Michael Delmar : virtuose de l’astrologie

Astrologue, voyant, parlez-nous de vos débuts ?

Vers l’âge de 12 ans, j’ai découvert l’astrologie dans la bibliothèque de mon grand-père, à Casablanca. Et je dois dire que j’ai appris tout seul, dans les ouvrages d’André Barbault. J’ai pris un an de cours par correspondance avec une école, l’Esap, pour me perfectionner. Le cycle comprenait trois ans, mais le programme de la deuxième année m’a rebuté, j’ai laissé tomber, et achevé ma formation en rencontrant de grands astrologues : Jean Carteret, Alexander Ruperti, Jean-Pierre Nicola, et Joëlle de Gravelaine. Certains ont eu une influence négative ; mais je leur dois tout de même quelque chose ! J’ai débuté sous les auspices de Joëlle de Gravelaine, grande astrologue, que j’ai eu la chance de connaître vers l’âge de 22 ans. A l’époque, je montais des thèmes, pour me faire un peu d’argent de poche. C’est elle qui m’a encouragé à continuer. Je me souviens que les gens disaient à mes débuts : « Vous êtes voyant ». Je protestais : « Non, non, je suis astrologue ! ». J’ai mis un certain temps à reconnaître que j’étais autre chose qu’un astrologue classique.

Si vous n’exerciez pas l’activité d’astrologue-voyant, quel métier auriez-vous aimé exercer ?

Ceux que j’exerce déjà : écrivain, et réalisateur de documentaires. Des activités relativement créatives et indépendantes.

Vous vous partagez entre la Normandie et Paris. Trouvez-vous ainsi votre équilibre ?

Je ne pourrais pas vivre à Paris continuellement, sous peine de me laisser happer par le tourbillon de la vie parisienne. Le retour à la nature m’apporte de l’équilibre, de la douceur, un regard plus serein sur les rapports humains.

Quelle est aujourd’hui votre vision de l’astrologie et de la voyance ?

L’astrologie est un art divinatoire. Je n’adhère pas à une astrologie limitée à l’étude des caractères, réduite à n’être qu’une parente pauvre de la psychologie, une sorte de psychanalyse à l’usage des midinettes. Les bons astrologues possèdent un don de divination, qui se développe au fur et à mesure de l’exercice de leur art, avec les années de pratique. En tout cas, pour moi, cela a été ainsi. Aujourd’hui, je m’annonce autant comme médium que comme astrologue. L’astrologie est mon support de prédilection, mais ce n’est qu’un support. Par ailleurs, la voyance est capricieuse, elle se manifeste selon son bon plaisir. On voit ou on ne voit pas : ce n’est pas sur commande.

Votre avenir en tant qu’astrologue-voyant, vous le voyez comment, ou comment aimeriez-vous qu’il soit ?

J’aimerais voyager, participer à des échanges. C’est passionnant et très enrichissant, j’adore découvrir de nouvelles techniques, essayer des interprétations différentes. Je le fais déjà, mais pas suffisamment.

L’astrologie et la voyance ont-elles une influence dans votre vie ?

Evidemment. Je prête une grande attention aux signes et aux coïncidences et j’écoute mon guide intérieur ! Mon thème, je l’étudie régulièrement, seul ou avec un confrère. Je me fie aux transits importants pour choisir une direction générale, chaque année. J’aime bien connaître le thème de mes proches, non pas pour exercer une sélection, plutôt pour essayer de mieux les comprendre. Mon premier film s’appelait : « L’étoile noire »- vous voyez, on n’y échappe pas…

Malgré vos nombreuses activités (rédaction d’articles dont l’horoscope pour le magazine Cosmopolitan), trouvez-vous le temps de consulter en privé ?

Oui, quand j’en ai l’occasion.  Avec beaucoup de plaisir chaque fois.

Très impliqué et très passionné, arrivez-vous à décrocher de l’astrologie et de la voyance au sein de votre vie personnelle ?

Non, et d’ailleurs je n’essaie même pas ! Je m’efforce d’être le plus performant possible, pour les autres comme pour moi-même, et il ne me viendrait pas à l’idée de me priver de mes outils, maintenant qu’ils sont à peu près au point !

Quels sont vos projets ?

L’écriture et la réalisation de nouveaux documentaires sur des personnalités artistiques, du passé et d’aujourd’hui. J’y travaille en ce moment.

Une journée avec Michael Delmar, c’est quoi ?

Bon, je me lève vers 7h30, je promène mes chiens 1h dans la forêt, je travaille l’astro, je nage un peu l’été, et je retravaille l’après-midi! Entretemps, je réponds au téléphone, je prends des rendez-vous, je parle et rencontre des gens, j’écoute les histoires des uns et des autres… La journée est presque complètement absorbée par des tâches professionnelles, écriture d’articles, rendez-vous divers, discussions avec les producteurs, les éditeurs, compositeurs, etc. Sans oublier les soins de mes nombreux animaux : chiens, chats, oiseaux… Lorsque j’en ai le temps, j’invite quelques amis à dîner, et nous plaisantons comme des gamins. Récemment, un confrère médium, consulté au téléphone, m’a invité un week-end dans un camp naturiste. A priori, c’est assez surprenant car il ne m’avait jamais rencontré. Il faut oser mais pourquoi pas ? Sauf que, me connaissant comme une Vierge hyper-pudique, cette invitation inattendue n’a pas fini d’amuser mes amis !

 

Michaël Delmar

Consultation en cabinet et par téléphone


téléphone06.83.22.47.76.
sitewww.cafeastral.com

adresse mailEmail

 

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

2 commentaires sur “Michael Delmar : virtuose de l’astrologie

    VINCENT

    (11 septembre 2019 - 20 h 02 min)

    Bonjour,
    Pouvez vous m’indiquer les positions de Mars chez une femme née le 19 Juillet 2001?
    D’avance merci.
    D’autre part, je recherche la dernière édition du livre « L’astrologie amoureuse » de Michaël Delmar.
    Pouvez-vous m’indiquer où je pourrais l’acheter?

    Dans l’attente de vous lire,

    Recevez mes cordialed salutations.

    F. VINCENT

      La Rédaction

      (28 septembre 2019 - 18 h 19 min)

      Bonjour,

      Le mieux serait de prendre contact directement auprès de Michael Delmar.

      Cordialement,
      L’équipe du Guide de la Voyance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *