Murielle Mermet,
dame de coeur de l’astrologie

Murielle Mermet adorait les astres. Elle est partie rejoindre les étoiles le matin du 9 août dernier au terme d’un combat douloureux et silencieux contre une maladie implacable. Nous sommes tristes de perdre une amie, une collaboratrice et une grande astrologue. Régulièrement présente dans nos colonnes, Murielle était depuis plus de vingt ans l’astrologue du journal Le Progrès à Lyon.

Sa pratique reposait sur de sérieuses études astrologiques avec les plus grands et sur une bonne connaissance de la psychologie. Très tôt, elle rencontre le célèbre astrologue Saint-Yves, lui-même ami des renommés Privat et Volguine. Elle savait bien que « les astres inclinent mais n’obligent pas » et restait modeste et humble malgré son talent.

Murielle est désormais de l’autre côté du voile, elle n’en demeure pas moins présente dans nos coeurs et dans nos têtes. Nous présentons à son compagnon de vie, à ses proches et à tous ceux qui l’ont aimée, nos sincères condoléances.

 

L’astrologie est pour vous une passion. Qu’est ce qui vous a conduit à cette discipline ?

La curiosité m’a amené à rencontrer l’astrologue Saint Yves, un Lyonnais connu et reconnu, ami des célèbres astrologues Privat et Volguine. Je l’ai consulté jeune fille, moi qui était sceptique, son analyse m’a étonnée, ainsi que ses conseils dans tous les domaines. Sa façon d’utiliser l’astrologie me convenait, car son souhait n’était pas de prédire l’avenir à ses consultants, mais de les aider à diriger leur vie. D’ailleurs ce vieil adage était présent sur la première page de toutes ses études « Les astres inclinent mais n’obligent pas » Nous sommes devenus amis et j’ai beaucoup profité de ses nombreuses années d’expériences. J’ai eu aussi la chance de suivre les cours d’un ami psychologue.

En quoi l’astrologie peut être utile ? Qu’apporte-t-elle comme éléments de réponses pour un consultant ou une entreprise ?

Vous ne partez pas faire un grand voyage sans le préparer, sans un guide touristique, si vous voulez bien visiter un pays et vous emportez une carte routière, afin ne pas vous tromper de chemin.

Pour la route de votre vie, au lieu de partir à l’aventure, vous pouvez avoir recours à l’astrologie, afin d’utiliser au maximum votre lire arbitre et notamment les périodes de chances, ainsi que les périodes difficiles, afin de ne pas être pris au dépourvu.

Vous pouvez consulter, pour prendre un tournant dans votre vie professionnelle, avant de changer d’emploi, avant de monter une société. Dans une entreprise une équipe cohérente est la garantie d’une entente, car une seule personne peut amener des perturbations.

Dans la vie affective, les comparaisons de thèmes sont souhaitables pour prendre les grandes décisions, mariage ou divorce. Lors, de conflits dans un couple, souvent liés à la routine, il est important de savoir, si la crise est passagère ou si l’issue est une rupture, pour cela, il faut comparer les deux cartes du ciel. Crise ne veut pas dire forcément rupture, parfois c’est le contraire, si elle est bien gérée, mais dans ce cas, on retrouve beaucoup affinités dans les deux thèmes. Signes solaire et ascendant en harmonie, et plus encore.

Avec l’aide de l’astrologie, vous aurez la connaissance de vos points faibles de santé. Ensuite à vous d’agir, afin qu’ils ne se développent pas, pour cela vous choisirez sur votre mode de vie, en toute connaissance. En consultant votre astrologue régulièrement, vous irez voir, votre médecin pour un bilan, avant une période de chronicité et ainsi vous ferez de la prévention, bien utile pour vieillir dans de bonnes conditions.

Pour les enfants, il faut consulter le plus tôt possible. Connaître le caractère de son enfant c’est important, vous ne pouvez pas éduquer un enfant né sous un signe de feu, fort et dynamique, ( Bélier, lion, sagittaire), comme un enfant né sous un signe d’eau, (Cancer, Poissons) plus fragile, plus sensible, plus émotif. Toutefois, ne vous fiez pas seulement au signe solaire, une carte du ciel se juge dans son ensemble. (signe ascendant et positions planétaires).L’astrologie peut aussi, aider pour l’orientation scolaire et ainsi vous éviterez bien des erreurs.

« Prévenir c’est guérir », aussi, il est préférable de consulter son astrologue chaque année au moment de son anniversaire, afin de bien avoir tous les renseignements qui vous permettront de bien gérer votre révolution solaire ; (un an, d’anniversaire à anniversaire)

Pouvez-vous nous expliquer le déroulement d’une consultation ?

En prenant rendez-vous, je demande les renseignements utiles au calcul du thème astral, ce qui me permet de prendre le temps de préparer l’analyse.

Malheureusement de plus en plus, les consultants veulent des réponses rapides, ils ne se rendent pas compte, qu’un travail sérieux demande une préparation, en plus les tarifs pratiqués pour les consultations par téléphone sont attractifs, notamment en voyance.

Il faut aussi souligner, que beaucoup de consultants ne font pas encore la différence entre la voyance, la cartomancie et l’astrologie.

En début de consultation, il faut m’assurer, que l’heure de naissance est exacte, pour cela les indications données sur le caractère doivent correspondre.

Ex :: je reçois un jour, un natif du Lion ascendant sur la fin du Lion, un homme timide, plutôt effacé et même stressé

Alors qu’un LION ascendant Lion est fier, sur de lui, l’oil est pétillant, il a de la présence et la parole facile, à moins de positions planétaires vraiment difficiles.

J’ai annoncé à mon consultant, qu’il était ascendant Vierge, il a été soulagé, car il m’a avoué, qu’il ne se reconnaissait pas assez dans la description du Lion.

Je parle du caractère, en début de consultation, car souvent, il faut savoir comment le consultant vit les contradictions dans sa personnalité et il est possible de l’aider.

Ensuite, je donne des conseils à mon consultant pour valoriser son capital santé et je passe à la vie professionnelle et ce qui touche au domaine matériel, achat immobilier. Pour un enfant, il s’agira de son orientation scolaire. En dernier, je parle de la vie affective, de la famille.

Enseignez-vous l’astrologie ?

J’y pense. Il m’arrive parfois de faire des conférences.

A quoi reconnaît t-on un bon astrologue ?

Il doit être capable de dresser votre carte du ciel, même si son ordinateur est en panne et aussi calculer une révolution solaire. Il doit vérifier, si l’heure de naissance est juste en vous posant, quelques questions sur votre caractère.

Un astrologue valable est connu plus par le bouche à oreille, que par la publicité. Toutefois, il faut se méfier, car des consultants peuvent facilement critiquer, si nous n’avons pas confirmer leurs espoirs. Aller dans le sens du consultant, c’est malhonnête et à long terme, il n’est pas possible d’avoir une bonne notoriété.

En principe, les bons astrologues ne pratiquent pas avec diverses méthodes. L’astrologie demande beaucoup d’années d’études, d’analyses de thèmes, il est difficile d’apprendre et de pratiquer plusieurs techniques sérieusement. Il vous parlera encore moins de retour d’affection et de porte bonheur… Toutes ses pratiques occultes qui sont de l’escroquerie et malheureusement les plus crédules sont les plus faibles.

Les horoscopes présents à travers les médias sont souvent critiqués ? Vous qui rédigez des horoscopes, qu’en pensez-vous ?

Madame Soleil a médiatisé l’astrologie, son émission sur Europe 1 était très écoutée, ainsi que son horoscope, cela a changé le regard des médias, au sujet de cette rubrique. Si la presse veut être crédible, il n’est plus possible de confier cette rubrique à un journaliste et j’en suis heureuse, car les messages doivent correspondre aux positions des planètes. L’horoscope annuel doit donner les tendances, les grandes lignes et peut amener à consulter, pour avoir plus de détails personnels. Il est évident, que les lecteurs ne peuvent pas espérer avoir l’équivalent d’une consultation personnalisée en lisant l’ horoscope. C’est un clin d’oil matinal sympathique, que je fais à mes lecteurs du journal le PROGRES, avec beaucoup de rigueur, par contre, sur mon site, il y a des rubriques plus précises. Malgré les critiques de certains astrologues, au sujet des horoscopes, je suis sure, qu’ils ne refuseront pas, la collaboration avec un média, presse écrite ou radio.

N’oublions pas, que si l’astrologie a repris sa place, depuis 30 ans, c’est avec le concours des médias.

En tant qu’astrologue, quelle a été votre plus belle expérience ?

Une auditrice désespérée, déprimée m’a téléphoné lors de mon émission à Radio Lyon, car elle avait un problème de santé, qu’elle n’arrivait pas à régler, depuis de nombreux mois. J »ai analysé son thème astral, elle a suivi mes conseils, je l’ai dirigé vers un médecin homéopathe et ce que la médecine traditionnelle n’a pas pu solutionner l’homéopathie a réussi. Cette personne a réglée définitivement son problème et une famille a retrouvé la sérénité. Heureusement, certains médecins sont ouverts à l’astrologie médicale et vérifient les renseignements que l’astrologue peut apporter par le thème astral, car pour moi l’avis du médecin, reste la seule garantie d’un vrai diagnostic. Je ne fais pas confiance à un iridologue qui n’est pas médecin.

J’ai d’autres histoires, mais ce cas est prioritaire sur des succès qui touchent le domaine matériel ou même affectif.

Faire investir un chef d’entreprise dans la bonne période et le conseiller pour créer, une équipe soudée.

Aider un couple, à gérer une crise, à retrouver l’harmonie et voir de nouveau une famille heureuse, c’est mon métier.

Utilisez-vous l’astrologie pour vous-même vos proches ?

Je ne suis pas penchée en permanence sur mon thème, ni sur celui de mes proches, cela m’a coûté quelques erreurs, mais vous savez, on dit « les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés » Je suis plus prudente.

Quels sont vos projets ?

Ecrire un livre afin de faire profiter les futurs astrologues de mon expérience.

Développer les rubriques sur mon site internet.

Je suis depuis plus de 20 ans, l’astrologue du Journal LE PROGRES et compte-tenu de l’évolution des techniques, nous avons des projets d’un service audiotel et de nouvelles rubriques sur le site du JOURNAL.

Une journée avec Murielle Mermet c’est quoi ?

En ce moment, compte-tenu des projets, les journées sont bien remplies, lorsque je ne suis pas en consultation, je prépare mes textes, afin de concrétiser mes projets et en plus je dois rédiger mes horoscopes. Je suis déjà en retard pour l’horoscope 2006, je dois le finir pour la fin de ce mois.

Heureusement, que mon mari est un passionné d’informatique, c’est lui qui s’occupe de mon site, il me règle bien des problèmes dans ce domaine

Lyon est une grande et belle ville, que j’aime, aussi je m’intéresse à son avenir, je suis la secrétaire d’une association et j’assiste aux réunions des conseils de quartiers. Mon mari m’a rejoint dans mes actions depuis le printemps, cela permet d’être ensemble et d’échanger nos idées.

Nous avons une vie sociale très active et intéressante, notamment avec les artisans et commerçants de notre quartier, certains sont des amis. Les échanges sont enrichissants et toutes ces activités permettent de rencontrer nos élus et de travailler avec eux sur la vie et l’avenir de notre arrondissement.

Nous trouvons le temps, de bouger en fin de semaine, nous aimons la marche et surtout chiner à la campagne le dimanche ou visiter des musées et des châteaux. Nous avons bien organisé notre vie privée et elle ne souffre pas de mes nombreuses activités, que nous avons la chance de partager, car nous nous complétons.

 

 

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *