David Sabat : « Je ne suis pas tout seul dans ma tête »

David Sabat est médium, coach intuitif et énergéticien

 

David Sabat aurait pu poursuivre sa carrière de formateur dans la grande distribution mais ses facultés médiumniques en ont décidé autrement.

Il a choisi de vivre pleinement sa médiumnité et sa spiritualité au grand jour.

Installé près de Toulouse, il éclaire, il guide et il invite chacun à se relier avec son âme.

Ses vidéos sur YouTube nous invitent à entendre et à comprendre.

Rencontre.

 

David Sabat
David Sabat

 

Votre médiumnité s’est « libérée » à l’âge adulte. Tout a changé alors dans votre vie…

La médiumnité était tapie dans l’ombre et ce pour deux raisons karmiques, la première était familiale et la seconde était liée à l’une de mes vies antérieures qui se déroulait en Inde.

Le choix de mon âme était de s’incarner et d’évoluer pleinement avec des facultés médiumniques, mais cette incarnation prendra un autre sens suite au décès d’un être cher, elle me verra perdre la foi, ne plus faire sens avec mes croyances et finira par me couper de mes dons.

Il me fallait donc aujourd’hui faire le chemin en sens inverse afin d’équilibrer mon karma.

Jeune adulte, j’étais comme Saint-Thomas, je croyais uniquement à ce que je pouvais voir. Je ne m’intéressais pas à la médiumnité, à l’ésotérisme ou à la spiritualité. J’étais loin de tout cela (sourires).

J’ai avancé.

Durant toutes ces années, j’ai eu une vie professionnelle active mais celle-ci a toujours été « coupée ». La fluidité n’était pas au rendez-vous.

 

« J’ai été fonctionnaire, responsable de restaurants,

manager dans la grande distribution puis formateur… »

 

Je me cherchais.

Adolescent, je souhaitais être professeur de dessin ou éleveur de chiens mais ces idées ne convenaient pas complètement à mon père.

Finalement, mon cheminement professionnel a été sans cesse contrarié. J’ai compris pourquoi après…

 

La séparation et l’évidence surgit

Et puis j’ai perdu ma grand-mère. J’avais 31 ans.

Je précise que ma grand-mère et moi, avions une relation très forte et singulière.

Elle était un pilier pour moi.

Alors qu’elle reposait au funérarium, sans savoir pourquoi et sans en avoir envie, je lui ai dit « que s’il existait quelque chose après, je savais qu’elle me ferait signe. Par contre, si je ne recevais aucun signe, alors cela voudrait dire que tout était bel et bien terminé ».

Ce deuil devait me permettre de retrouver la foi ainsi que mes dons…Et cela s’est produit quelques années plus tard.

Tout a alors démarré de manière fulgurante. Ma médiumnité s’est libérée.

Les murs sont tombés.

 

« Rêves prémonitoires, messages de ma grand-mère,

tout prenait de l’ampleur, de la force et du sens. »

 

Évidemment, comme de nombreux médiums, j’ai eu la chance de croiser sur mon chemin une personne qui m’a guidé.

Elle s’appelle Christine et elle m’a initiée à la méditation. Elle m’a donné des clés pour ouvrir les portes de la médiumnité.

Pour donner un exemple, lors d’une méditation, j’ai senti la présence de ma chère grand-mère. Une chaleur m’a envahi.

Ce fut une révélation.

Le doute n’avait plus lieu d’être.

En quelques mois, les facultés se sont épanouies pleinement.

À noter que je ne suis pas resté passif. J’ai entrepris dans le même temps un immense travail sur moi. Ce fut une année d’enseignements.

Je précise qu’à la même époque, je me suis retrouvé « au creux de la vague ». Séparation dans ma vie personnelle, perte de ma maison, plus de travail…. J’ai eu du temps pour plonger dans mon « intérieur ».

Avec le recul, j’ai constaté que tout avait été bien orchestré.

Durant cette période de dénuement et de solitude, j’ai été poussé à me reconnecter avec moi-même.

 

« Ma médiumnité que j’avais étouffée depuis si longtemps a pris le dessus.  

Clairvoyance, clairaudience, clair ressenti…. Tout s’est ouvert en quelques mois. »

 

Au quotidien, je recevais des messages de mes guides, de défunts.

On m’a montré beaucoup de choses. J’ai aussi peaufiné mes connaissances en magnétisme. Je me suis formé. J’ai exploré ce que l’invisible voulait m’offrir.

Un an plus tard, j’ai choisi de passer le cap et de m’installer en tant que médium et énergéticien, à Plaisance-du-Touch, à côté de Toulouse.

 

Depuis trois ans, vous guidez vos consultants avec l’appui de l’invisible…

Puisqu’il faut se parer d’étiquettes, je me suis installé en tant que « médium, énergéticien et coach intuitif ».

Les personnes qui viennent me voir ont un trait commun : elles cherchent à aller au-delà de la simple prédiction.

Il ne s’agit pas simplement d’annoncer ce qu’il va se produire mais plutôt de remonter le courant pour atteindre la source.

Je considère la médiumnité comme une source d’amour et de bien-être. C’est une faculté qui permet de mieux comprendre les tenants et les aboutissants dans un chemin de vie.

C’est un outil qui permet d’éclairer son avenir, de comprendre son présent et de digérer son passé.

Vous savez, ma vie de médium n’est pas plus belle que celle d’avant. Mais mon regard est différent. Il est plus éclairé.

J’ai donc une meilleure compréhension des autres et de moi-même.

Du coup, mon regard est devenu plus ouvert et rempli d’empathie.

Une consultation de médiumnité a pour but d’apporter de la lumière sur une incarnation et de révéler toutes les potentialités conscientes et inconscientes.

L’avenir se crée. L’énergie de notre présent est primordiale. Si elle est positive, fluide, alors l’avenir peut se dessiner sous les meilleurs auspices.

Ce qui n’enlève en rien le fait que nous avons tous des caps à passer, à dépasser. Mais je crois en la force créatrice de notre vie.

 

Vous proposez différentes consultations dont une qui répond au « coaching de l’âme ». Parlez-nous de ce travail…

Je commence toujours par une consultation médiumnique qui permet de dresser un bilan. Dès lors, je suis en mesure de savoir si je peux proposer tel ou tel accompagnement.

En ce qui concerne le coaching de l’âme, il s’agit d’une guidance pour se relier à son âme.

Je suis un accompagnateur, je tiens la main et je partage des clés afin qu’une personne évolue en toute autonomie.

Pour vous donner un exemple il y a quelques mois déjà, j’ai accompagné une demoiselle proche de la trentaine qui amorçait un grand virage professionnel : quitter le confort d’être salariée pour se réaliser pleinement en tant que thérapeute.

Mais comme pour beaucoup, elle avait un gros frein : la peur….

La première peur qui est apparue était la peur de réussir, derrière est apparue la peur de décevoir son père, puis une autre : la peur de pas être aimée par son père.

Une peur ne se rejette pas, elle se comprend…c’est un cheminement. Ne dit-on pas qu’un train peut en cacher un autre ?…

 

« Bien entendu, lors de ces séances, mes guides sont très présents. »

 

Ils estiment si une personne est prête à travailler sur une mémoire, un blocage.

J’aime dire : « Je ne suis pas tout seul dans ma tête » car je suis en effet très entouré par l’invisible.

Le coaching de l’âme permet de se libérer de nombreux poids, de s’alléger et de faire grandir notre propre flamme intérieure, grâce à la guidance bienveillante de notre âme.

 

« La médiumnité et le coaching remplissent mon quotidien. Là est ma mission de vie. »

 

Le fait d’être en harmonie avec moi-même me remplit de joie et de gratitude.

Je travaille bien entendu en cabinet à Plaisance-du-Touch mais aussi à distance par téléphone et par Skype pour ceux qui sont à l’étranger.

La voix est un merveilleux support médiumnique.

Je suis aussi énergéticien mais je ne développe pas cette activité outre mesure. J’envoie souvent des personnes vers d’autres confrères.

 

Sur vos vidéos sur YouTube, vous apportez votre expérience et vos connaissances sur des sujets importants comme le deuil, la séparation, les liens entre flammes jumelles…

Le principe de notre incarnation est de vivre la dualité. Tout nous pousse à faire des choix. La séparation en est un exemple.

La séparation qu’elle soit due à la mort ou à l’éloignement nous conduit à vivre notre propre unité. C’est l’un des enseignements que nous devons retirer de notre passage sur terre.

En ce qui concerne le deuil, j’essaie de faire passer un message : le lien perdure entre le visible et l’invisible mais nous devons retrouver notre propre unité afin de devenir autonome.

L’âme vient expérimenter sur terre tout le panel des sentiments humains : joie, colère, jalousie, amour, jugement, humilité…Nous jouons des rôles comme dans un film.

De l’autre côté du voile, l’âme a compris certaines choses.

Tout est plus léger, plus lumineux et plus transparent. Elle touche à la vraie compréhension.

À travers les sujets explorés, j’essaie de transmettre ce message : nous sommes sur terre pour évoluer, pour grandir.

Toutes ces vidéos sont le fruit de mon expérience. J’ai en effet vécu pleinement et entièrement ces scénarii de vie.

Il y a les connaissances et l’expérience. Rien ne vaut le vécu pour partager sa vérité. Par exemple, je n’ai jamais fait de sortie astrale et je ne ferai donc jamais de vidéos sur ce thème.

Ces vidéos ne sont pas là pour satisfaire mon ego. J’ai toujours caressé le rêve d’être enseignant. Je crois que ceci est resté ancré en moi !

Sur mon site www.bienvenuedanslamediumnite.com, j’ai ouvert un blog où je poursuis ma quête d’échange sur ces sujets qui nous relient.

Si je ne peux pas partager mes connaissances et mon expérience de vie, alors celles-ci n’ont aucune valeur.

L’invisible me transmet des messages, je les partage, et j’en reçois de nouveaux.

La transmission est l’essence de mon travail.

C’est une énergie d’amour !

 

David Sabat :

Site : www.bienvenuedanslamediumnite.com  

Prise de rendez-vous au 06 62 78 41 97.

Consultations en cabinet à Plaisance-du-Touch et par téléphone.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *