Anne-Lyse Lacourt : Je suis une voyante heureuse

Anne-Lyse Lacourt est une référence dans le monde de la voyance. Depuis 20 ans, elle met sa clairvoyance et sa clairaudience au service de ses consultants, à son cabinet parisien et par téléphone. Les médias ont été séduits par son naturel et sa sensibilité.

On la retrouve régulièrement sur les ondes de la radio Europe 1, ainsi que sur la chaîne de télévision IDF1, pour des émissions de voyance en direct.

Interview.

Cette médiumnité qui vous accompagne, s’est invitée dès votre enfance assez brutalement….

Durant mon enfance, à l’âge de 7 ans précisément, j’ai eu mon premier flash.

Ma grand- mère revenait des courses. J’ai vu que mon oncle, qui était alors en excellente santé, allait mourir. Je l’ai dit à ma grand-mère. Elle m’a répondu de manière très sèche : « Mais enfin, de quoi parles-tu ? »

J’étais apeurée. Trois semaines après, mon oncle est décédé d’une cirrhose foudroyante….

Je me suis beaucoup culpabilisée et je me suis refermée.

Jusqu’à l’âge de mes douze ans, je n’ai pas eu d’autres ressentis majeurs. Il faut dire que j’ai essayé de vivre normalement, comme tout le monde.

À l’âge de 11 ans, j’ai eu une autre vision négative. J’ai vu de manière très distincte la mort de la grand-mère de mon meilleur ami, Franck. Et je lui ai dit, sans contrôler ma parole, sans soupeser la portée de mes mots.

Il n’a pas compris ce que je lui racontais. Mais quelques jours plus tard, sa grand-mère est décédée… Une fois l’enterrement passé, il n’a plus voulu me parler.

Cela m’a énormément blessé car Franck était mon ami le plus cher…Je me suis sentie rejetée.

 

Il m’a lancé : « Tu n’es qu’une sorcière ! »

 

Au collège, le bouche à oreille a fait le reste. On me regardait de travers, on se moquait de moi.

Cette période a été très difficile. Je me suis une nouvelle verrouillée à double tour.

J’ai continué ma vie ainsi, en mettant cette faculté à voir et à entendre de côté. Je voulais passer inaperçue.

Le temps a passé.

Une fois adulte, j’ai vécu ma passion pour le chant. Je suis devenue une artiste à part entière. Je chantais sur scène lors de galas en France et à l’étranger.

 

À l’âge de 21 ans, j’ai fait l’une des rencontres de ma vie

Dans mon milieu professionnel, un auteur-compositeur est venu vers moi. Il avait senti que j’avais quelque chose de « différent ».

Il n’était pas seulement un professionnel du spectacle….Il était aussi medium et guérisseur.

Une fois la confiance établie, il m’a prise sous son aile.

Il m’a fait toucher la spiritualité avec mon âme, il m’a fait travailler sur mes émotions enfouies afin de me libérer de mes propres blocages.

Puis nous sommes passés aux travaux pratiques. J’ai travaillé la voyance, la médiumnité. Cet apprentissage aux côtés de cet homme, qui a été un vrai guide de vie, m’a donné confiance en moi.

Et tout s’est débloqué. J’avais des flashs tous les jours, dans le métro, dans la rue…. Mais avec la pratique et le temps, je suis arrivée à les gérer, à les contrôler.

Puis je suis devenue maman et j’ai eu envie de passer plus de temps avec ma fille. Je ne pouvais plus partir tout le temps pour mes galas.

Je suis revenue à une vie plus posée et j’ai trouvé un emploi d’animatrice commerciale.

 

 

La voyance prend le dessus

Un jour, je me suis dit :

 

« Tu es voyante, pourquoi ne pas te consacrer à ta passion ? »

 

Car je dois préciser que ce don, une fois maîtrisé, était un présent merveilleux pour moi. Je ne l’ai jamais vécu comme un sacerdoce, comme un poids à porter. Non, ma médiumnité était une chance !

De plus, j’ai toujours aimé partager, donner, aider. Je suis d’une nature très sensible et j’aime les gens.

J’ai alors vu une offre d’emploi : un cabinet de voyance cherchait une medium professionnelle. J’ai répondu et j’ai été engagée.

J’ai plongé dans le bain, les deux pieds bien ancrés au sol. Ce fut une expérience formidable.

À l’âge de 29 ans, après avoir vécu un changement de vie personnel, je me suis sentie prête à ouvrir mon propre cabinet de voyance à Paris.

Et l’énergie m’a portée ! J’étais sur mon chemin de vie, la fluidité était au rendez-vous.

Cela fait maintenant une vingtaine d’années que je mets mon sixième sens au service de celles et ceux qui souhaitent avoir des éclairages.

 

La voyance était une évidence.

C’est une vocation qui me rend aujourd’hui encore très heureuse.

 

Si un jour, je devais me lasser, je ne pourrais pas continuer. Mon moteur : l’amour de mes semblables. Sans une grande dose d’empathie, il n’est pas possible, à mon sens, de mettre de tels dons au service des autres.

 

Parlez-nous de vos consultations. Comment se déroulent-elles ?

Je reçois en cabinet dans le XXème arrondissement à Paris, je travaille par téléphone ainsi que sur des plateformes de voyances.

Je réalise mes consultations en voyance pure. Il m’arrive parfois d’avoir recours à l’Oracle d’Aimée.

Mes ressentis se manifestent sous forme d’images et de voix.

Au début d’une consultation, je délivre mes ressentis sur le passé et le présent du consultant. C’est une manière pour moi de me brancher sur son courant, de voir si je suis en phase avec lui.

Le consultant ne parle pas. Durant 30 minutes, je navigue dans le futur en voyance pure. Je m’appuie de mon oracle.

L’oracle d’Aimée me permet de canaliser mes ressentis et d’inscrire les événements dans le temps. C’est une manière de mettre en forme des informations importantes.

Il m’arrive aussi de partager l’une de mes autres facultés : le magnétisme.

J’ai toujours eu cette capacité en moi. Je l’ai travaillée, peaufinée durant de nombreuses années.

Je suis issue d’une famille nombreuse dont de nombreux membres sont guérisseurs, mediums et ou voyants….Ces particularités sont pour ainsi dire « normales » pour nous…(sourires).

Je n’ai jamais mis en avant ma carte de magnétiseuse.

Il m’arrive bien entendu d’aider certaines personnes que je connais bien, que ce soit pour des problèmes de sommeil, de peau, de stress. Mais je ne veux pas me disperser.

La médiumnité est ma raison d’être et je préfère diriger les personnes qui ont besoin de soins énergétiques vers des praticiens réputés et passionnés.

 

Anne-Lyse, on vous retrouve régulièrement dans les médias, sur la chaîne TNT IDF1 ou sur l’antenne d’Europe 1. Cette notion de transmission vous colle à la peau !

Je n’ai jamais cherché à être mise en lumière à travers les medias.

Je suis d’une nature discrète et simple. Je n’ai jamais frappé aux portes, ce qui m’a d’ailleurs valu quelques reproches de mon entourage…(rires).

Je pars du principe que si quelque chose doit se produire, alors cela sera ainsi. Je suis habitée par une immense foi et je prends les choses comme elles doivent venir.

En ce qui concerne mes participations à des émissions de voyance sur IDF1 ou sur Europe 1, elles ont pu se faire grâce à la magie des rencontres.

Lorsque j’étais intermittente du spectacle, j’ai rencontré Max Lafontaine, animateur sur la radio Europe 1.

Il cherchait une voyante pour parler parapsychologie dans une émission hebdomadaire sur les ondes d’Europe 1. Le feeling est passé.

De plus, j’ai toujours adoré la radio. La voix est une énergie pure, vraie et j’étais dans mon élément. L’aventure a duré une année, et elle se réitère régulièrement.

Sur IDF1, je suis aussi dans le partage. Réaliser de la voyance directe pour le plus grand nombre, aider, éclairer, booster…Tout ceci me porte !

 

Un medium donne beaucoup de lui,

c’est évident mais il reçoit aussi énormément en retour.

 

Quel que soit mon mode de travail, que ce soit en cabinet ou en public sous l’œil des médias, je reste la même.

Ma vie est dédiée aux autres. Nous sommes tous reliés et il est merveilleux de pouvoir cultiver cette énergie qui nous réunit, dans l’amour et le respect.

 

Anne- Lyse Lacourt, consultations en cabinet et par téléphone.

Site : http://www.annelyse-medium.com

 

2 commentaires sur “Anne-Lyse Lacourt : Je suis une voyante heureuse

    Lajournade Patricia

    (15 septembre 2017 - 20 h 15 min)

    j’aimerai en savoir un peu plus sur mon travail car je voudrais savoir si ma situation financière va s’ améliorée , je vous en remercie d’avance . Madame Lajournade

    voyance sérieuse gratuite par mail

    (26 septembre 2017 - 16 h 50 min)

    Votre travail m’a beaucoup surpris car ça fait longtemps que je n’ai pas trouvé comme ce magnifique partage.

Répondre à Lajournade Patricia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *