Patricia Lasserre,
voyante et astrologie

Voilà plus de 12 ans que vous exercez votre activité d’astrologue et voyante. Pouvez-vous nous parler de vos débuts ?

Je suis une autodidacte. J’ai commencé à tirer les cartes pendant que j’étais à l’université, en parallèle j’ai appris à monter les thèmes astrologiques à la main à l’aide d’une encyclopédie pratique.

Puis, je me suis exercée sur moi-même et sur mes proches. Je me suis aperçue que ça fonctionnait bien, notre thème astral reflète notre personnalité et les évènements importants de notre destinée.

Pendant de nombreuses années, j’ai pratiqué l’astrologie et le tarot pour mon propre plaisir jusqu’au jour où le destin a voulu que j’en fasse un métier.

Quelle est votre méthode de travail ?

Je commence par analyser le thème astral du consultant ce qui me permet d’avoir une vue d’ensemble instantanée sur les évènements en cours. Je peux surtout prévoir les dates de réalisation ou au contraire, les moments de blocages. C’est important car le consultant peut ainsi anticiper et se préparer en fonction de ces périodes clefs.

Ensuite, je tire les cartes (Tarot de Marseille, Oracle de Belline et mon jeu le Tarot des Philosophes) pour affiner et répondre à des questions précises.

Vous venez de créer votre propre jeu de tarots (le Tarot des Philosophes). En quoi ce jeu est-il différent des autres tarots ? Quelle est sa particularité ?

Ce jeu de cartes est différent, car il allie la philosophie et la voyance et contrairement à un préjugé couramment admis, la philosophie n’est pas qu’une discipline intellectuelle et théorique, elle a également une visée pratique que j’ai mise en évidence dans ce jeu.

Un médium tarologue m’a dit qu’il avait l’impression que ce tarot favorisait le libre-arbitre des consultants, qu’on ne ressentait pas la fatalité des évènements…

Votre jeu est-il à la portée de tous et ainsi obtenir des résultats ? Qu’en attendre de lui ?

Ce jeu s’adresse à tous, sans cela il n’aurait que peu d’intérêt, pas besoin d’être tarologue pour l’utiliser.

De plus, il est fourni avec un livret explicatif et un livre pour ceux qui souhaitent l’approfondir. Il permet de clarifier certaines situations de la vie quotidienne et favorise la compréhension du sens des évènements.

Grâce à ce jeu, le consultant développe à son insu une sensibilité philosophique insoupçonnée, nécessaire dans la vie de tous les jours.

Ce qu’il faut en attendre ? Une façon différente d’être guidé sur le bon chemin, un outil de réflexion sur ce qui arrive ou risque d’arriver.

Si vous n’étiez pas astrologue, voyante, qu’auriez-vous aimé exercer comme activité ?

Je me destinais à l’enseignement de la philosophie au niveau universitaire, j’ai d’ailleurs obtenu mon Doctorat à Lyon en 2007, la philosophie demeure pour moi une véritable passion.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite vous consulter ?

Très bonne question !

Il est impératif que le consultant adopte un certain esprit de sagesse : qu’il accepte d’entendre les informations données, même si elles ne vont pas toujours dans le sens souhaiter ; il faut qu’il ait également à l’esprit que, comme à l’instar de mes collègues, je n’ai pas toutes les réponses, il n’est d’ailleurs pas sain de tout savoir à l’avance.

Je conseille également de prendre des notes sur les dates clefs annoncées.

Vous participez à certains salons de la voyance, comme par exemple, Parapsy à Paris. Ces manifestations ont parfois mauvaise réputation. Qu’en pensez-vous ? Quel est le but de votre participation ?

J’ai participé au Parapsy pour la seconde fois consécutive, ce salon m’a déjà permis de prendre des contacts intéressants avec, par exemple, des journalistes de presse et TV (dont vous faites aussi partie !!) et de renouveler ma clientèle.

Il est vrai que ces salons ont souvent mauvaise réputation à cause des soi-disant professionnels qui profitent de la détresse des gens.

Hélas, ceci a pour conséquence de dénigrer l’ensemble de la profession ainsi que ce type de manifestations.

J’ai réservé un stand au Parapsy cette année pour continuer à développer mon activité, d’autant plus que je viens de transférer mon cabinet à Paris.

Qu’aimez-vous le plus dans votre activité ? Le moins ?

J’aime apporter des réponses concrètes ainsi que du réconfort, j’apprécie de redonner la motivation, l’espoir et la confiance en l’avenir.

Ce que j’apprécie le moins ? Annoncer les mauvaises nouvelles, ainsi que les préjugés concernant l’activité de la voyance en général.

On ne devrait pas porter de jugement sur des choses que l’on n’a pas expérimenté soi-même, il est d’ailleurs assez amusant de voir la plupart des scientifiques agir de cette façon par rapport l’astrologie ou à la voyance, ils adoptent ainsi un comportement contraire à leur propre éthique !

Quels sont vos projets ?

Patricia Lasserre : Mon projet principal : faire éditer mon jeu de cartes et le livre explicatif, je désire par la suite l’étoffer avec la création des lames mineures comme dans un jeu de Tarot de 78 lames. Pour le reste, c’est confidentiel pour le moment.

Une journée avec Patricia c’est quoi ?

Une journée type : je passe mon quotidien à mes consultations (le matin à partir de 9heures et l’après-midi dès 13h30 et jusqu’à 18 heures) et à la mise à jour de mon site web (horoscope quotidien et hebdomadaire, revue de presse etc.).

Quant à ma vie personnelle, je la partage avec mon compagnon qui fait le même métier que moi, donc autant vous dire que je baigne dans cet univers 7 jours sur 7, c’est une vraie passion, par conséquent tout va très bien.

 

Patricia Lasserre

Voyante et astrologue. Consultation en cabinet et par téléphone.

téléphone 101, avenue des Champs Elysées 75008 PARIS

téléphone01.56.52.94.10.
sitewww.sergepatricia-voyance.fr

adresse mailEmail

 

 

 

Partagez directement sur FaceBook

 

 

 

 

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *