultation ne suffisait pas et que souvent les gens comprennent après la première ou la seconde consultation le travail sur eux qu’ils ont besoin de faire pour véritablement avancer. Alors en une semaine !!! Imaginez !, c’est comme prendre le TGV.

A côté de cela, je suis en contact avec deux producteurs pour travailler sur le concept d’une émission TV.

Une journée avec Marie-Lore, c’est quoi ?

Les jours où je consulte, je dors beaucoup. Je médite avant mes consultations pour être paisible et détachée de mon quotidien. Je pratique le Reiki pour me réharmoniser et trouver ma paix intérieure.

Je mange Kousmine et pratique la méthode des bains dérivatifs depuis quelques temps, pour garder un équilibre physique.

Ma vie s’organise entre mes consultations, les séjours à Marrakech et une association, La Fée Clochette, que j’ai montée avec des personnes agréables, humaines et très sympas.

L’association a pris beaucoup de mon temps cette année et je dois dire que depuis quelques semaines, j’essaye de me tempérer pour avoir un peu plus de temps pour d’autres hobbies (ma vie amoureuse, la déco, les voyages, le sport, le cinéma, mes côtés artistiques.)

Il est important que ma vie cadre avec une certaine réalité et prenne le chemin de mon épanouissement personnel, comment peux-t-on dire aux autres de se faire du bien et de se prendre en main si nous-même, nous passons à côté de l’essentiel de notre vie.

 

 

Marie-Lore Staudt

Coach intuitif, la voyance autrement

téléphone PARIS

téléphone06.60.05.52.97.
sitewww.marielore-staudt.com

adresse mailEmail

 

 

 

Partagez directement sur FaceBook

 

 

 

 

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *