Véra Michella dite Gaya : Un don du ciel Médium, voyance pure, guérisseuse

Véra Minchella, dite Gaya dans l’émission ID Voyance (chaîne de télévision IDF1), est medium depuis son enfance.

Installée à Paris, elle aiguille ses consultants grâce à son don de voyance pure.

Elle délivre aussi les messages des personnes décédées, avec une douce bienveillance.

Plébiscitée par les médias- elle a dernièrement été invitée dans « le Dussart du Soir », sur  la chaîne NRJ 12- Gaya est un vrai rayon de soleil.

Rencontre avec une dame de cœur.

 

Vous avez été medium dès votre enfance….

J’étais en effet une « enfant medium ».

Je dois préciser que dans ma famille, mon oncle et ma mère, pour ne citer qu’eux, sont dotés d’un 6ème sens saisissant, même s’ils n’ont jamais exercé à titre professionnel.

Petite fille, je fonctionnais comme un vrai scanner. Je voyais toute la vie d’autrui en quelques instants….

À l’âge de 4 ans, j’ai vu ma grand-mère rejoindre l’Au-delà.

Ce foisonnement de ressentis me mettait mal à l’aise.

Du coup, j’étais un peu bougonne.

En grandissant, je me suis mise au sport et cela m’a beaucoup aidée.

J’évacuais ce trop-plein d’énergie, et par voie de conséquence, je suis arrivée à mieux canaliser mes ressentis.

Je me suis concentrée dans cette voie : une fois adulte, je suis devenue professeur de sports. J’ai exercé ce métier durant quatre ans.

Je « voyais » toujours sur me semblables, mais cette ouverture sur le temps n’était plus pesante…

 

Vous avez vécu une première vie professionnelle très « terre à terre » avant de vous installer en tant que medium…

Lasse de faire le pantin sur une estrade (sourires), j’ai abandonné le survêtement de professeur de sports et j’ai bifurqué dans une autre direction : j’ai travaillé comme directrice commerciale dans une entreprise de travail temporaire.

J’ai ensuite créé ma propre société d’intérim.

J’étais sur le terrain au quotidien et mon 6ème sens a été fort utile pour décrocher des contrats !

Il m’arrivait souvent de présenter ma société d’intérim en quelques minutes, puis je me retrouvais happée, par la vie de mon interlocuteur.

 

Gaya et son tarot chinois

 

La voyance n’était jamais très loin…

Changement de cap

Après  mon divorce, à l’âge de trente ans, je me suis retrouvée dans une situation très difficile. Une amie m’a alors lancé : « tu as un don, pourquoi ne pas en faire ton métier ? »

J’ai éprouvé beaucoup de  réticences. Je me suis posée beaucoup de questions : « un don de médiumnité peut-il se monnayer ? Et si je me trompe sur mes ressentis, quelles en seront les conséquences ? »

Une fois mon mental mis au repos, je me suis enfin lancée.

J’ai très vite perçu un phénomène incroyable : le fait de donner des consultations de voyance me rechargeait.

Pratiquer la voyance me donnait la pêche !

J’étais chargée en bonnes énergies.

J’ai compris que telle était ma voie.

Peu à peu, le bouche à oreille a fait son chemin.

 

Sous les feux des projecteurs

Je n’ai pas eu besoin de faire de  publicité.

Mon activité a démarré très rapidement.

Des radios telles que Ici et Maintenant, RFM, RTL,   m’ont invitée sur leur antenne.

Cela a été une très bonne école car j’ai pu développer ma médiumnité, en me connectant à la voix de mes interlocuteurs.

La voyance n’a pas de frontière. C’est magnifique de voir ainsi, à distance.

Évidemment, ces expériences m’ont apporté une petite notoriété. La télévision est également venue me solliciter.

J’ai participé, entre autres, à « La Soirée de l’Etrange », et le 22 septembre dernier, j’étais sur le plateau du  « Dussart du Soir », sur NRJ 12.

Je donne des consultations, depuis 18 ans maintenant, en cabinet à Paris, dans le XVIème arrondissement, et par téléphone.

J’ai vécu dans le Sud de la France, durant quelques années, pour des raisons personnelles.

Je viens de me réinstaller dans la capitale, pour mon plus grand bonheur car je suis une vraie parisienne !

 

Depuis votre enfance, vous êtes en contact direct avec les défunts….Comment se manifestent-ils à vous ?


Ma première expérience est gravée dans ma mémoire, et pour cause !

À l’âge de 4 ans, un soir, j’ai vu ma grand-mère au pied de mon lit. Elle m’a dit : « ne t’inquiètes pas, je suis partie mais je suis bien ! »

Le lendemain matin, j’ai appris le décès de ma grand-mère.

Depuis, je n’ai jamais eu peur de la mort car elle  fait partie de la vie.

Par contre,  j’ai envoyé une demande au ciel : je ne voulais plus voir les enveloppes corporelles des défunts.

J’acceptais de les entendre, de recevoir des informations, mais je ne souhaitais plus de contacts physiques.

J’ai prié Dieu –je suis très croyante et très pratiquante-et j’ai été exaucée.

Depuis, je peux dire sans aucune prétention, que je suis un relais entre le ciel et la terre.

Cette connexion est structurée, canalisée.

Je reçois des informations, et je les transmets au consultant. Ici s’arrête ma mission….

Quand je ne travaille pas, je ne vois rien, je n’entends rien, et tant mieux.

Imaginez, ce serait infernal, dans le cas inverse !

Les défunts nous disent sans cesse qu’ils sont en paix, et dans la lumière. Ils sont là pour nous rassurer.

Chaque échange est auréolé d’amour et d’espérance.

Lors d’une consultation de voyance, j’invite toujours mes consultants à apporter des photos de leurs défunts.

Les contacts se font souvent lors de ces rencontres avec soi-même.

Ils ne sont pas automatiques, car seul le défunt décide de la nécessité de cette mise en relation.

 

Gaya lors d’une consultation médiumnique

 


Une autre vision de la vie

Je suis heureuse d’être là, entre deux mondes. Ces témoignages de l’Au-delà redonnent confiance aux gens.

Oui la vie continue après la mort, oui tout a un sens dans notre parcours terrestre !

À titre personnel, c’est un enchantement.

J’insuffle un vent d’espoir, à toutes celles et ceux qui se trouvent en période de doute et de deuil.

Le ciel m’a offert ce beau cadeau qu’est la médiumnité.

J’en fais bon usage.

Je la fais vivre au quotidien. Je la partage, je la fais grandir.

Vous savez, j’ai eu une vie semée d’embûches, c’est le moins que l’on puisse dire ! (sourires), mais j’ai toujours gardé la Foi.

Ce 6ème sens m’a toujours aidée.

Il est mon phare.

Je suis vraiment dans la gratitude.

 

Revenons à vos consultations de voyance. Comment se déroulent-elles ?

Je travaille en cabinet, à Paris, et par téléphone.

Au début de chaque consultation, je donne toujours un ou deux événements du passé, pour être certaine d’être bien connectée avec la bonne personne.
Mes ressentis sont basés sur des pensées qui arrivent instantanément dans ma tête.

C’est compliqué d’expliquer le mécanisme de la voyance…

Ensuite, je pars dans le futur. Je transmets tout ce que « l’on m’envoie ».

À la fin, le consultant, qui est resté « muet », durant tout ce temps, peut me poser des questions.

Je travaille essentiellement en voyance pure.

À ce titre, j’utilise rarement des Oracles ou le Tarot de Marseille.

Je dois vous faire une confidence : lors de mes passages à la télévision, on me demande souvent d’avoir un jeu de cartes en mains, afin de rassurer les téléspectateurs….

Je réponds à cette demande mais en réalité, je n’en ai pas du tout besoin ! (rires)

 

Gaya à son cabinet Parisien

 

Comment envisagez-vous  une consultation de voyance ?

Je pars du principe que tout ce qui doit arriver d’important, va se produire. Tout semble écrit depuis si longtemps….

Une consultation ne permet donc pas d’éviter l’événement positif ou négatif.

Elle a le mérite d’avertir une personne et celle-ci a alors la capacité de se préparer en amont, via son subconscient.

La voyance permet de prendre du recul sur sa propre vie.

C’est un peu comme si on nous offrait l’opportunité d’observer notre existence, de « plus haut ».

D’un coup, tout est mis en relief ! : les schémas répétitifs, les imbroglios sentimentaux…

C’est l’occasion de repositionner les morceaux du puzzle, dans le bon sens… Et d’aller de l’avant, plus sereinement.

Par le biais de la voyance, je rééquilibre aussi les énergies de mes consultants.

Je suis guérisseuse, je ne donne pas de séance pour accompagner les gens, mais il est vrai que lors d’une consultation, je transmets un peu de mon fluide.

Je décèle les zones de souffrance sur un corps, je remonte à la source des maux, et j’appose les mains. Pour se recentrer, il faut avant tout se pacifier avec soi-même et s’unifier.

Le consultant est en quelque sorte, libéré d’un poids, rechargé. Et moi, je suis heureuse du travail accompli !


Vous participez à l’émission ID Voyance, sur la chaîne IDF1. Parlez-nous de cette expérience de télévision en direct…

L’émission ID Voyance est une continuation dans mon parcours. J’ai déjà participé à de nombreuses émissions et j’aime ce contact direct avec les téléspectateurs.

Je participe à trois émissions par mois, en moyenne.

Ces rendez-vous m’offrent l’occasion de répondre aux attentes du plus grand nombre, en peu de temps.

Rapidité, réactivité et bonne humeur sont de la partie. Les retours des téléspectateurs me font chaud au cœur.

Cela fait du bien quand on vous dit : « Grâce à vous, j’ai tenu le  coup et oui, comme vous me l’aviez annoncé, tout s’est arrangé ! »

Je suis sur IDF1 depuis 5 ans. C’est une belle aventure humaine.

 

Gaya sur le plateau d’IDF1 pour l’émission ID Voyance

 

Quelle est votre recette pour être en équilibre en tant que medium ?

Je prie beaucoup.

C’est une forme de relaxation, car je suis reliée aux forces de la terre et du ciel.

C’est l’amour qui me porte.

Je crois en la Vie.

Alors certes, nous avons tous-ou presque-des épreuves à surmonter, il faut l’accepter.

Pour moi, la vie est comme un jeu. Elle n’a rien de prévisible, ni d’arrangeant…

Lorsque je sens chez des consultants des envies de suicide, je leur lance avec une pointe d’humour : « mais non, ce n’est pas la peine, on va tous mourir un jour, pourquoi précipiter la date ? »

Il faut dédramatiser, prendre du recul et se brancher sur le courant de l’amour.

Vous savez, une fois décédé, l’esprit fait le bilan de sa vie, et il se dit : « finalement, ma vie n’était pas si difficile que cela ! »

 

Quels sont vos projets ?

Bien entendu, j’ai quelques envies : écrire un livre, animer une émission sur la spiritualité, à la télévision ou à la radio…

Mais honnêtement, je n’ai pas de grandes ambitions personnelles.

Je souhaiterais simplement pouvoir continuer mon métier de medium, jusqu’à mon dernier souffle.

Car c’est ma raison d’être sur terre !

 

Véra Michella dite Gaya

Médium, voyante, guérisseuse

Consultation en cabinet, et par téléphone

 

téléphoneParis

sitewww.veravoyance.com

téléphone06.14.97.06.56

 

Partagez directement sur FaceBook

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

8 commentaires sur “Véra Michella dite Gaya : Un don du ciel Médium, voyance pure, guérisseuse

    Berthier

    (4 avril 2019 - 21 h 57 min)

    Bonjour ,
    Mon prénom est Elisabeth !
    Mes questions portent sur :

    – la vente ou la location d’un bien (en attente depuis longtemps à trouver des locataIres ou acheteurs malgré la qualité du bien )
    – la santé pour moi et mon mari
    – pour ma fille qui passe un moment bien difficile suite à un divorce

    À bientôt

    Venturelli

    (30 juin 2019 - 0 h 28 min)

    J’aimerais savoir si je peux espérer rencontrer quelqu’un

      SIMIER HORNER

      (17 décembre 2019 - 11 h 05 min)

      Quels seront mes prochains évènements sur ma vie sociale et amoureuse ?
      Cordialement

    laetitia

    (15 octobre 2019 - 17 h 44 min)

    bonjour, Vera quand allez vous me rembourser des €. 60 pour ma voyance que je n’ai JAMAIS eue? cela fait plus d’un mois que j’attends votre remboursement !!!! ????? que se passe t’il ??? dois je porter plainte?
    ma patience commence sérieusement à dépasser les limites !!
    personne qui n’est ni joignable par telephone, ni par mail et qui arnaque les personnes de €. 60
    PAS SERIEUSE DU TOUT ARNAQUE

      La Rédaction

      (21 octobre 2019 - 15 h 12 min)

      Bonjour,

      Si vous avez fait un règlement via PayPal, vous pouvez leur soumettre une réclamation.

      Cordialement,
      L’équipe du Guide de la Voyance

      Chrétien

      (17 décembre 2019 - 20 h 45 min)

      Je suis célibataire depuis 2017 . A quand une belle rencontre

    Minjard

    (15 décembre 2019 - 11 h 39 min)

    J’aimerai savoir si 2020 sera une annee de chance pour moi

    JAVELIER

    (29 avril 2022 - 19 h 45 min)

    De l arnaque totale. Des années de consultations pour rien hormis des centaines d euros perdus malgré que GAYA vous mette à l aise. Des centaines d euros perdus depuis 2014 pour aucun résultat. Je le redis, à bânir totalement . Il n y a aucune voyance sans ses consultations. Quelle déception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *