Valérie : une voyante clairvoyante

Prédire l’avenir est un don que Valérie Pastelle s’est découvert à l’âge de 18 ans. « C’est même héréditaire car ma mère, sans pratiquer, arrivait à ressentir des choses au sujet des gens. C’est elle qui m’a mis le pied à l’étrier en m’offrant mon premier jeu de tarots », confie la voyante et médium calaisienne.

 

 

Des rêves prémonitoires, des « ressentis sur des personnes qui se sont avérés être vrais par la suite » et une passion transmise par la famille pour l’ésotérisme ont fini par la convaincre d’ouvrir son cabinet de voyance en 1996. Valérie Pestelle se fait vite un nom et une réputation dans le milieu. Elle est contactée par la suite par la radio Delta FM pour assurer une émission de voyance. Outre le tarot et les oracles, la Calaisienne se spécialise également dans l’astrologie et la numérologie. Elle écume les salons de voyance de la France entière dont les plus importants de Paris pour répondre aux nombreuses interrogations que se posent des personnes venues la consulter. Dans l’ordre des questions, la vie sentimentale arrive loin devant la vie professionnelle.

Mais la pression est lourde à porter. Tant de malheurs, de peines, de détresse… Les clients de Valérie n’hésitent pas à se confier à leur voyante sur leurs problèmes. Mais cela s’avère très compliqué à gérer émotionnellement : « Je prenais beaucoup sur moi et j’ai encaissé pas mal de choses, raconte-t-elle. Certaines histoires vécues par mes clients étaient dures à entendre et je n’avais pas forcément de bonnes nouvelles à leur annoncer. Je n’avais pas une carapace assez solide pour tout supporter. J’en étais arrivée à saturation ».

Valérie Pastelle décide de tout arrêter en 2000. Elle se consacre à sa vie de famille, fait deux enfants, trouve du travail… Mais fin 2012, elle décide de relancer sa carrière de voyante-médium : « Ça me manquait trop et je me suis aperçue que je n’avais pas trop perdu la main », avoue-t-elle.

Nouveau défi

Pour la Calaisienne commence un nouveau défi. Valérie doit se refaire une nouvelle clientèle : « Tout se fait par le bouche à oreille. On ne peut pas dire que je souffre de la concurrence car on travaille plus ou moins de la même manière. Il me faudra au moins trois à quatre ans pour me refaire une bonne clientèle. L’important, c’est l’honnêteté car c’est ce qui fidélise avant tout les gens ».

Car le danger, c’est justement le manque de crédibilité. Valérie Pastelle est la première à concéder qu’il y a « de nombreux escrocs et charlatans dans le milieu. Si vous êtes endetté et que quelqu’un vous dit : Je peux faire quelque chose pour vous, il faut partir en courant ». La voyante calaisienne affirme « ne pas faire son métier pour l’argent » mais « par passion » et « pour aider les gens ».

La plupart du temps, Valérie se déplace chez les gens pour une consultation complète (40 euros) ou pour une consultation à la demande et ne repart que « lorsqu’une cliente a réponse à toutes ses questions ». Il peut même lui arriver de « faire du service après-vente gratuitement par téléphone » si la personne a encore des questions ou des doutes à lui soumettre : « En général, une consultation une à deux fois par an suffit, affirme Valérie. Sauf si un événement qui arrive au cours de l’année nécessite de nouvelles réponses, ça ne sert à rien de venir me voir tous les mois. Je n’aurais rien de plus à apporter. Il ne faut pas non plus que cela devienne une addiction coûteuse pour ces personnes. Pour ma part, j’y veille ».

Valérie Pastelle a été la seule Calaisienne présente au salon de la voyance qui a eu lieu à Sangatte. « Grâce à eux, j’ai fait mon premier salon à Hénin-Beaumont. Ces salons m’aident à reconstituer une clientèle. Des gens du bassin minier, et même d’Aix-les-Bains, viennent me consulter. La grande majorité sont des femmes mais j’ai de plus en plus d’hommes ».

Présente sur les deux jours du salon de Sangatte, Valérie a été une fois de plus à l’écoute des personnes qui sont venu faire appel à ses services et ont tenté de chasser leurs doutes et de leur apporter du réconfort pour les jours à venir.

 

Valérie

Voyante

téléphone06.99.33.68.05.

 

 

Partagez directement sur FaceBook

La Rédaction

La Rédaction

Equipe rédactionnel du site Guide de la Voyance à votre écoute.

Contact : 01.75.43.91.17

https://www.guidedelavoyance.com

2 commentaires sur “Valérie : une voyante clairvoyante

    Michael Gandy

    (5 octobre 2018 - 5 h 34 min)

    Bonjour Cosmospace c’est l’arnaque à l’état pur, des comédiens qui tiennent très bien leurs rôles, les secrétaires comme les pseudos médiums, et une énorme pompe à frique… Qui sont les pigeons ? Eh bien des gens en détresse que l’on caresse dans le sens du poil et à qui l’on dit ce qu’ils veulent entendre. 700 euros dépensées, aucune prédiction réalisée…Je laisse la vie décidée pour moi.

      La Rédaction

      La Rédaction

      (8 octobre 2018 - 14 h 58 min)

      Bonjour,
      Votre commentaire n’a aucun rapport avec l’article publié.
      Avant de consulter un voyant, soyez sure ou vous tombez et du montant des honoraires.
      Cordialement,
      L’équipe du Guide de la Voyance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *